Home / Games / Binary Domain, Vanquishator à effet de masse ?

Binary Domain, Vanquishator à effet de masse ?

jaquette-binary-domain-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1323091804note-4-multiBinary Domain, un titre de Sega, que l’on doit au créateur de la série Yakuza, compile une sorte de mélange alambiqué entre Terminator, Vanquish et Mass Effect dans un TPS qui tente de se démarquer…

[tab:Test]

binary-domain-playstation-3-ps3-1307092595-082
A couvert !

Difficile de dire si la sortie de Binary Domain est volontairement échafaudée à une petite encablure de celle de Mass Effect. Mais le titre a sans doute une carte à jouer dans l’univers hypercompétitif et exigeant des TPS.

Un scénar à pétoires, avec rebondissements

binary-domain-03-08-2011-screenshot-9_0900080899
Un petit briefing avant le combat.

Tokyo 2080. La capitale nipponne est affectée par un brusque changement climatique, doublé de l’apparition d’êtres robotisés, les “simulacres”. Ceux-ci commencent à semer le trouble un peu partout, après avoir pris place furtivement dans la population. Pour régler ce petit souci, le gouvernement japonais demande l’aide des Nations unies, qui dépêchent alors sur place une escouade composée de plusieurs soldats internationaux, dont le héros du jeu, l’Américain Dan Marshall, afin d’enquêter sur les agissements d’une multinationale japonaise spécialisée dans la robotique…

Le décor étant posé, le titre propose un avancements dans un TPS futuriste par triplettes, le joueur incarnant Dan Marshall se devant d’opérer une sélection de 2 partenaires sur un panel varié, allant de l’armoire à glace qui fracasse tout sur son passage à des partenaires aux compétences plus équilibrées, tous gérés par l’IA, au début de chacun des 6 chapitres constituant le titre. Face à ce team, les adversaires seront tous robotisés, déboulant au gré d’une IA pas forcément folichonne. Heureusement que ces adversaires sont variés, puisqu’on a pu en dénombrer 32 sortes, allant du soldat lourd au Golem infiltrateur, en passant par le sniper Faucheur DeadEye ou encore des boss surarmés pas si faciles que cela à dégommer. Classiques, les mises à couvert sont bien présentes, tandis qu’une jauge de confiance entre membres de l’équipe permet de déclencher des suites d’événements relativement à des dialogues, très crus, et aux choix opérés à certains moments. On pourra également donner des ordres basiques à son équipe, comme se regrouper, battre en retraite ou aller de l’avant. Quand à l’arsenal, une bonne trentaine de pétoires sont disponibles en cours de jeu.

Un TPS “inspiré”

binary-domain-playstation-3-ps3-003
Un air de TERMINATOR

Reprenant les codes classiques des TPS actuels, avec une plastique passe-partout, mais un scénario à rebondissements, Binary Domain se veut un titre sympathique pour les adeptes du genre, avec ses 10 heures de campagne solo. Il faut encore y adjoindre un multi jouable jusqu’à 10 doté d’une dizaine de modes, plus ou moins classiques, et nous voilà partis pour dessouder du robot à tout-va!

E.R.

+ Le scénario qui tient la route, la jauge de confiance, les partenaires.
L’IA pas vraiment au top, des décors génériques.
[tab:Fiche]
Type: Action [xrrgroup][xrr rating=3.5/5 label=”Graphismes:”][xrr rating=3.5/5 label=”Bande Son:”][xrr rating=4/5 label=”Gameplay:”][xrr rating=3/5 label=”Difficulté:”][xrr rating=3/5 label=”Durée de vie:”][/xrrgroup]
Editeur: Sega
Age/PEGI: 18+
Sortie: 24.02.2012
Multijoueurs: oui
Plates-formes: PS3, X360
Testé sur: PS3

 

[tab:Images] [nggallery id=170] [tab:Vidéo] [tab:END]

A propos Claude Talaber

Claude Talaber
Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

Final Fantasy XIV: Reconstruisez la sainte cité d’Ishgard

La mise à jour 5.11 pour FINAL FANTASY® XIV: Shadowbringers™ invite dès aujourd’hui tous les aventuriers à …

Gaming, les sorties de la semaine

Alors que l’automne a définitivement pris ses quartiers, une nouvelle semaine de sorties de jeux …

Concours : gagnez « Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 » sur Switch !

Retrouvez Mario, Sonic et leurs amis dans leur plus grande aventure à ce jour aux …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :