Home / Techno / Imprimantes / OSTEOID : un plâtre en impression 3D pour guérir plus vite.

OSTEOID : un plâtre en impression 3D pour guérir plus vite.

Si l’impression 3D a fait sa première apparition dans les années 80, c’est aujourd’hui qu’elle est véritablement en passe de révolutionner le monde industriel, commercial et social. En 2014, les technologies dans le domaine ont évolué et permettent maintenant d’employer des matériaux plus ambitieux que le plastique. L’ impression 3D peut se réaliser avec des métaux (acier, aluminium, or, chrome, cobalt, titane, ), de la céramique, du verre, du chocolat, du plâtre et même avec des cellules vivantes ! De quoi intéresser un large panel d’industriels et d’entrepreneurs au contraire de la main-d’oeuvre qui risque de pâtir de cette nouvelle technologie.

osteoid-3

Quand l’impression 3D aide la science.

L’impression 3D devrait être présente un peu partout dans nos sociétés futures. Et souvent, les nouvelles technologies servent la science à progresser.

Le plâtre OSTEOID, crée en impression 3D par le designer turc Deniz Karasahin, qui a reçu le prix du A’ Design Award dans la catégorie « 3D Printed Forms and Products Design » pour son invention, prétend pouvoir réparer une fracture osseuse de 40% plus rapidement qu’avec un plâtre classique !

Ce produit, qui n’est pas encore officialisé par le milieu médical, offre toutefois des avantages indéniables. Il est plus léger, plus aéré qu’un plâtre traditionnel. Résistant à l’eau, peu encombrant, l’OSTEOID épouse la forme de votre bras, jambe ou membre cassé à la perfection puisqu’il est imprimé sur la base d’une série de radiographies.

Si l’OSTEOID offre un confort accru, c’est son système d’ultrasons avec électrodes, baptisé LIPUS (Low intensiy Pulsed UltraSound), qui, placé sur la partie fracturée et activé chaque jour à raison de 20 minutes, permet une guérison plus rapide de l’os. Un produit qui laisse présager beaucoup d’espoir pour l’avenir mais qu’on est pas pressé de tester !

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis et venez en débattre sur le Forum.

A propos Claude Talaber

Claude Talaber
Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

Final Fantasy XIV: Reconstruisez la sainte cité d’Ishgard

La mise à jour 5.11 pour FINAL FANTASY® XIV: Shadowbringers™ invite dès aujourd’hui tous les aventuriers à …

Gaming, les sorties de la semaine

Alors que l’automne a définitivement pris ses quartiers, une nouvelle semaine de sorties de jeux …

Concours : gagnez « Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 » sur Switch !

Retrouvez Mario, Sonic et leurs amis dans leur plus grande aventure à ce jour aux …

%d blogueurs aiment cette page :