Home / Games / Test express FUSE : un shooter à la sauce multi

Test express FUSE : un shooter à la sauce multi

cover-fuse-ps3note-35-multiInsomniac Games, les développeurs de Ratchet & Clank et de Resistance se sont remis au travail pour nous pondre  Fuse, un shooter à la troisième personne qui privilégie le mode multijoueurs et la co-opération.

[tab:Le test]

En bref, le scénario de Fuse nous plonge dans une histoire de terrorisme où une organisation paramilitaire nommée Raven a dérobé une technologie extraterrestre appelée Fuse, qui mélangée à d’autres éléments peut devenir imprévisible. Il est temps pour le  commando Overstrike 9 d’intervenir dans les quatre coins du monde (désert, montagne, base sous-marine, …) pour récupérer ce précieux bien.

fuse_03

Le fun, c’est à plusieurs …

Le joueur se retrouve dès lors dans la peau du commando Overstrike 9. Une équipe de quatre mercenaires agissant en secret pour mettre un terme aux agissements des terroristes. Et la bonne nouvelle, c’est que vous incarnez, dans le mode solo, les quatre protagonistes. Que vous soyez Dalton Brooks, Izzy Sinclair, Jacob Kimble ou Naya Deveraux (non, ce n’est pas Gears of War!), c’est en coopération et en alternant entre  les armes et les caractéristiques uniques de chaque personnage, grâce à la fonction LEAP, que vous progresserez dans le jeu et améliorez les compétences de vos personnages et de leurs armes.

On prend donc dès le départ le contrôle de l’un d’eux et suivant l’action, on change de personnage en vol, l’IA contrôlant les trois autres. Une idée sympa qui donne un petit côté stratégique à un jeu basé avant tout sur l’action. On regrettera toutefois un IA parfois perfectible de vos camarades et de ceux de vos ennemis dans certains choix ainsi qu’un niveau de difficulté mal dosé. Car si certains passages se font les yeux fermés, d’autres nécessiteront trop d’essais avant de pouvoir continuer l’histoire. Une histoire qui tient d’ailleurs sur un post-it et qui ne risque pas de vous impressionner. Quant à la narration, elle n’apporte pas grand chose. Les personnages sont eux assez caricaturaux et riches d’un humour, avons-le, assez plat.

fuse_05

Le tout est par contre très fluide et switcher d’un personnage à l’autre se fait sans aucun problème. L’un des points positifs de Fuse réside dans les armes à votre disposition. Si elles ne sont pas légion, elles sont par contre très efficaces, progressives et bien pensées. Que vous utilisiez l’arbalète de Jacob, le fusil d’assaut d’Izzy (qui titre des balles noires emprisonnant vos adversaires) ou de Naya, le bouclier de Dalton, chaque arme vous permettra de passer un cap en l’utilisant au bon moment. Vos combattants peuvent aussi se munir d’armes de poing et de grenades. Ils possèdent aussi d’autres capacités comme guérir votre équipe ou devenir invisible. Si le mode solo vous paraitra très vite répétitif, Fuse devient véritablement fun si vous jouez avec vos amis en mode multijoueur (le titre possède pas mal de modes). Le côté stratégique prend aussi plus d’ampleur et les gueulées aussi !

fuse_02

Sans être révolutionnaire, Fuse est un jeu de tir à la troisième personne défouloir qui remplit son contrat auprès des amateurs du genre malgré un gameplay classique et un peu daté, un campagne solo relativement courte et des graphismes correctes mais en deçà de ce qui peut se faire aujourd’hui. Pour le reste, on vous laisse le découvrir par vous-même …

Indy

+ Les armes et le multi entre potes
Une réalisation un peu datée

 

[tab:Vidéo et galerie]

[nggallery id=619] [tab:Fiche et notation]

 

Type: Action – Tir [xrr rating=3.5/5 label=”Graphismes:”]
Editeur: Electronic Arts [xrr rating=3.5/5 label=”Bande Son:”]
Age/Pegi: 18+ [xrr rating=4/5 label=”Jouabilité:”]
Sortie: 31.05.2013 [xrr rating=3.5/5 label=”Difficulté:”]
Multi-joueurs: oui [xrr rating=2.5/5 label=”Scénario:”]
Plate-formes: PS3, X360 [xrr rating=3/5 label=”Durée de Vie:”]
Testé sur: PS3
[tab:END]

 

A propos Claude Talaber

Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

Disgaea 6: Defiance of Destiny présente son histoire en vidéo !

Disgaea 6: Defiance of Destiny sortira à l’été 2021 sur Nintendo Switch™. De nouvelles fonctionnalités telles que …

« Cap Canaille » de Christophe Gavat

Cette année, le prix du Quai des Orfèvres est revenu à Christophe Gavat pour son …

PIERRE-YVES WALDER REPRENDRA LES RÊNES DU NIFFF DÈS JUILLET 2021

Le comité du Neuchâtel International Fantastique Film Festival (NIFFF) a le plaisir d’annoncer la nomination …

%d blogueurs aiment cette page :