Home / News / Test – Huawei Mate 10 Pro

Test – Huawei Mate 10 Pro

Devenu un constructeur incontournable en quelques années, Huawei poursuit son ascension totalement décomplexée face à la concurrence. Après sa découverte à Munich et quelques semaines d’utilisation, nous vous livrons notre avis sur le redoutable Huawei Mate 10 Pro. Les ténors dans le domaine n’ont qu’à bien se tenir !

  • Test
  • Fiche

Même pas peur !

Il y a cinq ans, la presse helvétique était conviée à la première présentation d’un mobile de la marque du côté de Zurich. L’ambition, déjà lors de cette première prise de contact était clairement définie : se placer dans les 3 premiers constructeurs mondiaux. Une ambition qui avait fait doucement sourire plus d’un représentant des médias, à une époque où l’on se demandait plutôt comment prononcer le nom de cette marque improbable. Pourtant, 5 ans plus tard, Huawei a atteint son objectif, se calant juste derrière Apple, qu’il a même devancé quelques mois avant de revenir à la troisième position des plus grands vendeurs de smartphones, Samsung restant numéro un.

L’anecdote vaut ce qu’elle vaut, mais toujours est-il que la qualité des produits livrés par Huawei n’a cessé de croître. Le Huawei Mate 10 Pro, notre sujet du jour, confirme de manière brillante la capacité du constructeur à livrer des produits haut de gamme qui n’ont ni à craindre l’iPhone X, ni le Galaxy S8 en termes de performances et de qualité perçue. Cette phablette est une vraie réussite !

Addictif et efficace

Le Huawei Mate 10 Pro se présente comme une phablette à la présentation premium dans l’ère du temps, intégrant un bel écran OLED 18:9 de 6 pouces Full HD+ compatible HDR10 avec des bordures très fines sur les côtés. Ce qui permet de disposer d’un écran de 6 pouces dans un format réduit de 5,5 pouces. Une intégration réussie, tandis que le capteur d’empreintes digitales, à la rapidité foudroyante, se situe au dos de l’appareil. Un dos très bien finit lui aussi en aluminium et verre, qui reçoit un double capteur photo Leica prenant place au milieu d’une bande de couleur discrète mais différente du plus bel effet. Pour le reste, on est sur du très classique, avec un micro et un infrarouge sur la tranche supérieure, un USB-C sur le bas et enfin les boutons on/off et le volume sur la droite. Pas de prise jack, mais un adaptateur livré, tandis que, bonne nouvelle, la trappe pour la SIM est double, permettant de profiter de deux cartes actives simultanément en 4G, une première. Si le jack disparaît, on appréciera l’intégration d’une énorme batterie de 4000 mAh, un petit exploit pour un mobile de seulement 7,9 mm d’épaisseur. Bien fini, avec des matériaux qui respirent la qualité, le Mate 10 Pro offre une prise en main parfaite grâce à son dos légèrement incurvé qui tombe naturellement sous la main, le tout pour un poids mesuré de 178 grammes. De plus, ce beau et fonctionnel design est certifié IP67, de quoi résister à une immersion sous 1 mètre d’eau pendant 30 minutes.

Côté puissance disponible à bord, Huawei inaugure son tout nouveau processeur huit coeurs Kirin 970 (4 Cortex A63 2,36 GHz + 4 Cortex A53 1,8 GHz + co-processeur i7) dans ce Mate 10 Pro. Autant dire que les performances sont au rendez-vous, avec une fluidité à toute épreuve autant de l’interface que dans les jeux plus exigeants, tandis que le score AnTuTu dépasse les 177600 points. Mais la vraie nouveauté avec le Kirin 970, c’est la puce NPU qui dote le Mate 10 Pro d’une intelligence artificielle. Celle-ci est plutôt discrète, mais offre quelques atouts intéressants à l’usage. Le premier passe par la photo, avec une sorte de mode « intelligent évolué », qui reconnaît 13 sortes de sujets prédéfinis, entre animaux, plantes, nourriture ou visages, et améliore automatiquement les images en fonction. L’audio, en appels, est également améliorée, analysant les bruits de fond et isolant très efficacement la voix de l’appelant. Autre point intéressant tirant partie de ce NPU, l’optimisation des performances sur le long terme, le mobile s’adaptant à l’utilisation de chacun pour le maintenir rapide en toutes circonstances. Et cela fonctionne visiblement, même s’il faudra une plus grande période de test pour vérifier ce point à la longue, le constructeur assurant que le procédé montre son efficacité avec le temps qui s’écoule.

