Home / Techno / Nexus 5 : Haut de gamme Android, presque abordable…

Nexus 5 : Haut de gamme Android, presque abordable…

Peut-être que vous lorgnez, après ces fêtes, sur un nouveau mobile. Lorsqu’il faut peser le rapport qualité-prix, les choix sont plutôt rapides à faire, si on s’appuie sur un budget plafonné. Se retrouver avec un smartphone à prix plancher, alors qu’il possède des caractéristiques haut de gamme n’est pas fréquent, du moins dans notre petit pays, et à moins d’opter pour un mobile sous Windows Phone, ce ne sont ni Apple ni Samsung qui bradent leurs produits. Heureusement, il y a la gamme Nexus sous Android. Et le numéro 5 sent plutôt bon…

google-nexus-5

  • Test
  • Fiche

LG aux manettes…

Après avoir testé le LG G2, qui nous avait fait une très bonne impression, au tour du Nexus 5. Nous avons pu le trimballer pendant quelques semaines, et il faut bien avouer que le moment venu, lors du retour de l’exemplaire de test, c’en était presque pénible tant le mobile est agréable au quotidien. Mais il faut admettre que cet avis ne sera pas partagé par tous, puisque le principal argument du Nexus 5, tout comme ses prédécesseurs, est d’embarquer la dernière version d’Android Kitkat, sans surcouche. Il faut donc apprécier Android “tout nu”. Ce qui est notre cas…

photo-nexus5-16

Pour faire simple, et à vrai dire, il n’y a pas besoin de se forcer plus avant, puisque le Nexus 5 dégage une impression presque basique, le dernier Nexus est en quelque sorte un LG G2 dans un autre châssis, à quelques différences près. Tandis que le dos et le pourtour sont de couleur unie, en noir ou en blanc, la façade du mobile ne se compose que d’un écran. Pas de touches physiques. Celles pour le volume, la mise en veille/mise en fonction, prennent place sur les côtés de l’appareil, de manière banale pour un Google Phone. Les touches de navigation sont purement logicielles, et sont mieux gérées que sur le LG G2, qui en fait  le même usage. Le dos du mobile, satiné, est des plus agréable au touché, bien que le matériau soit un peu (trop) salissant. En revanche, on pourra remarquer que le capteur photo, au dos, dépasse largement de la coque, ce qui pourrait la mettre plus que d’accoutumée en contact avec des objets capables de potentiellement l’endommager… Enfin, niveau construction, l’assemblage est au top, tandis que le Nexus 5 fait partie de la catégorie poids plume, avec seulement 130 grammes sur la balance. Ce qui le rend très agréable, même pour l’utilisation d’une seule main. Et il convient encore de saluer l’intégration d’un écran IPS Full HD de 4,95 pouces dans un encombrement réduit au minimum. Ecran, qui plus est, au rendu impeccable, doté d’une densité de 445 ppp, le tout protégé par un verre Gorilla Glass 3, sans pour autant le handicaper au niveau réactivité de son interface tactile.

Au premier démarrage, c’est sur Android 4.4.1 Kitkat que l’on se retrouve. Les amateurs de Gingerbread seront conquis en retrouvant l’ajout de Widgets depuis le bureau, tandis que de nombreuses petites retouches prennent place avec cette nouvelle mouture d’Android : Blanc qui remplace le bleu clair sur les icônes, support plus poussé de l’impression, refonte globale des applications Google, etc… Une expérience Android qui devient, globalement, encore meilleure!

Performance : apparemment discret…

Du côté des performances pures, il est un peu étrange de constater qu’au niveau des benchmarks habituels (Antutu, Quadrant), les scores sont plus bas qu’avec le LG G2. Pourtant, les deux ont le même processeur Snapdragon 800, et embarquent 2Go de Ram. C’est à croire que LG/Google ne “triche pas” sur les benchs, puisqu’en utilisation, que ce soit pour la navigation ou les jeux plus gourmands, tout fonctionne avec une fluidité remarquable. Du côté de l’appareil photo, la dernière mise à jour Android à bien corrigé le rendu du capteur de 8Mpxls, rendant les images plus que correctes en conditions normales, tandis que le Nexus 5 s’en sort très bien en basses lumières, tout comme pour la capture de vidéos en 1080p. Cette mise à jour a également impacté légèrement sur l’autonomie, qui dépasse maintenant la journée d’utilisation, alors qu’il était quasiment impossible de ne pas passer par la case recharge précédemment.

Avec de solides performances, un design sobre et élégant, sans oublier une compatibilité avec les réseaux d’aujourd’hui et de demain (LTE), le Nexus 5 a presque tout pour plaire. Presque, puisqu’il lui manque, comme à l’accoutumée sur les Nexus, un slot micro-SD. Les amateurs d’Android en version stock, toujours à jour, le préfèreront au LG G2. Pour les autres, et ce d’autant que Google ne vend pas directement le Nexus 5 dans sa boutique online en Suisse, ce qui fait que son prix se voit majoré par la marge des revendeurs et que le G2 ne coûte, à capacité de stockage égale, que quelques dizaines de francs de plus, le G2 devrait être plus “sexy”. Les goûts et les couleurs…

Prix indicatif : CHF 450.- (16Go/black)

Fiche Technique

    • Dimensions
    • Hauteur : 137,84 mm
    • Largeur : 69,17 mm
    • Epaisseur : 8,59 mm
    • Ecran : 4,95 pouces
    • Poids
    • 130 g
    • Autonomie
    • Annoncé : 17 h
    • Batterie : 2300 mAh
    • OS : Android 4.4 KitKat
    • Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM
    • Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; NFC ; 4G ; Micro-USB ; SlimPort
    • Processeur : Qualcomm Snapdragon 800 quadruple-coeur à 2,26 GHz
    • Appareil photo : 8 Mégapixels
    • Vidéo : 1080 p HD
  • Rapport qualité prix (encore plus si on peut l’acheter aux US…)
  • Ecran
  • Réactivité
  • 4G LTE
  • Pas de micro-SD
  • Salissant

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis et venez en débattre sur le Forum.

Review Overview

Design
Performances
Ergonomie
Fonctionnalités
Qualité/Prix

Yes Sir!

Le Nexus 5 procure la meilleure expérience Android à l'heure actuelle. Qui plus est à un prix correct.

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Raoul Taburin en DVD

Si quelqu’un s’y connaît en roulements à billes, pignons, dérailleurs, c’est bien Raoul Taburin, marchand …

Iron Harvest sortira le 1er septembre 2020

Durant la cérémonie d’ouverture de la Gamescom, KING Art Games et Deep Silver ont dévoilé la date de sortie …

Être le chasseur ou le chassé dans Ghost War, le mode PvP de Ghost Recon Breakpoint

À l’occasion de la gamescom 2019 lors du livestream Inside Xbox, Ubisoft® a dévoilé Ghost War, …

%d blogueurs aiment cette page :