Home / Games / Rocketbirds 2 : Evolution pour PS4 et PSVita : une première vidéo

Rocketbirds 2 : Evolution pour PS4 et PSVita : une première vidéo

Rocketbirds 2 evolutionVous vous étiez délectés sur Rocketbirds : Hardboiled Chicken, disponible dans le Playstation Store pour PS3 et PSVita depuis 2011, réjouissez-vous car le jeu de plates-formes et action en 2D nous reviendra cet automne dans Rocketbirds 2: Evolution; une suite qui s’annonce encore plus coriace que son prédécesseur.

Développé par le studio Ratloop, Rocketbirds 2 Evolution nous proposera de reprendre le contrôle d’un coq humanoïde prêt à en découdre avec des hordes d’ennemis. Le titre, qui se dévoile maintenant en vidéo, se dotera d’un mode solo ainsi que d’un mode Rescue, jouable à quatre joueurs en ligne ou en local.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis et venez en débattre sur le Forum.

A propos Claude Talaber

Claude Talaber
Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

Dell présente OptiPlex, l’ordinateur de bureau sans encombrement le plus modulaire

Dell Technologies présente aujourd’hui le nouvel OptiPlex 7070 Ultra, un ordinateur de bureau innovant dont …

Roubaix, une lumière au cinéma !

À Roubaix, un soir de Noël, Daoud le chef de la police locale et Louis, …

Raoul Taburin en DVD

Si quelqu’un s’y connaît en roulements à billes, pignons, dérailleurs, c’est bien Raoul Taburin, marchand …

%d blogueurs aiment cette page :