Home / Games / Test PS4 – KillZone : Shadow Fall

Test PS4 – KillZone : Shadow Fall

jaquette-killzone-shadow-fall-playstation-4-ps4-cover-avantLe line-up de la PS4 peut heureusement compter sur un nouveau Killzone, Shadow Fall de son petit nom. Alors qu’on pouvait légitimement se demander si un tel titre n’était pas finalement qu’une vitrine technologique apte à démontrer la puissance de la nouvelle console de Sony, une fois plongé dans l’action de ce FPS futuriste, on se rend compte que le studio Guerrilla maîtrise son sujet au-delà du côté purement cosmétique…

killzone02_resultat

  • Test
  • Fiche
  • Galerie et Vidéo

Ne fais pas ta Crysis!

Posons le décor. Trente ans après la destruction de Helghan, les Vektans se voient forcés d’accueillir les survivants et la planète Vekta se voit divisée en deux par un énorme mur. Celui-ci sépare une dictature militaire au peuple en souffrance d’une démocratie qui n’en a que le nom. C’est sur ce fond de situation, qui devrait nous rappeler quelques souvenirs de l’histoire humaine, que le joueur se glissera dans la peau d’un Shadow Marshall. Son rôle: le maintien de la paix entre ces moitiés de planète. Une tâche qui nous place en une position parfois peu enviable, faisant fi des dualités basiques, entre bien et mal, noir et blanc. Il ne suffira pas de foncer dans le tas et de zigouiller ceux qui ont l’étiquette de méchant collée en plein front depuis la cinématique initiale, comme dans bien des FPS. Eh oui, il faudra aussi réfléchir dans Killzone: Shadow Fall

killzone28_resultat

J’y pense et on m’oublie…

Linéarité, intensité, couloirs. Les maîtres mots de nombre de FPS arrivant, comme toujours en fin d’année, ne sont pas aussi réducteurs dans ce Killzone. Si votre idole s’appelle encore et toujours John Rambo, ça passera. Mais attention, parce que le titre ne gratifie de loin pas l’unique bourrinage. Et prenant le temps d’observer un tantinet la zone qui sert de champ de bataille, on s’aperçoit bien vite que l’emprunt de chemins de traverse, en usant de discrétion, est bien plus efficace. Cette volonté d’élargir le champ de jeu à autre chose que le banal couloir est en plus de cela bien maîtrisé. Les environnements sont denses, et tant le level design que le gameplay sont taillés pour apporter de la diversité. On se retrouve enfin dans un FPS qui débranche de l’unique recette des scripts à gogo, alors que l’aventure se fait à vitesse humaine. Si l’action n’y est pas de tous les instants, on y gagne au change, puisque le titre parvient à nous tenir en alerte, sans générer de lassitude.

killzone25_resultat

Comme c’est drone!

Rassurez-vous, vous serez loin d’être seuls dans ce FPS. On y a même droit à un drone de compagnie. Intimement lié à la gâchette L1, il tient différents rôles. Entre réanimation permettant de profiter d’un court bullet time, à condition d’avoir de l’adrénaline en réserve et hack des terminaux pour désactiver les alarmes, OWL, de son doux nom de drone, nous assiste plutôt bien. De plus, il est fait usage de la surface tactile du la manette de la PS4. C’est par ce biais qu’on peut choisir les fonctionnalités avancées. Au choix: la mise en place d’une Tyrolienne, la mise en place d’un bouclier énergétique, ou encore le feu de couverture, en se transformant en véritable tourelle volante. Ça n’a pas l’air dit comme cela, mais couplé au level design, cela permet d’élaborer des tactiques d’approches bien différentes, soit selon les situations, soit selon les envies de chacun.

Et ça affiche… une claque?!

Pour ce qui est du fond, KillZone: Shadow Fall est très abouti, alors que les développeurs auraient pu se contenter de profiter simplement des capacités graphiques musclées de la PS4, ils ne se sont pas croisé les bras, en élaborant un gameplay convaincant, ce qui n’est pas forcément le cas de tous les derniers FPS. Bien évidemment, le traitement graphique est à la hauteur, et la puissance supplémentaire apportée par le hardware de la console par rapport à la PS3 est bien visible. La progression est bien réelle, même si les joueurs PC dotés de grosses configurations ne seront pas abasourdis. Reflets dynamiques, effets de lumière, tout y est pour flatter nos rétines. Sans oublier le son, qui décoiffe littéralement, alors que les musiques sont excellentes.

Va y avoir du challenge…

KillZone: Shadow Fall s’impose comme le jeu de lancement de la PS4. Et pour les amateurs de jeu online, le multi, jusqu’à 24, se pratique sur une dizaine de maps plutôt inspirées. Si les modes de jeux sont classiques, il est néanmoins possible de paramétrer ceux-ci. Que diriez-vous de vous lancer dans un multi où seul le couteau est disponible?

Type: FPS
Editeur: Sony
Age/Pegi: 18+
Sortie: 29.11.2013
Multi-joueurs: oui, jusqu’à 24
Plate-forme: PS4
Testé sur: PS4


[nggallery id=778]

  • graphismes dignes d’une nouvelle génération
  • une certaine liberté d’action
  • le scénario, un peu plus travaillé que sur bon nombre de FPS
  • la bande son
  • les simples “couloirs”, souvent évités dans le level design
  • La difficulté en dents de scie
  • des textures “plastiques” et quelques bugs dans les scripts

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis et venez en débattre sur le Forum.

Review Overview

Graphismes
Gameplay
Bande son
Scénario
Durée de Vie
Multi

System Seller? Peut-être...

Difficile de faire la fine bouche en regard du line-up de lancement famélique de la PS4. Pourtant, KillZone Shadow Fall, pour peu que l'on aime les FPS, est sans aucun doute le titre le plus abouti disponible sur la nouvelle console de Sony. Il parvient même à apporter un poil d'innovations au genre, tout en affichant de superbes graphismes...

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Tropico 6, le DLC Le Lama de Wall Street débarque

Kalypso Media et Limbic Entertainment sont heureux d’annoncer les sorties du tout premier DLC de Tropico 6, Le Lama de …

Harry Potter : Wizards Unite - Fêtez les vacances de fin d’année !

Pendant tout le mois de décembre, les joueurs profiteront d’événements inédits dans le jeu dédiés aux fêtes …

Concours : gagnez une mini enceinte Sony Extra Bass XB01

Boostez le volume de votre smartphone Profitez pleinement de votre musique où que vous soyez …

%d blogueurs aiment cette page :