Pour ce qui en est de l’interface, le Mate 10 Pro est équipé de la toute dernière version d’Android, Oreo. Par dessus, le constructeur chinois intègre sa surcouche maison, EMUI, en version 8. La navigation y est simple avec des menus clairs, tandis que de nombreuses fonctionnalités supplémentaires et des réglages poussés sont disponibles pour les plus exigeants et bidouilleurs. Les amateurs de LinkedIn pourront y découvrir une intégration poussée du réseau professionnel, tandis que le scan de cartes de visite intégré pour générer des contacts fonctionne à merveille. Il est même possible de se connecter simultanément à deux comptes sur un même réseau social, avec ce que Huawei nomme les applications jumelles. Et ce ne sont là que quelques raffinements logiciels dont dispose le Mate 10 Pro, pour lequel on voit bien que le constructeur, s’il maîtrise sa conception matérielle, n’a pas mis longtemps pour exploiter avec efficacité sa partie logicielle, a contrario d’autres fabricants qui restent approximatifs, même avec des années d’expérience en plus dans le monde des smartphones.

Son et image

La partie audio des smartphones est souvent laissée un peu de côté. Ici, Huawei propose, sur le papier, une compatibilité avec les codecs aptX/aptX HD et LDAC. Ce qui s’avère intéressant, sauf qu’il faut passer par l’adaptateur pour y brancher un casque d’écoute filaire jack sur l’USB-C, ou un casque Bluetooth (4.2 BLE) pour en profiter, puisque le mobile est dénué de prise mini-jack. Le résultat est cependant très bon, que ce soit sans fil ou via l’adaptateur, pour autant que l’on dispose d’un casque correct compatible avec l’audio HD, les écouteurs fournis, ersatz de ceux d’Apple, n’étant que très moyens. Le Mate 10 fait mieux que les derniers mobiles d’Apple ou de Samsung . On apprécie également le rendu audio des haut-parleurs du Mate 10 Pro, qui permettent de profiter convenablement du contenu multimédia, avec une puissance appréciable, même si les basses sont plutôt discrètes.

Depuis qu’il s’est associé avec Leica, Huawei est très attendu au tournant relativement à la qualité de ses APN intégrés. On a ici droit à de nouveaux capteurs, le premier RGB de 12 mégapixels, le second monochrome de 20 mégapixels. Les deux ont une ouverture f/1.6 et une stabilisation OIS. Également au programme, un double flash LED et un système hybride 4 en 1 (PDAF + CAF + Laser + Depth auto focus). En pratique, pour faire simple, dans des conditions optimales, le Mate 10 Pro se situe dans la bonne moyenne des photophones récents, avec des résultats convenables. Mais le mobile tire son épingle du jeu en conditions plus difficiles, quand les expositions sont variées ou que la lumière se fait plus rare. En basse lumière, les détails restent très nombreux, et même si le grain se fait sentir, c’est remarquable pour un smarphone. DxOMark, référence dans les benchmarks d’appareils photographiques, lui octroie tout de même la note de 98 points sur 100, ce qui n’est pas rien. Mais là où Huawei fait très fort, c’est dans l’interface de la prise de photos et l’expérience qui en découle. On y retrouve des fonctionnalités photo que l’on connaît déjà comme le mode focus, qui applique un effet de flou en jouant sur la profondeur de champ, le mode monochrome, panoramique, HDR, Light Painting. On trouve également l’excellent mode portrait et le mode photo dynamique qui permet de photographier des sujets en mouvement. Le tout est disponible dans une interface à la fois simple et intuitive dont la concurrence devrait s’inspirer. De plus, l’IA permet au Mate 10 Pro d’identifier et de classer les sujets photographiés. Par exemple, si vous vous apprêtez à photographier un chat, l’IA va le détecter et va adapter les paramètres de l’appareil photo. L’intelligence artificielle peut détecter 13 objets et scènes différents, soit le texte, la nourriture, une scène, un ciel bleu, la neige, la plage, un chien, un chat, la nuit, un coucher de soleil, une plante ou un arbre, un portrait et enfin une fleur. Pour ce qui en est du capteur frontal, les résultats sont bons, bien qu’un peu lissés. Enfin, du côté de la vidéo, le Mate 10 Pro est capable de filmer en 4K et en 1080p à 60 fps. Par contre, dans ces définitions, la stabilisation d’image n’est pas disponible. Pour pouvoir profiter de cette stabilisation, il faut se contenter d’une définition 1080p classique, ce qui est un peu dommage, mais reste bien souvent suffisant.

