Home / Games / The Stanley Parable : LE jeu barré à ne pas rater…

The Stanley Parable : LE jeu barré à ne pas rater…

Envie d’un peu d’originalité sur votre PC ou Mac? Marre de tous ces FPS qui font boum? Dans ce cas, il ne faut absolument pas louper The Stanley Parable. Ce titre indé, disponible sur Steam, se présente comme une sorte de parodie de jeu vidéo, en une sorte de fiction interactive. Un énorme joke de 4 heures, qui plaira à ceux qui n’en peuvent plus des mécaniques des jeux actuels, et à qui on ne la “fait plus”. Vraiment?

The-Stanley-Parable-start-screen

  • Test
  • Trailer

Stanley, l’imparable

Initialement, le jeu était un mod destiné à Half-Life 2, développé sur Source, qui débarqua sur la toile en 2011, pour terminer sur Steam cet automne en version PC, et finalement se voir proposé sur Mac ces jours-ci. Parcours relativement banal, pour un titre qui ne l’est pas…

Stanley1

Comme je n’aime pas, dans mes tests, spoiler l’histoire, qu’il appartient au joueur de découvrir, je vais essayer de m’y tenir. Mais je préfère prévenir qu’il se peut que quelques éléments filtrent, tant The Stanley Parable est construit autour de la narration. Vous voilà avertis!

The Stanley Parable est difficilement qualifiable. Parodie de jeu, méta-expéreince, gros gag? Un peu de tout cela. Il parvient à brouiller totalement les frontières entre l’avatar incarné par le joueur et le narrateur, autrement dit, le créateur du jeu. Ce titre d’exploration à la première personne nous fait incarner Stanley, un employé de bureau, assujetti aux basses besognes dans un bureau. C’est ce qu’on y découvre au premier lancement. Mais très vite, Stanley constate qu’il est seul dans ces bureaux. Ou, du moins, c’est ce que veut lui faire croire la voix off du narrateur. Vient alors l’heure de jouer, ou plutôt d’explorer…

The-Stanley-Parable-3

Les décors, issus de Source, sont simples, mais soignés. Peu importe en fait, l’intérêt de Stanley Parable se situe ailleurs. Le narrateur, particulièrement bavard, nous propose d’aller questionner le directeur. Et c’est là que le piège se referme sur le joueur! Le très loquace et unique ami de l’aventure, ledit narrateur, nous indique le chemin à suivre. Ou pas. Le doute va très vite s’installer. Sommes-nous guidés vers une mort assurée? L’alternative vaut-elle la peine? En fait, on se retrouve à vouloir échapper à la machine, sorte de métaphore du système dans lequel nous vivons réellement. Rapidement addictif, The Stanley Parable nous fait alors enchainer des petites sessions allant de 4 à 10 minutes, dans lesquelles on essaie de réécrire l’histoire, encore et encore.

Stp

Doté d’un travail d’écriture remarquable, avec les répliques superbement ficelées d’un narrateur hyper loquace et pourtant, jamais désagréable, The Stanley Parable est une expérience vidéoludique à ne pas rater. Il parvient à nous faire nous questionner sur notre relation avec le jeu, avec Stanley, sur notre liberté d’action. Un titre qui pourra même vous faire voir différemment le jeu vidéo dans sa globalité. Pour les curieux et éternels insatisfaits, c’est un must have. Pour les accros des uniques FPS réchauffés d’année en année, il n’en ira pas de même. Mais pour quelques deniers (12€, mais des soldes sont fréquentes), l’expérience, largement rejouable, propose près de 4 heures de découvertes et de surprises. Et si vous êtes indécis (ça tombe bien…), une démo est disponible sur Steam.

Test réalisé à partir de la version commerciale téléchargée sur Steam.

PC de test : Asus ROG Tytan G30

  • Intelligent
  • Drôle
  • Tordu
  • Doublage du narrateur
  • Sous-titres parfois incomplets
  • Pourquoi y’en a pas encore plus, hein?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis et venez en débattre sur le Forum.

Review Overview

Scénario Narration
Graphismes
Gameplay
Durée de vie
Rejouabilité

Rafraîchissant!

Exploration narrative particulièrement bien réussie, au point de nous faire réaliser une introspection, The Stanley Parable est une OVNI comme on en souhaiterait plus souvent...

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

« Jeux de dames » d’André Buffard

Après le succès de son premier roman Le Jeu de la défense, André Buffard, avocat …

EA SPORTS FIFA 21 dévoile sa bande-son !

Electronic Arts Inc, a dévoilé la bande-son officielle d’EA SPORTS™ FIFA 21 avec des musiques …

Samsung célèbre le lancement de la nouvelle gamme de moniteurs de gaming Odyssey avec un tournoi paneuropéen Esports inédit

Samsung a lancé son propre tournoi Esports inédit, pour célébrer sa toute nouvelle gamme d’écrans …

%d blogueurs aiment cette page :