Home / Games / Driver San Francisco

Driver San Francisco

L’âme du pilote

La série Driver qui avait débuté en 1999 s’est vue déclinée sur quasiment toutes les plates-formes au fil des épisodes. Driver San Francisco l’introduit sur les consoles actuelles avec quelques bonnes idées…note-4-multi[tab:Review] Shift again

Comme son titre l’indique assez clairement, ce nouvel opus se déroule dans un San Francisco partiellement reproduit, offrant pas moins de 320 kilomètres de bitume à parcourir. On y découvre agréablement 128 véhicules reproduits sous licence à la conduite particulière, qui peuvent subir des dégâts visuellement rendus, dans un style typé arcade. En dehors de son design et de son ambiance très 70’s, le titre propose une nouveauté baptisée «shift» . Lors d’une course-poursuite pour intercepter son ennemi juré, Charles Jericho, le héros de la série, le flic John Tanner, termine sa course contre le mur et se retrouve plongé dans le coma. L’âme de Tanner se retrouve alors isolée dans un monde entre réalité et fiction et parvient à se balader. C’est elle qui peut se réincarner temporairement en divers conducteurs de véhicules, permettant de sauter d’un à l’autre et d’accéder ainsi en deux temps trois mouvements aux diverses voitures et missions (courses, courses-poursuites, défis, …). Le « shift » est donc l’élément principal du gameplay et se révèle être une idée formidable. Ainsi, vous pouvez passer des heures à parcourir la ville en testant un maximum de voitures, sans même être obligé de suivre le scénario principal. De quoi passer des heures devant son écran en mode solo.

Et avec Driver San Francisco, Ubisoft a mis l’accent sur le multi, puisque celui-ci propose 19 modes des jeux, qui se débloquent en cours d’avancement. 11 de ceux-ci sont jouables online et peuvent accueillir jusqu’à 8 joueurs, alors que les autres modes sont jouables en local en écran splitté, variant entre défis et coopération. Outre les modes classiques, comme la capture du drapeau, bon nombre ont à leur avantage de proposer du nouveau dans le domaine, avec des challenges intéressants.

Un bon opus de Driver, qui saura ravir les amateurs de courses et de défis. Seule la maîtrise de la fonction “shift” demande un petit temps d’apprentissage, alors que le jeu offre un défoulement immédiat. A découvrir rapidement.

S2P

+ La fonction shift, le online varié et fourni, le nombre de voitures.
Une conduite un peu hasardeuse suivant les véhicules.
[tab:Fiche]
Type: Course [xrrgroup] [xrr rating=3.5/5 label=”Graphismes:”] [xrr rating=4/5 label=”Bande Son:”] [xrr rating=4/5 label=”Jouabilité:”] [xrr rating=4/5 label=”Difficulté:”] [/xrrgroup]
Editeur: Ubisoft
Age/PEGI: 18+
Sortie: Disponible
Multijoueurs:
Plates-formes: PS3, X360
Testé sur: X360


[tab:Images] [nggallery id=14] [tab:Vidéo] [tab:END]

A propos Claude Talaber

Claude Talaber
Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

A Hate in Time sortira le 18 octobre sur Nintendo Switch

Succès incontournable sur Kickstarter, le jeu de plateformes 3D développé par Gears for Breafast, « A Hate in Time », déjà vendu à …

La SEGA Mega Drive rajeunit de trente ans

“Genesis Does”. Une phrase simple qui faisait frémir la concurrence. Plus qu’un slogan accrocheur, c’était …

Doraemon Story of Seasons, le 11 octobre sur PC et Nintendo Switch !

Bandai Namco vient d’officialiser la date de sortie de « Doraemon Story of Seasons » en Occident. Les amateurs de la série « Harvest Moon » …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :