Home / Au cinéma / C’est beau la vie quand on y pense au cinéma

C’est beau la vie quand on y pense au cinéma

Loïc Le Tallec, un ancien pilote de rallye, a connu un petit succès dans les années 1980.

  • Critique
  • Galerie
  • Fiche

Aujourd’hui la soixantaine, il végète comme vendeur dans une concession automobile. Divorcé, il a eu un fils dont il s’est très peu occupé. Quand l’adolescent disparaît brutalement au volant de sa voiture, Loïc est dévasté par ce drame. Il va subir un autre choc quand il apprend que son fils a fait don de son coeur. Après une longue période de dépression, il part à la recherche de celui qui a reçu ce cadeau. La rencontre de ces deux hommes que tout sépare va s’avérer explosive.

Cette comédie sur fond de drame évoque les thèmes de la rédemption, de la paternité, du deuil et de la quête de soi. Malheureusement le rire et l’émotion n’arrivent pas à émerger dans ce film archi prévisible, peu crédible et dégoulinant de bons sentiments. Bref la mayonnaise n’arrive pas à prendre. Dommage !

C’est beau la vie quand on y pense

Un film de Gérard Jugnot

Avec Gérard Jugnot, Isabelle Mergault, François Deblock, Gaia Weiss

Distributeur : JMH Distributions

Durée : 95 minutes

Age légal : 8 ans

Age suggéré : 10 ans

Date de sortie : mercredi 12 avril 2017

Commentaires
Loïc Le Tallec, un ancien pilote de rallye, a connu un petit succès dans les années 1980.

Mon avis :

Le Film

Aïe !

Cette comédie sur fond de drame évoque les thèmes de la rédemption, de la paternité, du deuil et de la quête de soi.

Voir aussi...

Test – Starblood Arena

Dans le panier des jeux dédiés au PlayStation VR, on recherche toujours LE titre qui …