Home / Techno / Test du LG G3

Test du LG G3

LG, qui continue visiblement à améliorer ses smartphones, n’a plus à rougir face aux autres constructeurs délivrant des mobiles haut de gamme. Après un remarquable et remarqué G2, le G3 est passé par la case test. Un des meilleurs smartphones de 2014, à n’en point douter…

LGE_G3_ColourRange_Presse

  • Test
  • Fiche

Une dalle et un autofocus au top

Au niveau du design, qui s’inscrit dans la veine de celui de G2, le G3 reprend tout naturellement les boutons physiques au dos de l’appareil, en les rendant encore plus agréables au toucher, tandis qu’ils tombent toujours aussi bien sous l’indexe, que l’on soit droitier au gaucher. Compact, malgré une dalle de 5,5 pouces qui s’accapare plus de 75% de la face du mobile, on apprécie ce superbe écran, d’autant que les bordures deviennent agréablement minces, tandis que l’affichage des touches virtuelles peut se désactiver pour la lecture vidéo et les jeux, ce qui est un petit plus confortable. Au dos, autre amélioration notable, la coque, bien que toujours en plastique, prend des airs d’alu brossé qui fait plus qu’illusion, rapprochant l’aspect global du G3 d’une référence au niveau du design, le HTC ONE. Cependant, sur la balance, avec ces 149 grammes,le G3 tire profit de sa conception en plastique, tandis que la qualité de fabrication et l’assemblage s’avèrent de belle facture.

Si ces quelques retouches esthétiques sont les bienvenues par rapport à son prédécesseur, LG n’a pas omis de prendre note des remarques concernant le stockage de son mobile. Que ce soit au niveau interne, avec 2 variantes de 16 ou 32 Go, et amovible, puisque le G3 accueille un port micro-SD (jusqu’à 128 Go), ce qui s’avère un plus non négligeable, d’autant le smartphone peut filmer en 4K, un format particulièrement consommateur en espace de stockage. Pour autant, le G3 ne s’encombre pas de gadgets comme certains concurrents, comme un lecteur d’empreintes ou un cardiofréquencemètre, et ne cède pas au trend du water-proof, comme le S5 ou le Z2 (qui est même étanche…). Ce qui n’est pas si mal, puisque finalement, ces gadgets ne sont pas forcément des plus utiles au quotidien. Par contre, au niveau du déverrouillage, le G3 propose une solution originale, passant par une séquence de tapotements à réaliser sur une zone de l’écran découpée en 4 carrés. Pourquoi pas.

LGE_G3_MetallicBlack_Presse1

Grosse résolution

Un des deux points forts principaux du G3 réside dans son écran, au niveau de sa résolution qui atteint les 2560 x 1440 px, avec une densité de points atteignant les 538 ppp, là où les écrans qui se “limitent” à la Full HD n’en disposent “que” de 440 ppp. Outre les chiffres, il faut avouer que le rendu est bon, mais que le confort perçu n’est pas forcément évident par rapport à une dalle Full HD. On perçoit cependant pleinement les contenus riches, comme la vidéo, les photos ou encore le web, tandis que les angles de vision sont plus que corrects, la luminosité excellente et la colorimétrie fidèle.

Du côté de l’utilisation du mobile, LG parvient, avec sa surcouche Optimus UI, à offrir une ergonomie agréable, réussissant à rendre aussi simple qu’efficace l’utilisation du mobile sous Android Kitkat 4.4. Les novices du monde Android ne se prendront pas la tête, tandis que les geeks en manque de personnalisation y trouveront leur compte. Une petite prouesse, tant Android peut-il être puissant, tant il tend en contrepartie à se complexifier à l’usage. De plus, l’interface est visuellement agréable, pour peu que l’on goûte au trend actuel du flat design, avec des couleurs un peu plus sobres que certains concurrents. On notera également que la saisie au clavier tactile est adaptative, apprenant après un court laps de temps là où l’utilisateur appuie pour saisir un caractère. Bien vu!

LGE_G3_SmartNotice_PresseD’autres petits ajouts logiciels sont bien pratiques avec ce G3, comme Smart Notice, qui joue les assistants personnels, avec des notifications bien pensées, allant du rappel de coup de fil manqué à la gestion de la mémoire du mobile. Pour les amateurs de notes, Quick Memo est toujours de la partie, s’activant en appuyant sur la touche + du volume lorsque le G3 est en veille. On retrouve également, à l’instar de ce que fait l’autre coréen, l’absence de mise en veille de l’écran lorsqu’on le regarde ou le passage automatique en pause des vidéos si on le quitte des yeux.

Niveau performances, le G3 est dans le haut du panier, avec son Snapdragon 801 @2,5 Ghz et ses 2Go de RAM, et même s’il se montre un peu moins compétitif dans les habituels benchs que sont Quadrant et AnTuTu que le HTC ONE M8, le G3 n’a à aucun moment de ces quelques jours de test montré le moindre ralentissement, même dans les jeux 3D gourmands. À un tel niveau de performances, ce ne sont pas quelques points dans les benchs qui sont importants, mais plutôt l’impression globale que donne un mobile à l’utilisation, et à ce niveau, le G3 est au top. Le seul petit reproche que l’on pourrait lui adresser passe par son haut-parleur intégré, qui manque de puissance et qui, avec sa prédominance pour les aigus, devient rapidement désagréable si on pousse le volume. Par contre, au casque, rien à redire.

Souriez!

Pour les amateurs de photo, le G3 est une bonne surprise. Bien qu’il ne soit pas le premier à permettre de filmer en UHD 4K (3840 x 2160 px), son capteur de 13Mpx est épaulé d’un autofocus laser, qui fait la mise au point très vite (moins de 3 dixièmes de seconde) et très bien, allant plus vite qu’un Galaxy S5, avec plus de précision. On apprécie particulièrement la fonction Touch and Shoot, qui permet de faire la mise au point où on le souhaite sur l’écran, et de déclencher en levant le doigt. Encore une fois, c’est bien pensé. Les résultats sont plus que satisfaisants pour un smartphone : bonne luminosité, détails, bruit contenu et bonne netteté. Seul le piqué pourrait être un peu meilleur, on l’accorde. En basse luminosité, bien que ne faisant pas de miracle au niveau du bruit, le G3 délivre des clichés tout à fait acceptables, qui plus est très rapidement relativement aux conditions. Un APN polyvalent et équilibré qui est appréciable dans un mobile, au final.

LG G3 sample photo
Même en macro, en situation difficile, l’AF est efficace…

Du côté de la vidéo, avec une stabilisation correcte, le rendu est bon, même en 4K. Rien de particulier à signaler. Par contre, les amateurs de selfies seront peut-être un peu déçus de l’appareil frontal, qui plafonne à une résolution de 2 Mpx, mais dont l’angle et l’ouverture sont néanmoins corrects.

Une belle évolution

Sans s’encombrer de pléthore de gadgets plus utiles à meubler les conférences de presse qu’à l’utilisation au quotidien, LG revoit sa copie avec un G3 qui se présente comme un smartphone qu’on pourra qualifier d’homogène, dont la conception et la partie logicielle sont au top de ce qui se fait actuellement. Du côté de l’autonomie, le G3 parvient sans trop broncher à atteindre un jour 1/2, ce qui est dans la bonne moyenne. Pour peu que le côté waterproof dont disposent certains concurrents ne soit pas un critère d’achat, on peut affirmer que le G3 est un des meilleurs mobiles fonctionnant sous Android à l’heure actuelle, grâce surtout à son ergonomie au top, sa dalle et son APN passe-partout!

LG G3
Version Android 4.4.2 KitKat
Taille d’écran 5,5 pouces
Définition 2560 x 1440 pixels
Technologie IPS
Densité de pixels 538 ppi
Traitement anti-rayures Gorilla Glass 3
Processeur
(CPU)
quadricoeur Snapdragon 801 MSM8975AC à 2,5 Ghz
Puce graphique
(GPU)
Adreno 330
Mémoire vive
(RAM)
2 ou 3 Go
Mémoire Interne
(ROM)
16 ou 32 Go
Micro-SD Oui (jusqu’à 128 Go)
Webcam 2,1 mégapixels
Appareil photo 13 mégapixels
Enregistrement vidéo 4K @30fps
Wi-Fi 2,4/5GHz
802.11 ac/a/b/g/n
WiFi direct
Bluetooth Oui, 4.0 LE / ANT+
Réseaux 4G catégorie 4 à 150 Mbps
NFC (Near Field
Communication)
Oui
Capteurs Luminosité, Proximité, Gyroscope, Boussole, Baromètre, Accéléromètre
Ports
(entrées/sorties)
micro-USB 2.0
Tuner FM (Radio) Oui
Résistance à l’eau Non
Batterie 3000 mAh
Dimensions 146,3 x 74,6 x 8,9 mm
Poids 149 grammes
DAS 0,23W/kg
Prix constaté sur le web dès CHF 548.-, version 16Go

  • Ecran
  • APN polyvalent, autofocus rapide
  • Finition globale

 

  • Haut-parleur média un peu juste

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

Review Overview

Design
Ecran
Appareil photo
Téléphonie
Logiciels
Autonomie
Ecosystème
Rapport qualité-prix

Polyvalent, puissant, efficace!

Un beau smartphone, équilibré, qui fait plus que bien dans tous les domaines. Son écran UHD et son appareil photo, à l'auto-focus redoutablement efficace, le placent au top des mobiles actuels.

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Final Fantasy XIV: Reconstruisez la sainte cité d’Ishgard

La mise à jour 5.11 pour FINAL FANTASY® XIV: Shadowbringers™ invite dès aujourd’hui tous les aventuriers à …

Gaming, les sorties de la semaine

Alors que l’automne a définitivement pris ses quartiers, une nouvelle semaine de sorties de jeux …

Concours : gagnez « Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 » sur Switch !

Retrouvez Mario, Sonic et leurs amis dans leur plus grande aventure à ce jour aux …

%d blogueurs aiment cette page :