Home / Au cinéma / La Colline aux Coquelicots au cinéma / Concours

La Colline aux Coquelicots au cinéma / Concours

PrésentationCE CONCOURS EST TERMINE. Japon, 1964. Après les ravages de la guerre de Corée une décennie plus tôt, de nombreuses familles japonaises ont disparu, laissant de nombreux enfants en bas âge orphelins. Les adultes survivants relayent alors une solidarité et une générosité qui s’inscrivent dans la culture ancestrale du pays

À la veille des Jeux Olympiques de Tokyo, le Japon est en pleine expansion économique, entre tradition et modernité.

Dans la ville de Yokohama, dans une ancienne maison perchée au sommet d’une colline, vit la jeune lycéenne Umi. Orpheline de son père depuis sa disparition en mer, sa rencontre avec le jeune et séduisant Shun va changer sa vie. Amicale au début, leur relation deviendra très vite amoureuse mais un secret lié à leur naissance va quelque peu bouleverser leurs sentiments.

Après Les Contes de Terremer, Goro Miyzaki, le fils du Maître de l’animation japonaise Hayao Miyazaki (Le Voyage de Chihiro, Château dans le ciel ou Princesse Mononoké) signe, avec La Colline aux Coquelicots, son deuxième long métrage. Profitant, cette fois-ci, du savoir-faire du mythique studio Ghibli et des conseils avisés de son père, Goro signe visuellement une superbe animation, graphiquement très riche (ndlr: les paysages sont magnifiques), avec une reconstitution de l’époque assez libre, parfois tout droit issue de l’imaginaire du Tokyoïte. Avec un petit air musical de charleston et de jazz, dès le début du film, le cinéphile est transporté dans l´ambiance des années 60 pour suivre cette romance, quelque peu naïve, entre deux adolescents.

Sur un ton léger, La Colline aux Coquelicots est une chronique humaine qui a de quoi séduire et ravir toute la famille. Mais, à 45 ans, Goro Miyazaki a encore le temps d’évoluer, d’approfondir son propos, son trait, sa folie artistique avant de voir, dans un avenir proche, l’avènement, après celui de son père, d’un nouveau génie du manga japonais.

Rendez-vous, dès le 15 février 2012, dans les salles de cinéma suisses.

Stéphane Kastler

 

Sortie 08.02.2012 Un film de Goro Miyazaki Avec Masami Nagasawa, Junichi Okada, Keiko Takeshita Genre Animation manga, Drame Pays d’origine Japon Durée 91 min
Le film:★★★½☆ 

[nggallery id=129]

 

ARVE Error: no id set

Concours

Nous mettons 5 x 2 entrées à gagner pour ce film. Cette fois-ci pour remporter la mise, répondez à la question suivante :

Dans quelle ville se déroule cette histoire ?

Pour participer à ce concours, laissez-nous un commentaire avec la bonne réponse – si possible et il est interdit de lire les réponses déjà déposées 😉 Les gagnants seront contactés par email.

Concours valable jusqu’au 14 février 2012.

Bonne chance !

Voir aussi...

Boomerang en dvd

Boomerang en DVD & Blu-ray

D’après le best-seller éponyme de Tatiana de Rosnay, Boomerang, le dernier long-métrage du réalisateur François …

69 commentaires

  1. Je pense qu’il doit s’agir de Yokohama.

  2. Yokohama :)

    J’ai hate de voir ce film!

  3. Pour une bonne soirée…..

  4. je ne suis pas sûr mais je dirais:
    réponse : Yokohama

    (je sais c’est petit, mais bon..)

Laisser un commentaire