Home / Games / Test : Ravaged

Test : Ravaged

note-4-pcN’avez-vous jamais rêvé de créer votre propre jeu vidéo? N’avez-vous jamais voulu entrer dans votre monde sans aucune restriction que vos possibilités? 2 Dawn Games est dans cette optique. Les petits gars de ce studio indépendant avaient envie de jouer à un FPS online dans un monde post-apocalyptique. Comment? Ce genre n’existe que peu ou pas? Rien de plus simple, suffit de le créer. Et voilà Ravaged ! Facile non?

[tab:Test]

 Je suis l’aigle de la route !

Enfin, facile, facile… encore faut-il avoir quelque moyen financier. Mais pour ça, il y a Kickstarter. Presque 40’000$ ont été trouvé pour ce projet grâce à cette plateforme alors que le studio n’en demandait que 15’000$. Un projet qui a de quoi devenir très intéressant et fourni en matière de contenu. Ravaged, c’est un doux mélange entre Battlefield et Mad Max, le tout saupoudré de Call of Duty dans un univers à la Rage. Bref, c’est un “truc” un peu bizarre mais qui a au moins le mérite d’être original. Jouable uniquement en ligne et en multijoueurs (16 à 64 joueurs), Ravaged impressionne par sa qualité graphique. Suffit de pousser les réglages au maximum pour apprécier tout le talent des développeurs. Sachant que leur bébé tourne sous l’Unreal Engine 3, ils ont réussi à faire de Ravaged un jeu réellement impressionnant au niveau du visuel. Du moins pour un titre de ce calibre et avec le budget qu’on connaît. Les environnements sont bien modélisés et les cartes, malgré une ressemblance entre elles, offrent toutes différents panoramas. Les explosions, sans être vraiment extraordinaires, nous rappellent au bon souvenir que ce moteur graphique a encore de quoi étonner.

Des choix variés pour s’envoyer en l’air…

A contrario, les animations datent d’une autre époque. Il n’y a aucune sensation de recul lorsqu’on tire, les personnages et les véhiculent sont hyper rigides et se déplacent comme des piquets. Bref, on a de la peine à jouer en vue à la 3ème personne (mais qui joue à un FPS comme ça?). La vue à la 1ère personne élimine quelque peu ces défauts, mais tirer sans devoir ajuster quoique ce soit reste très perturbant. Quant aux déplacements des hélicoptères, l’opération s’avère délicate. Dans une premier temps, tout semble aller de la meilleure manière dans tous les mondes possibles, mais passé l’étonnement de pouvoir voler et tirer sur tout ce qui bouge, l’hélicoptère devient rapidement le véhicule le plus compliqué à manoeuvrer. Ne pensez même pas à vous poser, c’est le crash assuré. Enfin, heureusement que le pilotage n’est pas facile, sans quoi il aurait été impossible de jouer au sol tant l’hélicoptère est intraitable.

Les bandes prirent le contrôle des routes prêtes à se faire la guerre pour un bidon de carburant. Dans ce maelström de pourriture, le commun des mortels était brisé, écrasé.

Un soupçon de poésie…

Ravaged reprend donc les codes de Battlefield, à savoir des postes avancés à capturer, à ceci près qu’il ajoute une capture du drapeau. En effet, il faut aller dans la base ennemie récupérer des ressources pour les ramener dans son camp et protéger les siennes. Le système est simple, efficace et a le mérite d’être clair pour tout le monde. Pour réussir les objectifs, plusieurs classes sont disponibles: un mitrailleur, un sniper, un ingénieur etc. On reste dans du classique, mais au moins on ne se perd pas. Et puis ce qui importe vraiment aux développeurs, ce ne sont pas tant les modes de jeu (capture the flag/ressources) mais le plaisir que le joueur va avoir en essayant Ravaged. L’accent est indéniablement mis sur le fun, les combats un peu fou et les véhicules. Les parties ne sont pas trop longues, ce qui rend le soft de 2 Dawn Game plus nerveux que certains autres titres. La coopération entre les escouades et les équipes est primordiale pour la victoire et on peut noter un mode spectateur qui pourrait, pourquoi pas, débloquer quelques portes vers l’e-sport. Mais on en est encore très loin.

Ravaged est donc un FPS online dans un monde post-apocalyptique qui devrait plaire aux amateurs du genre. Les modes de jeux, certes, ne sont pas très variés mais restent des valeurs sûres. Ajoutés à cela, 5 classes, une vingtaine d’armes, une dizaine de véhicules, Ravaged a de quoi détendre les joueurs après une longue journée surtout que les développeurs prennent bien soin de la communauté. Vendu au prix de 29$, Ravaged étonne de par sa qualité et sa finition. Un petit bijou du online, nerveux comme on les aime et particulièrement prenant.

Jorris Sermet

La démo gratuite est récupérable sur Steam.

[tab:Notation]

Graphisme: 4/5

Musique: 3/5

Gameplay: 3/5

Difficulté: 3/5

Durée de vie: –

Total : 4/5

[tab:Fiche]

Développeur: 2 Dawn Games

Genre: FPS Online

PEGI : 18

Sortie: 17.10.12

Support : PC

[tab:Vidéo]

[tab:END]

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Concours : gagnez une Nintendo Switch Lite !

La console pour les joueurs sur le pouce La console Nintendo Switch Lite est spécialement créée pour …

Gaming, les sorties de la semaine

Encore une semaine plutôt calme au niveau des sorties des triples A. Par contre, pour …

MacOS Catalina: Apple Arcade débarque

Avec iOS 13, Apple changeait légèrement la donne sur les mobiles, en livrant Arcade, un …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :