Home / Games / Test : Wolfenstein – The New Order

Test : Wolfenstein – The New Order

wolfenstein-the-new-oder-cover-collector-ps4Edité par Bethesda et développé par Machine Games, Wolfenstein : The New Order est disponible depuis le 20 mai sur PC, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One. Bethesda Softworks s’est particulièrement illustré pour les séries des The Elders Scrolls et Fallout. Machine Games, quant à lui, est un petit nouveau studio sur le marché du développement des jeux vidéo. Crée en 2009, en suède, le FPS Wolfenstein : The New Order est leur première réalisation.

wolfenstein-the-new-oder-3

 

  • Test
  • Fiche
  • Galerie et Vidéo

Le jeu : de quoi que ça parle ?

Dans Wolfenstein : The New Order, vous incarnez le soldat Blazkowicz (qui est le héros des premiers Wolfenstein sortis sur PC à l’époque). On en profite accessoirement pour apprendre à connaitre ce personnage, qui au final, nous dévoile un côté psychologique pas tant développé que ça. Le début de l’histoire prend place en 1946. Imaginez ! La seconde guerre mondiale n’est ici pas encore finie. Enfin, plus pour longtemps. Sauf que la guerre est remportée par les nazis. Après avoir assisté à la guerre en 1946, ce qui vous servira au passage de tutoriel, vous vous réveillerez en 1960, pour constater que le conflit est bien terminé et que vous faites partie des perdants. Sauf que Blazkowicz n’abandonne pas comme ça, après un niveau … Il lui en faut plus… Et il va vous montrer, que malgré son âge avancé et ses 14 ans de « sieste », il ferait pâlir d’envie un Schwarzie ou un Stallone dans le casting des Expendables.

wolfenstein-the-new-oder-5

 

A vous de choisir : Splinter Cell ou Duke Nukem ?

A chaque phase d’action, vous avez le choix, soit d’éliminer vos ennemis de façon furtive, avec un couteau ou un silencieux, soit de rentrer dans le tas façon boucher des Carpates. Entre chaque phase d’action, vous pourrez “explorer” (enfin, les niveaux restent relativement labyrinthiques, sauf les niveaux dans la planque des insurgés) des zones, y trouver des secrets et des enregistrements audio. Quelques énigmes viennent pimenter le jeu, mais rien de bien méchant. Blazkowicz n’est pas le professeur Layton, donc, rien de bien compliqué au niveau intellectuel à prévoir.

Quant à l’IA de vos ennemis, elle n’est pas réellement un top. Combien de nazis j’ai tué parce qu’ils faisaient une glissade à mes pieds ? Un peu trop je pense ( seul le niveau Über vous donnera véritablement du fil à retordre si vous êtes habitués aux FPS).

D’ailleurs, en parlant des glissades, Blazkowicz peut en faire à la Call of Duty. Mais la comparaison s’arrête là puisque le public visé n’est à mon sens pas forcément la même. Call of Duty tire sa force dans le multijoueur. Alors que l’histoire principale de Wolfenstein : The New Order est en solo et se termine en général en quelques heures (entre 15 et 20 heures).

Il n’y a pas de multi dans ce Wolfenstein, privilégiant une plus grande qualité au scénario et à la durée de vie.

wolfenstein-the-new-oder-4

La bande son : du son de la mort qui tue

Le mix sonore est plutôt sympa à écouter. N’hésitez pas à mettre les sous-titres pour ne rien louper au scénario et aux dialogues entre les différents personnages.  Le son des armes est plutôt convaincant. Et de petites musiques viennent ponctuer de temps à autre votre extermination de nazis, façon Tarantino, à la Inglorious Basterds.

wolfenstein-the-new-oder-7

Le jeu, sa boite, son contenu … ses cartes postales.

Disponible dans une version standard, c’est l’édition collector, appelée “occupied”, que j’ai pu tester pour vous. Cette dernière inclut, en plus de la galette et d’un porte carte, 3 cartes postales offrant des situations et détournements historiques en référence au scénario de l’après-guerre. Particulièrement, le détournement de la pochette de “The Abbey Road” des Beatles. Nous disposons également d’un guide touristique de l’après-guerre représentant le nouveau territoire de l’empire allemand. Donc, si j’en suis ce fameux guide, je peux aller au cinéma, au restaurant et laisser un pourboire si et seulement si, les propriétaires dudit restaurant sont allemands. Bref, un monde alternatif que les petits gars de Machines Games ont largement étoffé avec divers éléments.

Quant aux bonus présents dans le jeu, ils reflètent l’esprit des cartes postales et du fameux guide. Que serait devenu le rock des années 60 sous domination germanique ? Bethesda et Machine Games nous livrent un élément de réponse en incrustant une petite heure de titres à écouter. Ainsi, les Beatles, avec Mond Mond, Ja Ja (une parodie de She loves me, the abbey road) deviennent Die Käfer ou Sonny et Cher, connus pour leur I Got you babe, repris dans le film Un jour sans fin, se germanise en Karl & Karla. Mais la reprise la plus hilarante reste The house of the rising sun, qui fut reprise de nombreuses fois. La version de Wilbert Eckhart restera la plus marquante du jeu, selon moi.

Finalement, Wolfenstein : The New Order reste un FPS assez bourrin mais que les amateurs du genre et fans du titre Serious Sam (qui est juste sorti sur le ESN) apprécieront. Le seul point faible reste une Intelligence Artificielle, pas trop intelligente.

 

Type: FPS
Editeur: Bethesda
Age/Pegi: 18+
Sortie: 20.05.2014
Multi-joueurs: non
Plate-forme: PC, PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One
Testé sur: PS4

[nggallery id=903]
+ Durée de vie supérieure à la moyenne
+ Des graphismes qui ne font pas exploser la console mais convaincants
+ Une bande son et un univers créé en parallèle qui immerge le joueur
– Une IA à la rue (hé oui, bonhomme, c’est jamais une bonne idée de se jeter aux pieds du monsieur chargé de testostérones avec deux fusils dans ses mains …)
– Une absence de multi (Bien que le jeu s’assume comme un FPS solo, serait-il possible qu’un multi débarque plus tard à la façon Unreal Tournament ?)

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

 

 

Review Overview

Graphismes
Bande son
Jouabilité
Difficulté

Bon

Sans grande difficulté, pour les spécialistes des FPS, passez directement en "Je suis la mort incarnée" ou "Über" pour un réel défi. Pour les néophytes, laissez Wolfenstein - The New Order en normal, tout devrait bien se passer.

A propos xiahou_dun001

Voir aussi...

Gears 5 se fera sans tabac !

Attendu sur PC et Xbox One le 10 septembre prochain, le jeu de tir à la troisième …

Gaming, les sorties de la semaine

Cette semaine, les Avengers, leurs amis et quelques ennemis débarquent sur la Nintendo Switch avec …

The Bard’s Tale IV: Director’s Cut annonce ses dates de sortie

Le jeu The Bard’s Tale IV: Director’s Cut de inXile Entertainment sera disponible en version digitale le 27 aout …

%d blogueurs aiment cette page :