Home / Techno / Test : Huawei Ascend P1 : Rapide, abordable et endurant!

Test : Huawei Ascend P1 : Rapide, abordable et endurant!

Ca y’est, les premiers smartphones de la cuvée 2012 de Huawei découverts à Barcelone arrivent enfin. Le constructeur nous a mis à disposition le Ascend P1, un dual-core véloce qui se présente comme un smartphone sous ICS accessible. Comme le dit l’adage, c’est souvent la première impression qui compte, et nous n’avons pas été déçus, loin de là…

huawei-ascend-p1-s-7

 [tab:Test]

De l’efficacité, simplement!

Alors que nous avions déjà pu tester en exclusivité le Honor sous ICS, à l’heure de la prise en main du Ascend P1, avec les souvenirs du dernier MWC de Barcelone où Huawei avait créé la sensation sur son stand, principalement avec son quad core, le Ascend D Quad, il faut bien avouer que nous attendions ardemment le premier modèle 2012. Huawei joue sans complexe son arrivée sur le marché européen en cette fin d’été, avec l’ambition toute légitime de se démarquer de la concurrence, pourtant rude et déjà bien implantée, visant même une place dans le top 3 d’ici 2 petites années… Il semblerait que les atouts du constructeur soient à chercher dans le rapport qualité-puissance-prix des futurs appareils, ce qui pourrait chambouler quelque peu la concurrence, voir carrément les habitudes des opérateurs, en ce qui concerne les offres incluant un mobile. Mais n’allons pas plus vite que la musique, puisqu’il s’agit aujourd’hui de vous présenter le Ascend P1, que nous avons pu tester quelques jours avant sa présentation officielle à la presse…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAExtrait de son packaging minimaliste, comme chez bien des constructeurs, le Ascend P1, en version noire dans notre cas, ne surprend ni par ses formes, ni par sa taille. S’il n’était pas doté de bords incurvés, qui lui confèrent un certaine grace, on pourrait presque le confondre avec un Samsung Galaxy SII, et ce sentiment est encore renforcé lorsque l’on regarde l’appareil de profil, avec le même petit renflement à la hauteur du mico du téléphone. Sans doute que le profil arrondi du Ascend P1 se différenciera plus en version blanche ou rose, mais dans notre cas, nous ne pouvons pas affirmer que l’appareil soit doté d’un design se démarquant particulièrement. Par contre, sa batterie est inamovible, et il faut escamoter un cache en plastique mou pour accéder au logement de la carte SIM (USIM, et non micro-SIM) sur la tranche supérieure, tandis qu’un autre, située sur son côté droit, proche du bouton de mise sous tension/veille permet l’accès au logement micro-SD. On retrouve sur la tranche haute un connecteur micro-USB ainsi qu’une prise jack de 3,5 mm. Son côté droite reçoit l’habituel bouton de volume. Relativement à l’écran, d’une fois mis sous tension, on dénote un rendu excellent de la dalle de 4,3 pouces Super Amoled (960 x 540 pixels, 256 ppp, traité Gorilla Galss), toujours aussi neutre et juste au niveau de la calibration des couleurs, sans effet glossy, comme nous l’avions déjà remarqué lors du test du Honor. L’écran occupe toute la façade du Ascend P1, et les 3 icônes de base pour la navigation dans Android, sous forme de touches sensitives, sont représentées sur sa face. Une led de signalisation prend place près de l’ouverture destinée au haut-parleur, tandis que tout en haut à droite une petit ouverture trahit la présence d’une caméra frontale, dotée d’une résolution de 1,3 mpxls, tout à fait convenable pour des appels en visio.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAD’une fois sorti de veille, on remarque la première personnalisation apportée par Huawei à ICS (4.0.3 dans notre cas, mais le mobile n’étant pas encore disponible sur le marché au moment du test, il n’est pas impossible que la version de Android soit différente lors de sa commercialisation, Huawei étant plutôt réactif dans ce domaine). L’écran de verrouillage propose en effet 2 options supplémentaires, en plus du déverrouillage vers le bureau et l’appareil photo, puisqu’il est possible d’accéder directement aux appels et aux messages, avec en prime une petite pastille sur ces nouvelles icônes indiquant les appels manqués et messages non-lus. Par contre, pour ce qui est de l’interface, Huawei n’y a apporté quasiment aucune modification par le biais d’une surcouche. On se retrouve donc avec ICS qui ressemble à s’y méprendre avec la version Stock fournie par Google, rappelant forcément ce que l’on retrouve sur un Galaxy Nexus. Il faudra chercher du côté des thèmes et autres fonds d’écrans pour y trouver de-ci, de-là, quelques petits ajouts, que Huawei n’impose pas, contrairement à bon nombre d’autres constructeurs. De notre côté, appréciant tout spécialement les ROM de base d’Android, sans fioritures, cela nous a particulièrement comblés. D’autant que la rapidité et la fluidité de l’Ascend P1 semblent en profiter. A titre de comparaison, utilisant une ROM optimisée au quotidien sur un Galaxy SII, je dois dire qu’en revenant sur ce dernier après quelques jours d’utilisation du Ascend P1, j’eus pour la première fois un sentiment de … lenteur! Et oui, le Ascend P1, avec des composants très proches en termes de performances brutes contrôlées via les benches habituels se montre encore plus fluide que le dual core de référence qu’était le Galaxy SII. On peut même s’aventurer à affirmer qu’en termes de fluidité de navigation dans l’interface ou encore sur le web, il tient la comparaison avec le HTC ONE S que nous avions testé ce printemps. Le processeur dual core Texas Instruments cadencé à 1,5 Ghz, épaulé de son Go de OLYMPUS DIGITAL CAMERARam y est sans doute pour quelque chose, alors que la mémoire interne pourra être élargie à 32Go via une carte micro SD. Enfin, pour ceux qui se servent de leur smartphone pour prendre des photos , le Ascend P1 est équipé d’une caméra de 8Mpxls, permettant au passage de filmer en full HD, sans saccade notable. Le rendu photo et vidéo est, tout comme le rendu d’écran, particulièrement neutre, tandis que l’appareil s’avère réactif, sans atteindre pour autant la vélocité des derniers quad-core haut de gamme.

Du côté de l’offre logicielle, notre modèle de test s’avérait modestement fourni, avec simplement une application DLNA, Polaris Office, un logiciel de chiffrement de  sécurité des documents, une radio FM, une reconnaissance vocale, ainsi qu’une démo de Riptide GP. Cela aux côtés des traditionnelles applications de Google et habituels visionneuse d’images et lecteur audio. Un offre simple mais efficace et fonctionnelle, à l’image de l’Ascend P1.

Huawei semble bien parti pour convaincre de futurs utilisateurs avec cet Ascend P1, un smartphone simple d’utilisation, fin, rapide et en plus de cela doté d’une batterie suffisamment endurante pour dépasser sans broncher une journée d’utilisation. Si en plus de cela on y ajoute un prix d’achat très concurrentiel, puisque proposé à partir de 459.- sans offre opérateur (prix constaté sur toppreise.ch au 8 août 2012, et qui pourrait fort bien baisser d’ici peu), il y a fort à parier que la sauce prenne, d’autant qu’il est disponible en noir, blanc et rose…

Eric Rivera

 [tab:Galerie]

[nggallery id=327]

 [tab:Fiche Technique]

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Système Android 4.0.3
Processeur TI OMAP 4460
Fréquence processeur 1,5 GHz
Nombre de coeurs 2
Puce graphique PowerVR SGX540
Mémoire vive (RAM) 1024 Mo
Support cartes mémoire MicroSD et MicroSDHC
Mémoire flash Libre (Mo) 4000
Clavier Pas de clavier physique
Magasin d’applications Android Market

AFFICHAGE

Taille (diagonale) (pouces) 4.30
Taille (diagonale) (cm) 10.90
Technologie de l’écran Super AMOLED
Couleur Oui
Tactile Oui
Définition de l’écran 540 x 960
Technologie tactile Capacitif
Multipoints Oui

ENTRÉES SORTIES

Sortie casque 1
Format prise casque Jack 3.5 mm
Support du Wi-Fi 802.11b/g/n
Support de l’infra-rouge (IrDA) Non
Support du Bluetooth Oui
Version Bluetooth 3.0
Support du NFC Non
Interface PC USB 2.0
Type de connecteur USB Micro USB
Sortie TV (numérique) via micro-USB (MHL)

GPS

GPS intégré Oui
A-GPS Oui
Logiciel GPS Google Maps Navigation
Guidage vocal Oui

MULTIMÉDIA

Appareil photo intégré Oui
Résolution photo 8 Mpixels
Autofocus Oui
Flash Oui
Enregistrement vidéo Oui
Définition enregistrement vidéo (en pixels) 1920 x 1080
Webcam Oui
Définition vidéo de la webcam HD 720p (1280*720)

COMMUNICATION

GSM Oui
Bandes GSM 850/900/1800/1900 MHz
Compatible réseau EDGE Oui
Compatible réseau GPRS Oui
Compatible réseau 3G (UMTS) Oui
Client e-mail pop/imap Oui
Client e-mail Exchange Oui
Sauvegarde en ligne Oui
Stockage en ligne Oui
Taille de l’espace de stockage mis à dispo (Go) 1

ACCESSOIRES

Dock-Clavier Non

ALIMENTATION

Capacité de la batterie (mAh) 1800

DIMENSIONS

Poids (g) 130
Largeur (cm) 6.48
Hauteur (cm) 12.90
Epaisseur (cm) 0.67

 [tab:END]

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Dell présente OptiPlex, l’ordinateur de bureau sans encombrement le plus modulaire

Dell Technologies présente aujourd’hui le nouvel OptiPlex 7070 Ultra, un ordinateur de bureau innovant dont …

Huawei : le point sur la situation actuelle

Comme vous avez certainement dû le lire, Huawei fait face a des restrictions américaines depuis …

Sony présente le nouveau RX100 VII : La performance de l’Alpha 9 dans un appareil compact premium

Sony a annoncé aujourd’hui la sortie du dernier né de sa célèbre gamme primée d’appareils …

4 commentaires

  1. Je rentre des vacances et je reviens avec plaisir, vous chômez pas… 😉

  2. un rapport qualité prix qui semble très intéressant —- à suivre……

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :