Home / Techno / Accessoires téléphones / tablettes / Smartwatch : Samsung réussira-il à imposer le trend?

Smartwatch : Samsung réussira-il à imposer le trend?

Passé l’effervescence autour de la Gear de Samsung, alors que les premiers retours sont pour le moins mitigés, nous avons profité de l’IFA de Berlin tant pour prendre en main la smartwatch que pour jeter un oeil sur des produits proches, présentés sur différents stands. Ce sont sans doute ces derniers qui, paradoxalement, tireront le plus parti de tout ce tapage…

SONY DSC

Rien de vraiment neuf. Sauf peut-être la force du marketing de Samsung…

Visiblement, le timing pour le lancement de cette Galaxy Gear, s’il profite de l’aura actuelle de la marque coréenne, a été dicté par le besoin d’occuper le marché avant l’hypothétique arrivée d’une smartwatch Apple. Un peu comme si Samsung voulait absolument précéder la rumeur. Une situation un peu folle, alors que les regards se tournent déjà vers la côte ouest des Etats-Unis, où on attend la Keynote d’Apple, qui devrait annoncer au moins 2 nouveaux iPhone. Et peut-être un “one more thing”, sous forme de montre intelligente. Mais cela serait étonnant, tant il semble qu’un élément technologique clé n’est pas encore disponible en masse : les écrans flexibles. On attend, au mieux, une production allant de 1 à 1,5 million de ces écrans d’ici la fin d’année, une production qui justement, serait réalisée par 2 coréens : LG et … Samsung. Fort de ce constat, on ne peut que se dire que la Gear, si elle avait été présentée quelques mois plus tard, aurait été dotée d’un tout autre design.

SONY DSC

D’ailleurs, entre la Gear et une des montres connectées de Samsung, présentée il y déjà plusieurs années, on ne peut pas dire que le design global ait vraiment évolué. Ni les fonctions, même si une caméra occupe le bracelet, permettant de prendre quelques clichés en une qualité plus proche du rendu d’un gadget que celui d’un APN de bon smartphone, ou de courts clips vidéos dans une qualité pas plus reluisante. Pas désagréable à porter, du moins pendant le court moment pendant lequel j’ai pu la mettre à mon poignet, elle rappelle, surtout de par la construction de son dos et son épaisseur, ces montres sportives qui cartonnent chez les geeks actifs. Un design qui n’est pas vraiment féminin, alors que c’est sans doute à la gent féminine que ces montres connectées sembleraient logiquement se destiner. Alors que nous n’avons cessé d’abandonner le port des montres conventionnelles depuis l’arrivée des mobiles, pourquoi y revenir? Pour un homme, aux poches larges (et souvent déformées…), y glisser un smartphone doté d’un écran de grande taille n’est pas un souci. Pour une femme, c’est plutôt le sac à main qui sert à transporter le smartphone. Et pouvoir répondre à un appel en approchant le poignet de son visage, du même geste que pour sentir un parfum lorsqu’on le découvre pour la première fois, sans avoir à fouiller dans son sac à main, il y a fort à parier que les Dames apprécieront.

Mais là encore, Samsung nous a surpris… Lors de la présentation du Note 3, qui sera le seul appareil compatible initialement avec la Gear (le temps que Android 4.3 soit déployé plus largement sur les autres mobiles Samsung, puis sur d’autres marques), le Coréen, en plus d’aligner un panel de couleurs étoffé pour le dos en faux similicuir de sa phablet , a affiché des partenariats avec des marques de mode. Si avoir un Note 3 “Moschino” peut être trend, pourquoi diable ne pas réaliser les mêmes partenariats pour la Gear? Si il est bien un objet qui est mode et qui s’achète parce que la mention d’une marque y est largement visible, c’est bien la montre-bracelet… Mais à quoi diable ont-ils pensé? A y glisser une tonne de fonctions et applications? Cela suffira-il vraiment à créer un vrai engouement autour de ce nouvel écran dans notre quotidien qui en est déjà saturé? Nous nous ferons un avis en testant le Note 3 accompagné du Gear sur une plus longue période, et vous remonterons nos impressions d’ici le début octobre…

SONY DSC
La Gear et le Note 3, deux produits à tester conjointement. Le Note 3 explose le score sur Antutu…

Tout bénéfice pour les inconnus…

Les vrais gagnants de ce tapage médiatique sont à chercher ailleurs. Pour eux, être présent à l’IFA, même dans un minuscule stand, et y aligner des montres connectées peut être qualifié d’opération très… Smart! Des hordes se déversaient en effet sur des stands comme celui de Sonostar, qui présentait un modèle doté d’un écran E-Ink, lui conférant une autonomie d’une semaine, avec des caractéristiques proches de celles de la très pratique Pebble.

sonostar

Encore plus malin, la maison MyKronoz, établie en Suisse, profitait en plus du label “Swiss Design”, sans oublier de s’appuyer sur tous les points négatifs du produit de Samsung, qui a paradoxalement largement contribué à faire en sorte qu’il y ait une telle affluence sur leur stand. Certes, on pouvait y découvrir des montres connectées plus basiques à prix doux (notification SMS et réponse aux appels), dont une en forme de bracelet destiné aux dames. Mais les gens s’y pressaient surtout pour y voir un modèle reprenant un panel de fonctions du monde Android, sans pour autant apporter quoi que ce soit de révolutionnaire. Autant dire que hormis le timing marketing aligné sur Samsung, tout le reste retarde…

Avec un peu de recul, on ne peut que penser à tous les constructeurs qui s’y sont déjà essayés. Sony, qui réalise des montres connectées depuis plusieurs années, ne rencontre pas vraiment de succès jusqu’ici. Pourtant, en termes de fonctionnalités et de design, on ne peut dire que le Nippon soit en retard. Au contraire. Mais le trend n’y était pas, à tel point que pour l’achat d’un Xperia Z, Sony offrait sa montre. Si cela n’est pas l’aveu d’un échec déguisé… On ne peut oublier non plus le flop monumental de i’M Watch, ces Italiens qui avaient pourtant apparemment tout pour bien faire, et qui ont disparu du radar…

Mais la tendance semble bien là. Pour preuve, Nissan se lance dans l’aventure, avec un modèle qui ajoute une touche biométrique lors de la conduite.

Et vous, succomberez-vous à cette nouvelle tentation, nommée smartwatch, qui se profile à l’horizon?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis et venez en débattre sur le Forum.

A propos Eric Rivera

Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Arrivée de la série phare OPPO Find X avec Qualcomm Snapdragon 888

Cette année, lors du Snapdragon Tech Summit Digital, l’entreprise technologique OPPO a confirmé avoir intégré …

Test – Black Desert Prestige Edition

Disponible depuis 2015 sur PC,  puis sur mobile avant d’atterrir en 2019 sur console, Black …

Rocket League : lance sa saison 2 !

ROCKET LEAGUE® SAISON 2 DÉBARQUE LE 9 DÉCEMBRE Psyonix, le développeur de jeux vidéo de San …

%d blogueurs aiment cette page :