L’excellence est proche

Avec son Mate 10 Pro, Huawei frappe un grand coup dans le segment des phablettes premium. Très équilibré et véloce, le Mate 10 Pro est de plus une réussite esthétique. Son appareil photo fait des étincelles, son audio est au top et son autonomie pouvant aller jusqu’à deux jours d’une utilisation modérée est impeccable. De plus, bien qu’il ne soit pas doté de recharge par induction, le Mate 10 Pro bénéficie d’une recharge très rapide, permettant une utilisation d’un jour avec 50 % de batterie chargée en seulement 20 minutes ! Sa connexion réseau est très performante, tout comme son accroche GPS. Carton plein donc pour Huawei, d’autant plus que face à la concurrence, le constructeur positionne son Mate 10 Pro à un tarif plus doux, puisque le mobile est proposé, sans subvention, au tarif conseillé de CHF 799.- ( Huawei Mate 10 Pro avec double carte SIM, 6GB RAM et 128GB ROM).

Ecran

6.0″ HUAWEI Ecran FullView 18:9 Ecran OLED
2160 x 1080 pixels, 402ppi 16.7M couleurs, Couleur saturation(NTSC): 112% Grand contraste : 70000:1 (Typical)

Processeur

HUAWEI Kirin 970
Octa-core CPU (4*Cortex A73 2.36GHz + 4*Cortex A53 1.8GHz) + i7 co-processor
GPU (graphique) Mali-G72 MP12
Puce NPU : Neural Network Processing Unit

Mémoire vive 6 Go LPDDR4X
Stockage interne 128 go
Micro SD non
Appareil photo arrière

20MP Monochrome+12MP RGB, f/1.6 + f/1.6
OIS (Optical image stabilisation) BSI CMOS
Double flash LED
Système hybride 4 en 1 (PDAF+CAF+Laser+Depth auto focus)

Appareil photo avant

8MP FF, f/2.0

Réseaux / connexions

4G Cat. 18 jusqu’à 1,2 Gbps
Wi-Fi 2.4G, 802.11a/b/g/n/ac avec Wi-Fi Direct support
Bluetooth 4.2, support BLE
HD Audio support aptX/aptX HD et LDAC
USB Type C
Ecran Port 1.2
NFC
Double SIM 4G

Ports USB type C
Capteurs Lecteur d’empreintes, accéléromètre, gyroscope, détecteur de proximité, compas, baromètre
Autonomie 4000 mAh, recharge rapide
Résistance à l’eau IP67 (résistance aux poussières microscopiques et à une immersion jusqu’à un mètre pendant 30 minutes)
OS Android 8.0 Oreo + surcouche EMUI 8
Dimensions

154.2mm x 74.5mm x 7.9mm

Poids 178g
Prix CHF 799.-
Devenu un constructeur incontournable en quelques années, Huawei poursuit son ascension totalement décomplexée face à la concurrence. Après sa découverte à Munich et quelques semaines d’utilisation, nous vous livrons notre avis sur le redoutable Huawei Mate 10 Pro. Les ténors dans le domaine n’ont qu’à bien se tenir !

En résumé...

A mon avis...

Excellent!

Avec son Mate 10 Pro, Huawei frise l'excellence. Endurante, rapide, intelligente, très bonne en photos, la phablette a tout pour plaire. Son rapport qualité-prix devrait en faire un best seller!

  • Finition
  • Écran bien calibré
  • Lecteur d’empreintes très efficace
  • Fluide et personnalisable
  • Performances générales
  • Photos
  • Audio
  • Autonomie
  • Rapport qualité-prix
  • Écran « seulement » Full HD
  • Pas de port micro-SD
Commentaires

Voir aussi...

Ce qui nous lie en DVD & Blu-ray

Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour …