Home / Au cinéma / Demi-Sœur au cinéma : les retrouvailles de Josiane Balasko et Michel Blanc

Demi-Sœur au cinéma : les retrouvailles de Josiane Balasko et Michel Blanc

Nénette (Josiane Balasko) est une petite fille de soixante ans. Un problème à la naissance l’a rendue différente.

[tab:La Critique]demi-soeur-poster-fr-640

Un film de Josiane Balasko

Avec  Josiane Balasko, Michel Blanc

Distributeur : Frénétic

Sortie : le 5 juin 2013

 

 

Nénette, qui a l’âge mental d’une enfant de 8 ans, a toujours vécu avec sa mère, qui l’a élevée seule. Elle est inséparable de sa tortue. Mais lorsque sa maman meurt, tout va changer et Nénette doit partir en maison de retraite. L’établissement n’autorisant pas les animaux, Nénette part avec sa valise et sa tortue, avec l’idée de retrouver son père, dont elle ne possède qu’une photo jaunie, une lettre et une adresse. Lorsque Nénette arrive enfin à l’adresse indiquée sur la lettre, une pharmacie, ce n’est pas son père qu’elle trouve, mais le fils de ce dernier, Paul Bérard (Michel Blanc), pharmacien psychorigide et renfermé, qui  ne voit pas d’un bon œil l’intrusion de Nénette dans sa vie.

Demi-Soeur, le huitième long-métrage de Josiane Balasko, marque les retrouvailles de la comédienne réalisatrice avec Michel Blanc, huit ans après « Les Bronzés 3 ». La réussite du film repose avant tout sur les performances des acteurs entre Josiane Balasko qui joue le rôle d’une simple d’esprit et Michel Blanc qui incarne un personnage drogué à l’ectasy. A la fois tendre et sensible, cette comédie familiale douce-amère joue sur le choc de la rencontre de deux personnes que tout oppose et qui vont finir par s’apporter mutuellement de l’aide. On y découvre notamment les talents de pianiste de Michel Blanc. Un film divertissant et touchant !

Alexia Cerutti

[xrrgroup][xrr rating=4/5 label=”Le Film:”] [tab:Images & vidéo] [nggallery id=625]

A propos Claude Talaber

Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

Xbox Game Pass : les arrivées du mois de novembre

Carto (Console & PC) ID@Xbox – 27 octobre Séparée de sa grand-mère lors d’une tempête, …

« Glory » d’Elizabeth Wetmore

Roman choral fort et puissant, « Glory » d’Elizabeth Wetmore raconte les retombées d’une terrible agression dans …

Destruction AllStars : décale sa sortie

A quelques jours de la sortie de la PlayStation 5, Sony perd l’un de ces …

%d blogueurs aiment cette page :