Home / Au cinéma / On aura le droit à « Mission Impossible 5 » …

On aura le droit à « Mission Impossible 5 » …

mission impossible 5

On vous le disait, les scénaristes, acteurs et réalisateurs hollywoodiens sont en panne sèche et ne semblent plus que motivés par les chèques qu’ils encaissent. Si certains se réjouiront d’apprendre que la Paramount vient de confirmer Tom Cruise au générique de « Mission Impossible 5 », d’autres y verront le signe que le cinéma se porte mal pour autant qu’on le considère autrement que du divertissement. « Mission Impossible 5 » devrait être, à n’en pas douter, un des blockbusters de l’été 2014. Mais qu’attendre de cette suite ? Franchement pas grand chose !

Alors que l’originalité ne vient plus que d’Asie, d’Amérique latine ou des pays arabes, la machine à fric qu’est Hollywood continue à nous servir des suites, des suites et encore des suites (on doit faire avec).

Un gavage qui n’est pas prêt de s’arrêter mais qui commence sérieusement à agacer. Devons-nous considérez le 7ème Art comme un divertissement des masses ? Comme la musique, les jeux vidéo qui tendent aujourd’hui aussi à ne devenir plus qu’un outil marketing, dépourvu d’âme et de talent. Certes, en cherchant bien, on trouve du cinéma indépendant, des musiciens géniaux, des développeurs de jeux qui n’ont pas encore vendu leur âme au diable mais pourquoi devoir chercher tant pour trouver un soupçon de talent!

Devons-nous y voir un abrutissement des masses désirez par les leaders médiatiques avec le consentement de nos politiques ? On peut se le demander sérieusement. L’exemple le plus flagrant est la voie prise par les télévisions depuis 15 ans. Du matin ou soir, des émissions et des séries débiles et voyeuses pour contenter les masses (ah je me tire dans le pied). On ne cherche plus à nous instruire mais seulement à nous abrutir avec ces divertissements débiles. Et cela fonctionne bien ! C’est vrai qu’il est préférable pour un gouvernement de diriger un peuple axé sur la naïveté plutôt que l’intellect. Imaginez-vous un pays où chaque citoyen serait un contestataire puisque conscient du monde autour de lui et des mensonges de nos leaders. On délaisserait peut-être nos pancartes durant les défilés contestataires pour les remplacer par des outils bien plus dissuasifs ! Et nos politiques nous écouteraient peut-être enfin ! Mais, je vais encore m’attirer la foudre ….

 

C.T.

A propos Claude Talaber

Claude Talaber
Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

PC Gaming Show 2020 et Future Games Show reportés

A l’image de la plupart des événements prévus cette semaine, les diffusions mettant en avant …

NIFFF HORS-SÉRIE: LES PREMIÈRES RÉVÉLATIONS

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) dévoile les premiers titres présentés lors de son …

Dragon Ball Legends : 2 ans, ça se fête !

Deux ans, voilà maintenant deux ans que les fans de Dragon Ball peuvent se délecter …

%d blogueurs aiment cette page :