Home / Games / Grid 2 : une conduite pleine de défis !

Grid 2 : une conduite pleine de défis !

cover-grid-2-ps3note-4-multiGrid 2 est arrivé sur la grille de départ, après nous avoir dévoilé il y a quelques semaines une partie de son mode multijoueur déjà bien rôdé.

[tab:Le test]

 

Il aura donc fallu prendre son mal en patience pendant cinq longues années avant de découvrir Grid 2 … tranquillement installé dans son canapé. Cinq ans pour que les développeurs de Codemasters Birmingham accouchent d’une suite au jeu de course mi-arcade mi-simulation Racer Driver: Grid.

L’EGO 3 et le TrueFeel pour plus de réalisme …

Porté par un nouveau moteur graphique, l’ EGO 3, qui succède à l’EGO 2 (bah oui), Grid 2 bénéfice de décors superbes. Les couleurs sont belles, les jeux de lumières impressionnent, les modélisations des routes et des immeubles, en plein jour ou en pleine nuit,  sont bluffantes de réalisme et la sensation de vitesse est bel et bien au rendez-vous, accrochez-vous !

grid-2-05

Quant aux voitures et à leurs conduites, elles s’appuient sur un nouveau procédé de développement appelé TrueFeel qui a consisté pour les développeurs à réaliser pour chaque modèle présent dans le jeu des tests techniques en grandeur nature associés aux conseils de professionnels qui ont testé chaque voiture (pas moins de 50 spécimens). Ainsi chaque modèle conduit possède les caractéristiques (poids, traction, moteur, …) de l’officiel, ce qui donne à Grid 2 un soupçon de simulation même si le jeu reste très nettement orienté arcade. On attendait franchement plus de TrueFeel puisque, si les sensations sont bonnes au volant de chaque voiture, on ne ressent pas suffisamment la différence entre les modèles pour s’en enthousiasmer. Mais l’une des bonnes surprises est à mettre au profit de la gestion des chocs et des dégâts qui donne au jeu beaucoup de fun et un sur-plus de réalisme puisque ceux-ci influencent directement la conduite de votre engin. Réalistes, très bruyants, tout comme les moteurs qui n’arrêtent pas de ronronner, les chocs nous envoient en tête à queue rapidement (trop), étalant la tôle cassée sur le bitume.

Et le jeu, ça donne quoi ?

Bon, on vous l’a déjà dit, Grid 2 offre une prise en main immédiate et une très bonne sensation de conduite à bord de bolides qu’on ne conduira que dans un jeu vidéo. Le mode Carrière (mode solo principal) risque de vous offrir des heures de défis et beaucoup de plaisir. Après avoir choisi parmi quatre niveaux de difficulté, vous rentrez dans la peau d’un pilote qui va avoir la lourde tâche de se faire un nom dans un nouveau championnat appelé le World Series Racing (WSR). Crée par un certain Patrick Callahan, ce championnat regroupe les meilleurs pilotes américains, européens et asiatiques et leurs fans, un élément important. Plus vous avez de fans et plus votre quote de popularité augmente (oui, je sais c’est logique). Tout débute aux Etats-Unis, avant de rejoindre l’Europe et l’Asie, où les premiers défis vous attendent. Grid 2 à ce niveau n’est pas avare et a su diversifier les épreuves pour notre plus grand bonheur. Endurance, Classique, Eliminatoires, Drift, Checkpoints, tant d’épreuves que vous aurez à relever au mieux seul ou contre des adversaires pourvus d’un IA bien dosé. Moins agressifs que dans le précédent épisode, ils n’en demeurent pas moins coriaces. Certains ont la fâcheuse tendance à vous coller de trop près, voire de venir se coucher sur vous dans un virage. Mais dans l’ensemble l’immersion est très bonne et gagner une course vous demandera une bonne conduite, de la concentration et de la détermination.

grid-2-02

Grid 2 offre pas moins de 82 circuits dans les plus grandes villes du monde. Miami, Chicago, Rome, Paris, Dubai, Hong-Kong, chaque ville offre son lot de défis, de pièges et de sensations. On oubliera pas de vous parler de « Liveroutes », un système qu’on retrouve durant plusieurs épreuves et qui définit chaque portion d’une course aléatoirement. Ce système qui permet de ne jamais revivre le même tracé deux fois de suite est une très bonne idée !

Côté absence, si Grid 2 offre pas moins de 4 vues, celle depuis le cockpit a disparu et va faire grincer des dents des purs et durs.

Le solo c’est bien, mais le multi en ligne, c’est encore mieux !

Si se démarquer dans un genre comme les jeux de courses automobiles est une gageure, Codemasters semble miser beaucoup sur le mode multijoueurs en ligne (le titre propose aussi un mode multijoueurs en local avec écran splitté), qui permettra à pas moins de 12 pilotes au volant de 12 voitures différentes de s’affronter et de suivre sa progression, indépendamment du mode solo, sur la plate-forme RaceNet, que nous avions découverte avec le jeu F1 2012. Grâce à RaceNet, toutes vos statistiques seront mises à jour, des tournois vous seront proposés chaque semaine par Codemasters, et des applications pour smartphones et tablettes seront aussi à votre disposition pour suivre votre carrière et votre classement à tout moment. Et contrairement au mode solo, le mode multijoueur en ligne vous donne la possibilité d’améliorer vos voitures. De quoi, nous pousser de plus en plus vers le online. Codemasters publiera également sur YouTube les plus belles courses, sans oublier la possibilité de les partager sur Facebook et Twitter.

grid-2-03

Grid 2 est un jeu de course qui mérite qu’on s’y attarde. Fun en mode solo, encore plus en multi en ligne, le titre ravira les fans de Dirt et Burnout. Faites chauffer les moteurs !!!!

C.T.

+ mode carrière – mode multi en ligne, la gestion des dégâts
impossible d’améliorer les éléments de ses voitures en mode solo

 

[tab:Vidéo et galerie]

[nggallery id=621] [tab:Fiche et notation]

 

Type: Course [xrr rating=4/5 label=”Graphismes:”]
Editeur: Codemasters [xrr rating=4/5 label=”Bande Son:”]
Age/Pegi: 3+ [xrr rating=4/5 label=”Jouabilité:”]
Sortie: 31.05.2013 [xrr rating=4.5/5 label=”Difficulté:”]
Multi-joueurs: oui [xrr rating=3/5 label=”Scénario:”]
Plate-formes: PC, PS3, X360 [xrr rating=4.5/5 label=”Durée de Vie:”]
Testé sur: PS3
[tab:END]

 

A propos Claude Talaber

Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

Disgaea 6: Defiance of Destiny présente son histoire en vidéo !

Disgaea 6: Defiance of Destiny sortira à l’été 2021 sur Nintendo Switch™. De nouvelles fonctionnalités telles que …

« Cap Canaille » de Christophe Gavat

Cette année, le prix du Quai des Orfèvres est revenu à Christophe Gavat pour son …

PIERRE-YVES WALDER REPRENDRA LES RÊNES DU NIFFF DÈS JUILLET 2021

Le comité du Neuchâtel International Fantastique Film Festival (NIFFF) a le plaisir d’annoncer la nomination …

%d blogueurs aiment cette page :