Home / Games / Test – Wolfenstein 2: The New Colossus

Test – Wolfenstein 2: The New Colossus

Suite au succès de Wolfenstein : The New Order, il était plus que logique que Bethesda continue sur sa lancée du fps old school et propose une suite digne de ce nom. The New Colossus n’est autre que la suite directe du premier opus dans lequel il est plaisant de retrouver William Joseph « B.J. » Blazkowicz dans sa guerre contre les nazis. Cette production complètement déjantée fait toujours sensation auprès des joueurs. Voyons ensemble si cette épisode tient toutes ses promesses et ne se repose pas simplement sur ses lauriers.

Wolfenstein® II: The New Colossus™

  • Test
  • Fiche

Wolfenstein 2: The New Colossus reprend directement l’histoire telle que nous l’avions laissée à la fin de Wolfenstein The New Order et explique que l’équipe revient sur les lieux pour sauver William Joseph « B.J. » Blazkowicz suite à l’affrontement contre le Boucher. D’ailleurs pour ceux qui se lancent pour la première fois dans cette aventure complètement barrée, un récapitulatif des évènements du premier opus est fait automatiquement au lancement d’une nouvelle partie.

Petit rappel, Wolfenstein est une fiction qui ne se prend pas au sérieux et dépeint une histoire complètement barge dans laquelle les Allemands ont gagné la seconde guerre mondiale et dominent la planète en y imposant leurs règles.

1961, le monde est complètement sous la domination des nazis, « BJ » alias « Blazkowicz le barge » et sa troupe cherchent à renverser le régime en place et décident de rallier à leurs cause toutes les poches de résistance encore présentes autour du globe. A bord de leur méga sous-marin, direction les Etats-Unis, pour cette nouvelle aventure. De Manathan à Roswell en passant par la Nouvelle-Orléans les nazis n’auront pas de répits face à B.J. encore plus déchainé et déterminé.

Côté narration les développeurs du studio MachineGames s’illustrent encore une fois et proposent une expérience de haute volée, avec à coup sûr quelques moments cultes du jeux-vidéo. Tantôt nostalgique avec quelques passages sur l’enfance et les origines de Blackowicz, tantôt tragique ou complètement déjanté. A ce demander si les développeurs ont bien tout dans l’ordre. Mais l’ensemble fait mouche et prouve encore une fois tout leur talent. Tout est soigné, tout est bien écrit. Plus on avance dans l’histoire plus nous avons envie de connaître la suite, la prochaine vanne, le prochain rebondissement, la petite anecdote qui nous fera sourire.

Que dire de cette bande son particulièrement excellente qui vient sublimer  notre partie. Ambiance, bruitages des armes ou encore doublages tout est parfaitement calé, malgré la petite surprise concernant la voix de Blazkowicz. En effet pour ce deuxième épisode, le studio a fait le choix de la doublure officielle de Bruce Willis pour incarner B.J. Déroutant au premier abord, cette initiative fait finalement son effet tout au long de l’histoire.

Côté gameplay The New Colossus n’apporte rien de nouveau, MachineGames a fait le choix de garder les mêmes mécaniques et de simplement les peaufiner. Pas étonnant et plutôt rassurant puisque le côté old school du premier opus est justement ce qu’on recherche dans cette production, et Bethesda l’a très bien compris entre DOOM et Wolfenstein. Les nouveautés viennent surtout dans la structure des cartes qui passent de couloirs à semi-ouvertes. Ce choix offre une nouvelle dimension au jeu et une sensation de liberté, ce qui permet d’accentuer l’immersion. Mais en contre partie le manque de lisibilité lors de nos déplacements et du suivis des objectifs se fait lourdement ressentir ce qui entraîne le fait qu’on passe énormément de temps à regarder la carte pour se ressituer et continuer à progresser. L’autre point négatif amputé à ce choix réside dans le manque de rythme par moment. A moins de ne faire que l’objectif et en aucun cas profiter du décor et du level design très réussis on peut rapidement se perdre entre deux phases de gunfight.

Pour ce qui est de l’aventure il faudra compter une dizaine d’heures de jeu pour voir le générique de fin, ce qui est très honorable pour un FPS moderne. Il faudra également compter sur une multitude de collectibles à récupérer et réaliser différents défis comme ce fut le cas dans le 1er opus, comme par exemple, se défaire d’un certains nombre d’ennemis avec des grenades ou sans se faire repérer, pour augmenter nos talents. Viennent également s’ajouter différentes quêtes secondaires plus ou moins intéressantes à réaliser et quelques choix scénaristiques à certains moments clé de l’histoire afin de gonfler la durée de vie du soft.

Graphiquement Wolfenstein 2 : The New Colossus est particulièrement réussi avec un level design au top et varié au vu des différents lieux visités tout au long du road trip. Qu’on aime ou non la patte graphique des studios de Bethesda, on ne s’ennuie jamais. Mais tout n’est jamais parfait et on se retrouve parfois face à des textures en basse résolution ou plates ainsi que des bugs de collision. Mais honnêtement rien de bien alarment qui pourrait gâcher notre expérience.

Wolfenstein 2 : The New Colossus ne révolutionne en rien le genre et se contente simplement de reprendre les bases qui ont fait le succès du renouveau de la franchise sorti en 2014. Mais avec son gameplay nerveux, son ambiance déjantée et ses graphismes soignés qui viennent accompagner un scénario bien travaillé dans lequel on ne s’ennuie jamais, ce Wolfenstein pourrait devenir un incontournable en cette fin d’année et peut devenir une alternative si on souhaite simplement se défouler en mettant son cerveau sur pause.

Ce test à été réalisé sur une Playstation 4 Pro et sur un écran UHD HDR.

Type: FPS
Editeur: Bethesda
Age/Pegi:  18
Sortie: 27/10/2017
Multijoueur: Non
Plates-formes: Playstation 4/Xbox One/Switch/PC
Testé sur: Playstation 4 Pro
Suite au succès de Wolfenstein : The New Order, il était plus que logique que Bethesda continue sur sa lancée du fps old school et propose une suite digne de ce nom. The New Colossus n’est autre que la suite directe du premier opus dans lequel il est plaisant de retrouver William Joseph "B.J." Blazkowicz dans sa guerre contre les nazis. Cette production complètement déjantée fait toujours sensation auprès des joueurs. Voyons ensemble si cette épisode tient toutes ses promesses et ne se repose pas simplement sur ses lauriers.  

En résumé...

Ma note...

Délire!

Wolfenstein 2 : The New Colossus est une très bonne alternative aux FPS traditionnels en cette fin d'année. Faisant parfaitement son job ce nouvel épisode est à n'en pas douter un incontournable.

  1. La bande-son et les doublages
  2. Le gameplay classique mais nerveux, brutal
  3. L’histoire complètement décalée
  4. Graphiquement très soigné
  5. Durée de vie
  6. Mise en scène et doublage
  1. L’impossibilité de changer la langue du jeu
  2. Parfois inégal sur certaines textures
  3. Une I.A toujours aux fraises
  4. Objectifs et progression parfois illisibles

 

Commentaires

Voir aussi...

Ce qui nous lie en DVD & Blu-ray

Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour …