Home / Games / Preview : Gears of War Judgment, le multi!

Preview : Gears of War Judgment, le multi!

Découvert brièvement lors du dernier E3, Gears of War : Judgment, s’est dévoilé plus avant via son multi, lors d’une session de jeu endiablée vendredi dernier, du côté de Zurich…

overrun_junkyard

[tab:Preview]

Les core gamers seront aux anges…

Gears of War, une des licences phares de la X360, nous revient dans un nouveau volet qui reçoit l’appellation Judgment. Toujours calé sur la date du 22 mars prochain, nous avons pu en découvrir un peu plus lors d’une séance de jeu mettant en avant 2 des 5 modes multijoueurs.

Pour ce qui en est de la campagne solo, nous n’avons pas  (encore) pu nous y essayer. Elle prendra cependant la forme d’une préquelle à la trilogie Gears of War. En plus d’un coop possible avec 3 autres joueurs, la campagne introduira un nouveau système d’avancement. Suivant les éléments découverts en cours de partie, des éléments “déclassifiés” permettront de varier le scénario ainsi que le gameplay tout au long du jeu. Enfin, ce mode solo comprendra également un chapitre inédit et plein de révélations au sujet de… Gears of War 3, qui permettra de faire le pont entre Judgment et la trilogie…

Room

OverRun, Free For All, manette en main

Durant quelques heures, nous avons pu nous essayer, par équipes de 5 contre 5, aux deux modes multijoueurs les plus originaux du titre. Bien qu’un mode domination, deathmatch par équipe et survival soient également disponible dans Gears of War Judgment, ce sont les modes OverRun et Free For All que nous avons pu découvrir, pad en main, histoire de s’étriper dans la joie et la bonne humeur. Deux modes de jeu bonnement jouissifs!

A commencer par Free-For-All, l’équivalent d’un Deathmatch dont le vainqueur est le joueur qui parvient à faire 25 victimes. Après avoir choisi son personnage parmi une dizaine issue des COG, dont Marcus Fenix, nous voilà propulsés au sein d’une des maps disponibles. Les deux testées étaient plutôt bien conçues, même si elles ne donnaient pas dans le gigantisme. La première “Gondola” se présentait comme une sorte de petit village, avec son dédale de rue et de toits accessibles, permettait différentes approches, tout en ne laissant aucun répit dans des matchs à mort très nerveux, qui devraient sans aucun doute plaire aux fans. L’autre map nous plaçait dans une immense bibliothèque, incluant même des passages secrets. Si ce mode de jeu en ligne reste finalement assez classique, il n’empêche que la présence d’armes diversifiées, comme les grenades Stim qui, jetées non loin de soi, permettent de régénérer sa vie tout en shootant autorisent une stratégie de combat des plus intéressante.

ffa_gondola_pax_01

Plus original, le mode Overrun risque fort de rendre les joueurs addictifs. On y incarne à tour de rôle, lors de plusieurs rounds, 5 COG face à 5 Locusts, et vice-versa. Le principe est d’attaquer et ensuite de défendre des objectifs, comme un générateur. La map s’ouvre progressivement sur l’objectif suivant quand le précédent a été détruit. Les COG disposent de 4 classes différentes aux capacités et armes uniques. L’Engineer possède l’arme Gnasher, répare les barricades et déploie une Sentry temporaire (tourelle). Le Soldier arbore une Booshka et fait apparaître des caisses de munitions. Le Scout affiche un Markza, grimpe sur les plates-formes en hauteur et est également capable de lancer des grenades Beacon. Enfin, le Medic possède un Lancer et un Snub et projette des grenades Stim, pour faire revivre ses coéquipiers et remplir leur jauge de vie ou la sienne. Du côté des Locusts, 8 créatures nous ont été révélées. Le petit Ticker mange les fortifications, s’autodétruit en faisant exploser ses adversaires et use d’un boost pour se déplacer rapidement. Il est aussi capable d’avaler une grenade amie ou ennemie et d’exploser ensuite de manière plus puissante. Il peut enfin passer par des tunnels minuscules ou être propulsé à coup de pied par-dessus les barrières! Il est sans doute un des personnages les plus faibles, mais aussi l’un des plus fun à jouer ! De son côté, le Wretch frappe avec ses griffes, saute par-dessus les fortifications, grimpe sur les plates-formes et hurle afin de paralyser momentanément les ennemis. Quant au Grenader, équipé d’un Gnasher & Lancer, il lance des grenades. Le Rager, muni d’un Breechshot, se transforme en bête enragée et augmente les dommages infligés tandis que le Kantus possède la faculté de guérir ses camarades, y compris à distance à l’aide de ses rayons. Restent enfin l’imposant Mauler, équipé d’un bouclier tournoyant et faisant rebondir les balles, et le Corpsu, capable de se mouvoir sous terre, et de plonger sous des barricades au lieu de les détruire. Sans oublier le Serapede, une longue scolopendre rampante, difficile à contrer, car ne pouvant être détruite qu’en tirant  par derrière sur des points précis de son corps. La bestiole peut se dresser et crache de l’acide. Redoutable ! Tout ce petit monde qui s’affronte sur la carte offre un spectacle aussi explosif que dynamique, les munitions au sol étant ramassées automatiquement. Une chose est certaine, vu les cris d’hystérie lâchés par certains de nos amis de jeu durant cette prise en main, ce mode OverRun fait vraiment son effet. De plus, le principe de jeu quant aux Locusts est bien pensé : chaque bestiole supplémentaire coûte des points. Plus on en récupère durant le combat et plus on peut débloquer les créatures les plus puissantes. Les concepteurs ont donc réussi à tirer parti de ce qui aurait pu être un déséquilibre entre Locust et COG, puisque les Locust disposent de 2x plus de caractères. Mais ce simple système de point relève simplement le challenge. En jouant du coté des COG, tout est mis en oeuvre pour que ceux d’en face ne puissent accéder aux 4 plus grosses bêtes, tandis qu’en étant Locust, on s’arrange évidemment pour y parvenir. Et comme les camps sont alternés à chaque partie, l’équilibre est bien préservé.

Mais voyez plutôt l’illustration vidéo ci-après qui vaut mille descriptifs.

Avec une campagne pleine de promesses, des modes multi aussi solides que dynamiques, Gears of War Judgment, avec sa réalisation au top, devrait faire un carton plein à sa sortie, le 22 mars prochain. Nous ne manquerons d’ailleurs pas de vous en présenter un test complet peu avant sa sortie.

Pour les plus impatients, les précommandes sont d’ores et déjà ouvertes. Ceux qui ont commandé le jeu en avance recevront, en plus de l’accès à l’Hammerburst en tant qu’arme exclusive multijoueur, un contenu exclusif spécifique au commerçant chez lequel ils ont acheté le jeu.

Vers la page de précommande.

Eric Rivera

[tab:Galerie]

[nggallery id=543]

[tab:END]

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Yu-Gi-Oh! Duel Links : l’univers de ZEXAL est désormais disponible

La 30èmeBoîte Principale apporte des cartes compatibles avec l’Invocation Xyz dont Numéro 39 : Utopie …

EA SPORTS FIFA 21 dévoile sa bande-son !

Electronic Arts Inc, a dévoilé la bande-son officielle d’EA SPORTS™ FIFA 21 avec des musiques …

Yakuza: Like a Dragon précise sa sortie sur PlayStation 5

SEGA a aujourd’hui annoncé que Yakuza: Like a Dragon sortira sur Xbox Series X & S, Xbox One, …

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Preview : Gears of War Judgment, le multi!
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :