Home / Techno / Tablettes / Sony Tablet S : Le bon goût au rendez-vous

Sony Tablet S : Le bon goût au rendez-vous

Au beau milieu d’un marché des tablettes tactiles hyperconcurrentiel, Sony nous livre sa vision du segment “slate”, avec un modèle S qui se distingue de bon nombres de produits qui semblent tous sortis du même moule…

[tab:Review]

sonytablets_portsQuel beau profil vous avez-là!

A peine déballée, la Tablet S interpelle le regard de par son design. Son profil rappelle tour à tour une aile d’avion ou encore un livre qu’on aurait ouvert en son milieu et replié sur lui-même. Ce profil lui donne d’emblée un ADN propre, tandis que l’on comprend  l’intérêt du choix opéré par Sony, qui surélève la tablette lorsqu’elle est posée sur une surface plane, lui offrant un bon angle de lecture et de saisie tactile. Même constat lors de sa préhension, spécialement en mode portrait, proche de celle offerte par un livre ouvert. Son poids limité d’un peu moins de 600 grammes participe également au sentiment initial de confort, tandis que la finition globale de la Tablet S est excellente. Seul petit bémol, les touches de mise en fonction et de volume, situés sur la tranche, sont un peu proches à notre goût, ne facilitant pas vraiment leur utilisation, qui se fait à l’aveugle de par leur intégration sur un profil qui les masque légèrement. L’autre flanc intègre quant à lui une prise mini-jack ainsi qu’un cache dissimulant un connecteur USB prenant place près d’un logement pour une carte SD. Pour terminer le tour du propriétaire, un connecteur propriétaire permet la recharge son fond, alors que l’on distingue un capteur photo au dos de l’appareil de 5Mpixels, doublé d’un capteur VGA sur le centre haut de la face avant.

Au niveau des composants, la Sony Tablet S est mue par un processeur de type NVIDIA Tegra 2 cadencé 1 GHz, qui regroupe différentes unités prenant en charge des fonctions le calcul, l’affichage, la gestion des entrées/sorties, ou encore l’audio. Le système est épaulé par 1 Go de mémoire vive complété par 16 ou 32 Go de mémoire de stockage selon les modèles, que l’on peut compléter via une carte SD. Côté interfaces sans fil, on retrouve un circuit Wi-Fi b,g,n accompagné d’une puce Bluetooth.

HoneyComb power!

Mise sous tension, la tablette de Sony dispose de l’interface d’Androïd Honeycomb (3.2 après mise à jour) à peine retouchée par le constructeur, avec un fond d’écran et un menu d’application “maison”. Les cinq bureaux virtuels acceptent bien évidemment les widgets et les personnalisations propres l’OS de Google. Les commandes habituelles, retour, accueil et menu sont quand à elles représentées virtuellement sur le bas de l’écran. Toujours relativement au système d’exploitation, le navigateur internet s’avère identique aux tablettes des autres constructeurs, disposant d’onglets (jusqu’à 16), du plug-in flash pour un internet riche et d’une vélocité globale appréciable, même si les sites les plus lourds provoquent de petits ralentissement qui restent cependant acceptables. Bizarrement, le système est reconnu d’emblée comme un smartphone sur les sites adaptés, alors que la Tablet S peut parfaitement les afficher. Reste que l’on peut tout à fait choisir l’affichage complet pour la seconde visite sur le même site…

Niveau mail, pas de souci, on dispose de deux clients distincts dotés d’une interface à double panneau (en mode paysage). Le premier est dédié à Gmail, tandis que la seconde application permet de configurer n’importe quel compte POP3 / SMTP ou IMAP.

On a également apprécié la présence d’une puce aGPS, d’autant que le duo HoneyComb/Google Maps est excellent et même doté de vue en 3D (lorsque fourni par Google) en vue plan.

sony_s1_tablet_1

La reine du living-room?

Le savoir faire de Sony n’est plus à démontrer pour ce qui est du multimédia. La Tablet S intègre tout ce qu’il faut dans le domaine. Au registre audio le lecteur intégré fait son job, avec un affichage “coverflow” efficace. Dommage cependant que l’offre (payante) Music Unlimited et son catalogue de 7 millions de titre soit toujours en stand-by chez nous!

Pour ce qui est de la vidéo, l’appréciation est plus nuancée. Si YouTube est parfaitement intégré, le lecteur vidéo de Sony ne gère que peu de formats en dehors du mp4. Heureusement, la tablette permet, par le biais du DLNA et de la fonction Throw, de visionner les vidéos sur un téléviseur connecté sur le réseau domestique. Par contre, au niveau des formats de lecture, comme en natif, il faudra passer par des lecteurs tiers, à télécharger sur le market. Les adeptes de MKV HD ne seront cependant pas à la fête, puisque le frame rate en chute libre que génère ce format souligne les limites du Tegra 2 intégré dans la Tablet S. Autre bémol, on ne trouve pas de port HDMI et le port USB n’est pas compatible MHL permettant de s’y connecter…

Pour ce qu’il en est de la liseuse intégrée, l’application Reader tient bien la route, supportant ePUB et PDF qui sont automatiquement reconnus par scan sur la tablette, tandis que les fonctions de base de lecture sont confortables et bien implémentés.

En ce qui concerne les capacités en photo et vidéo, le capteur dorsal de 5Mpxls est satisfaisant en mode photo pour ce genre de produit, tandis que les vidéos réalisées, bien que fluides, sont peu flatteuses. Mais dans le domaine, aucune tablette n’est vraiment performante…

Après un tour des fonctions estimées comme basiques et présentes sur quasiment toutes les tablettes, voyons les petits plus apportés par Sony.

sony_tablet_s_2La Tablet S dispose d’une option télécommande universelle, fonctionnalité intéressante, surtout pour un produit qui s’utilise souvent dans le salon. Grâce à émetteur infrarouge noyé dans la tranche la plus épaisse, il est possible de piloter de nombreux appareils, tels TV, lecteurs Bluray, consoles, récepteurs numériques, chaines stéréo, etc. Qui plus est dans un catalogue de marques bien fourni, mais sans pour autant égaler celui proposé par une télécommande multifonctions de Logitech. On peut même passer par un apprentissage manuel pour certaines fonctions manquantes. Aucun souci n’a été dénoté lors de nos tests, avec un téléviseur Samsung, par exemple, même si les profils à choisir ne sont pas forcément très clairs. Dommage que Sony n’ai pas poussé plus avant le concept, avec par exemples des macros permettant de mettre sous tension plusieurs appareils en une seule fois. Il n’empêche, l’interface simple de cette fonction remplit bien son rôle.

Les plus joueurs seront peut-être intéressés par la certification Playstation de l’appareil, à l’image de celle que l’on retrouve sur l’Xperia Play. Notre modèle de test intégrait Pinball Heroes et MediEvil, tandis que les titres dédiés à la tablette devraient s’étoffer peu à peu. Reste que la jouabilité demeure celle d’une tablette tactile, et que l’adjonction de zones tactiles recréant un pad n’est pas forcément la plus adaptée. Par contre, le market Android propose des jeux optimisés via le kiosque Tegra Zone, plus flatteurs que les anciennes gloires de Sony qui accusent le poids de l’âge…

La différence paye…

La Sony Tablet S nous a surpris en bien. Permettant d’accomplir tout ce que l’on attendrait d’une tablette, son design lui confère un atout tant pratique qu’esthétique.  En y ajoutant intelligemment la fonction télécommande, elle prend tout son sens pour ceux qui voudraient goûter au joies du surf sur le web, tout en lorgnant d’un œil distrait sur la TV, leur permettant de zapper la 36ème diffusion d’un épisode du fripé Columbo… Quand vous ferez voir ça à votre femme!

