Home / Android / Test – Huawei P10

Test – Huawei P10

Huawei poursuit sa route, après un modèle P9 réussi inaugurant un partenariat avec Leica pour la photo. C’est au tour du Huawei P10 d’être commercialisé, fort des acquis de son prédécesseur direct ainsi que de bonnes idées découlant de modèles plus grands, comme le très apprécié Mate 9.

  • Test
  • Fiche

L’évolution en marche

Comme chaque année, la gamme P de Huawei s’améliore, tandis que ses tarifs augmentent petit à petit. Le P10 n’échappe pas à cette tendance, tandis que son format diminue, avec un écran de 5,1 pouces LCD LTPS Full HD, esquivant encore cette fois le passage à l’OLED. En son sein, le Huawei P10 inclut le SoC HiSilicon Kirin 960 et ses 8 cœurs ARM. Le tout épaulé par 4 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne, extensible via microSD. Du côté de la batterie, celle du nouveau P10 se voit légèrement augmentée et passe à 3200 mAh.

Côté photo, c’est à nouveau un partenariat avec Leica qui prend place à l’arrière du mobile, avec deux modules de 12 et 20 Mpx, le premier RGB et le second monochrome. Un couple de capteurs déjà en exercice sur le Mate 9, bénéficiant au passage d’un nouveau logiciel. Pour la face du mobile, elle inclut un autre capteur de 8 Mpx, en bonne place pour les selfies. Pour ce qu’il en est de la connectivité, on peut compter sur le Wi-Fi 802.11 b/g/n/ac, le Bluetooth, le NFC et bien sûr la 4G, ici de catégorie 9. Le tout est propulsé par Android 7.0 Nougat, habillé par la très efficace surcouche maison de Huawei, EMUI 5.0.

À l’utilisation

S’inscrivant dans les mobiles haut de gamme de la marque, le Huawei P10 arbore un design revisité doté de quelques changements qui rappellent l’iPhone 7. Sa coque en métal arrondie sur les bords lui confère une bonne préhension tout en étant agréable à l’œil. Le métal, cependant, semble relativement sensible aux rayures. Autre changement, ce P10 replace le lecteur d’empreintes digitales sur la face avant du smartphone. À l’utilisation, le déverrouillage s’en retrouve encore simplifié, tandis que les empreintes y sont lues toujours avec une redoutable efficacité. Si la face avant aurait pu bénéficier d’une meilleure optimisation des bords, surtout en dessus et au-dessous, reste que l’appareil peut s’utiliser à une seule main dans la plupart des usages.

L’écran du P10, bien que faisant l’impasse sur la technologie OLED qui lui aurait conféré un meilleur contraste, est d’une très bonne justesse colorimétrique, tandis que sa réactivité est visiblement excellente. Avec Android Nougat et la dernière version de la surcouche Huawei EMUI 5.0, passant par une modification graphique de l’interface qui ne passe pas inaperçue, le P10 est très plaisant à l’utilisation et se laisse facilement personnaliser via des thèmes, soit gratuits soit payants, disponibles dans la boutique ad hoc. On apprécie également le retour du menu des applications dans EMUI 5, si on le désire, tandis que la navigation dans l’interface est elle aussi personnalisable. Il est ainsi possible de choisir entre l’affichage de la barre classique de navigation ou de la remplacer par des gestes sur le lecteur d’empreintes digitales, entre autres. Toutes ces petites personnalisations, épaulées par le véloce processeur Kirin 960 et ses 4 Go de RAM, rendent le P10 aussi agréable que fluide dans toutes les situations, même à l’utilisation de jeux gourmands en ressources. Ce qui devient un régal lors de son utilisation en multimédia, comme la lecture vidéo sur son Full HD de 5.1 pouces. On apprécie alors la sortie casque, qui aurait pu cependant être dotée d’une puissance de sortie un peu moins limitée.

Pour ce qu’il en est de la photo, le double capteur du P10, un noir blanc et l’autre RGB, fonctionne plutôt bien. On est cependant surpris de constater que le mode automatique de prise de vue n’est pas autant flatteur que le mode manuel, ce même sans y apporter de réglages. Visiblement, un petit souci logiciel, mais d’une fois que l’on le sait, les résultats sont plutôt corrects. Le module noir-blanc peut, comme sur le P9, être utilisé seul, ce qui donne un certain charme aux clichés. Pour le reste, utilisés en duo, les photos sont bonnes au niveau des couleurs, avec un lissage qui se fait plus discret. La mise au point est rapide, à l’image de la mesure d’exposition ou la balance des blancs. Lorsque la lumière est suffisante, le P10 s’en sort globalement bien. Par contre, lorsque la lumière se fait plus discrète, le double capteur ne parvient toujours pas à se hisser au niveau des solutions proposées par Samsung ou LG sur leurs derniers smartphones, mais cela reste plus qu’acceptable. Pour ce qu’il en est du capteur frontal, si son rendu est toujours un peu trop lissé, il expose néanmoins correctement les portraits, même en contre-jour.

Un smartphone équilibré

Ce Huawei P10 nous a fait bonne impression. Équilibré et efficace, on s’attendait cependant de lui un peu plus d’efficacité dans son utilisation comme photophone, surtout en basse lumière. Pour autant, avec son autonomie d’une grosse journée d’utilisation poussée et sa recharge complète en une heure trente, sa fluidité à toute épreuve et son design plutôt flatteur, le petit dernier de Huawei et globalement une réussite. D’autant qu’en communication, son accroche réseau et sa qualité en 4G sont, comme avec chaque appareil Huawei, bien au rendez-vous.

  • dimensions : 145 x 70,9 x 6,95 mm
  • poids : 144 grammes
  • Protection à l’avant en verre renforcé Gorilla 5 de Corning
  • écran IPS Neo LCD Full HD de 5,1 pouces d’une résolution de 432 pixels par pouce
  • rapport entre écran et taille du mobile : 71,2 %
  • chipset HiSilicon Kirin 960 composé de 4 coeurs Cortex-A73 cadencés jusqu’à 2,4 GHz, de 4 coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,8 GHz et d’un GPU ARM Mali-G71 MP8
  • 4 Go de mémoire vive
  • 64 Go de stockage interne (extensibles par microSDXC)
  • batterie 3200 mAh non amovible
  • double capteur photo 20 et 12 mégapixels, objectifs signés Leica 27 mm ouvrant à f/2.2 avec lentilles asphériques, flash true-tone, autofocus laser à détection de phase, compatible 2160p en vidéo
  • webcam 8 mégapixels à l’avant avec objectif ouvrant à f/1.9
  • lecteur d’empreinte digitale à l’avant
  • compatible LTE catégorie 12, WiFi ac dual band, DLNA, Bluetooth 4.2, NFC, GPS (Glonass et Galileo) et USB 2.0 type-C
  • EMUI 5.1 sur une base Android 7.0 Nougat
Huawei poursuit sa route, après un modèle P9 réussi inaugurant un partenariat avec Leica pour la photo. C’est au tour du Huawei P10 d’être commercialisé, fort des acquis de son prédécesseur direct ainsi que de bonnes idées découlant de modèles plus grands, comme le très apprécié Mate 9.

En résumé...

A mon avis...

Bon

Smartphone équilibré et très bien réalisé, le Huawei P10 joue dans la cour des grands. On apprécie ses qualités photo en bonnes conditions lumineuses, tout comme sa fluidité d'utilisation constante. Un bon mobile à considérer.

  • Finition
  • Écran bien calibré
  • Lecteur d’empreintes
  • Fluide et personnalisable
  • Performances générales
  • Photos de jour
  • Autonomie
  • Métal sensible aux rayures
  • Écran qui manque un peu de contraste
  • Tendance à chauffer en cas de forte sollicitation
  • Photos en basse lumière
Commentaires

Voir aussi...

Sonic The Hedgehog 2 gratuit sur Android et iOS

Le célèbre Sonic The Hedgehog 2 fête ses 25 ans en débarquant gratuitement sur iOS …