Home / Games / F1 2013 : faudra faire mieux que Vettel!

F1 2013 : faudra faire mieux que Vettel!

f1-2013-coverclassicps3note-4-multiAlors que Sébastien Vettel domine l’actuel championnat de Formule 1 haut la main au volant de sa Redbull, que le film Rush de Ron Howard offre actuellement au cinéma un vibrant hommage à ce sport motorisé et aux duels sans merci que se sont livrés les pilotes Niki Lauda et James Hunt dans les années 70, voici que les studios Codemasters vous invitent à reprendre le volant d’une monoplace dans F1 2013, le rendez-vous annuel de la Formule 1 vidéoludique.

[tab:Test]

Sur la grille de départ…

Un peu comme toutes les franchises sportives qui se respectent et se renouvellent chaque année en apportant quelques améliorations aux précédentes versions, le F1 2013 de Codemasters ne semble pas échapper à cette règle. Relancée avec brio en 2010 avec F1 2010, la franchise sportive de Codemasters apporte donc cette année son lot d’améliorations… et de nouveautés.

f1-2013-video-game-01

Cette année, les 19 circuits de la saison 2013, les 11 écuries et les 22 pilotes sont au rendez-vous dans le mode Carrière et ont subi un léger lifting graphique pour nous rapprocher encore plus de réalité, et ce n’est pas du tout répugnant! Côté conduite, c’est toujours très fluide, nerveux, avec une prise en main immédiate et une sensation de vitesse excellente ainsi que des moteurs qui grondent. On s’y croirait!

Si le réalisme prime de plus en plus dans la franchise, du côté de la gestion des dégâts (et des réglages), on reste dans de l’arcade pure et dure, puisque ceux-ci ne vous pénaliseront pas trop si ce n’est pour le chrono. Mais le réalisme commence à prendre les devants puisque les développeurs ont mis l’accent, dans cette édition, sur l’usure et la gestion des températures des pneus, éléments importants et stratégiques durant une course de F1. Ceux-ci s’usent au fil des tours et votre monoplace devient plus difficile à diriger. Les gommes usées viennent même salir le circuit et vous pousser à prendre la bonne trajectoire pour les éviter en faisant toutefois attention aux passages sur les vibreurs qui auront tendance à faire bouger, voire décoller votre bolide. L’usure de vos pneus vous obligera aussi à passer plusieurs fois par les stands pour un changement de pneumatiques. Un moment de stress à chaque fois!

On a aussi constaté que les courses sont plus difficiles à gagner que dans la précédente mouture. La faute à des adversaires plus rapides et plus agressifs qu’auparavant. Notons que si les chronos sont meilleurs, les freinages des adversaires adviennent toujours très tôt et peuvent occasionner de la casse! La gestion de la météo reste aussi exemplaire et le titre tient toujours compte des diverses réglementations et pénalités qui pourraient vous accabler si vous ne les respectez pas en course, voire même en qualifications. Le KERS (un surplus de 80 chevaux durant quelques secondes) et le DRS (ajustement de l’aileron arrière pour gagner en km/h) vous pousseront à prendre des risques dans les longues lignes droites à conditions d’être autorisé à les activer.

 f1-2013-video-game-06

Au niveau de l’expérience de jeu, outre le côté didactique « jeune pilote » qui vous apprendra à conduire votre voiture et débloquer les écruries, les traditionnels modes Carrière (gagnez votre place et vivez la saison de F1 au volant d’un bolide), multijoueurs (en écran splitté ou à 16 joueurs en ligne + 8 IA) et Défi sont présents sans réelles évolutions dans le concept, alors que le mode Champions est remplacé par le mode Scénario-défi-chrono. De nouveaux objectifs et défis sont aussi consultables régulièrement sur la plateforme RaceNet. Déjà de quoi passer des heures sur votre PC ou votre console mais finalement, par rapport à F1 2012, les apports ne sont pas si conséquents malgré les qualités indéniables du titre. Notons aussi que les temps de chargement assz longs pourraient en agacer plus d’un.

Le vintage pour convaincre!?

Mais la grande nouveauté de cette édition 2013, et qui pourrait justifier à elle seule l’achat de l’édition standard F1 2013, est le nouveau mode F1 Classics, qui se scinde en deux packs, le Classic 80 et le Classic 90. Le premier, le Classic 80, nous fait remonter dans le temps, dans les paddocks des années 1980, pour nous faire revivre des courses sur deux des plus beaux circuits d’époque: le Brands Hatch pour la Grand Prix de Grande-Bretagne et le circuit de Jerez pour le Grand Prix d’Espagne. Vous aurez la chance de piloter soit pour l’écurie Williams, Lotus ou Ferrari, et de jouer en duo avec dix légendes telles que Nigel Mansell, Alain Prost, Mario Andretti, Mika Hakkinen ou encore Michael Schumacher pour ne pas tous les citer (non, le regretté Ayrton Senna n’y figure pas!). Ce contenu additionnel est inclus dans la version standard.

f1-2013-video-game-02

Quant au pack Classic 90, que vous retrouverez dans l’édition classique de F1 2013 pour quelques francs de plus ou en DLC ultérieurement, il vous permettra de courir sur le légendaire circuit d’Imola à Saint-Marin et celui d’Estoril au Portugal. David Coulthard, Jean Alesi ou encore Jacques Villeneuve font leur apparition sur Williams et Ferrari. Les courses se déroulent entre 10 pilotes, et Codemasters a fait un remarquable travail de retranscription. On sent le poids des années tant sur les voitures, bien plus difficiles à manier que celles d’aujourd’hui, que sur les circuits, et même sur la qualité des images, parfois en cépia (désactivable), offrant une immersion immédiate dans l’époque évoquée. Notons que vous pourrez aussi piloter sur ces circuits avec des F1 d’aujourd’hui à titre de comparaison.

Finalement, Codemasters n’aura rien bouleversé dans ce F1 2013 mais parvient, avec le mode F1 Classics, à raviver les souvenirs des nostalgiques passionnés de ce sport motorisé et à éveiller la curiosité des moins anciens. Et soyons certains que Codmasters, qui sait soigner une licence, nous offrira un feu d’artifice lors de l’édition 2014… sur les consoles Nex-Gen.

[tab:Fiche et notation]
Type: Course [xrr rating=4/5 label=”Graphismes:”]
Editeur: Codemasters [xrr rating=4/5 label=”Bande Son:”]
Age/Pegi: 3+ [xrr rating=4/5 label=”Jouabilité:”]
Sortie: 04.10.2013 [xrr rating=4/5 label=”Difficulté:”]
Multi-joueurs: oui [xrr rating=-3/5 label=”Scénario:”]
Plate-forme: PC,PS3, Xbox 360 [xrr rating=4/5 label=”Durée de Vie:”]
Testé sur: PS3
[tab:Galerie et vidéo]

[nggallery id=730] [tab:END]

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis et venez en débattre sur le Forum.

A propos Claude Talaber

Claude Talaber
Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

Redeemer: Enhanced Edition sera disponible le 25 juin

Buka Entertainement et Ravenscourt nous annoncent la sortie de leur jeu d’action-brawler  en vue du dessus Redeemer : Enhanced …

Le Deluxe Pack de Saints Row: The ThirdTM – The Full Package sur Switch est disponible à la précommande

Deep Silver est heureux de révéler aujourd’hui une nouvelle bande-annonce pour Saints Row®: The Third™ – The …

Duelles au cinéma

Au début des années 1960, Alice et Céline vivent avec leurs familles dans la banlieue …

%d blogueurs aiment cette page :