Eric Rivera

+ Finition, design, télécommande universelle, DLNA, internet riche (Flash)
Pas de HDMI

[xrr rating=4/5 label=”Note S2P:”]

Prix indicatifs : Modèle 16GB 549.- / Modèle 32GB 659.- / Modèle 16GB avec 3G 699.-

[tab:Fiche]

Processeur

Nom du processeurProcesseur mobile NVIDIA® Tegra™ 2Vitesse du processeur1 GHz

 

 

Mémoire

Taille de la mémoire1 Go

 

 

Capacité de stockage

Capacité totaleJusqu’à 32 Go

 

 

Ecran

Type d’écrancouleur LCD TFTTaille de l’écran (cm)23,8 cmTaille de l’écran (pouces)9,4 poucesType de résolutionWXGARésolution1280 x 800RétroéclairageLEDEcran tactileFonction tactile prise en charge

 

 

Interfaces

Port USB1 micro connecteur A/B (prise en charge hôte / client) USB Hi-Speed (USB 2.0)Prise microNonPrise casqueOuiEmplacement carte mémoire1 carte mémoire SDEmplacement carte SDSD, SDHC

 

 

Connectivité réseau

Wireless LANOuiType Wireless LANIEEE 802.11b/g/nTaux de transfert de données max. Wireless LAN72 Mbit/s (TX) / 72 Mbit/s (RX)Wireless LANNonBluetooth®Standard Bluetooth® Ver. 2.1 + EDRFonction GPSOui

 

 

Capteur

AccéléromètreAccéléromètre sur 3 axesGyroscopeOuiBoussole numériqueOuiCapteur de lumière ambianteOui

 

 

Infrarouge

Télécommande infrarougeOuiFonction infrarougeMultifonction et fonction d’apprentissage (code télécommande préinstallé) prises en charge

 

 

Audio

Haut-parleurHaut-parleurs stéréo intégrésMicrophoneMicrophone monaural intégré

 

 

Caméra à l’avant

CaractéristiquesWebcamRésolutionVGAPixels effectifs0,3 mégapixels

 

 

Caméra à l’arrière

CaractéristiquesAppareil photo HDRésolution2592 x 1944Pixels effectifs5 mégapixels

 

 

Codecs et formats

Codecs audioAAC, mp3, WAV, WMA, WMA Pro, FLAC, MIDI, Ogg VorbisCodecs vidéoH.263, H.264/AVC, MPEG-4, WMVFormats pris en chargeJPEG, GIF, PNG, BMP, WBMP

 

 

Accessoires fournis

Adaptateur secteurOuiCordon d’alimentationOuiCarte SDNonDragonneOui

 

 

Dimensions

Profondeur de l’unité principale17,4 cm (6,9″)Hauteur de l’unité principale1 cm (0,4″)Largeur de l’unité principale24,1 cm (9,5″)Poids598 g

 

 

Batterie fournie

Nom du modèleBPS24Type de batterieLithium-ionAutonomie de la batterie7 heures
(utilisation standard*)Temps de charge de la batterie5 heures

[tab:END]

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

FSP annonce ses nouvelles alimentation SFX DAGGER PRO 550W / 650W

FSP, un des principaux fabricants d’alimentation au monde, est heureux d’annoncer deux nouveaux modèles dans …

240Hz et NVIDIA G-SYNC: Samsung annonce son nouveau moniteur de jeu CRG5

Avec le CRG5, Samsung Electronics ajoute un moniteur incurvé à son offre proposée aux gamers. …

Sony World Photography Awards : annonce des catégories inédites pour 2020 et de nouveaux boursiers Sony

Une nouvelle catégorie dédiée aux enjeux environnementaux pour confirmer le pouvoir révélateur de la photographie De …

Un commentaire

  1. Test plaisant à lire.
    Bravo pour votre nouveau site, beaucoup plus clair…
    Comme on dit, keep going!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :