Home / Games / Test Flash – Sleeping Dogs : Definitive Edition

Test Flash – Sleeping Dogs : Definitive Edition

jaquette-sleeping-dogs-definitive-edition-playstation-4Sleeping Dogs revient, comme c’est (trop souvent) la mode ces derniers temps, deux ans après sa sortie, en une version remastérisée en bundle comprenant tous les DLC disponibles. Le titre, qui était une des surprises de l’E3 2012, dispose toujours de quelques atouts pour ceux qui ne s’y seraient pas adonnés sur PS3 ou Xbox 360…

sleeping-dogs-definitive-edition-playstation-4-5

  • Test
  • Fiche
  • Visuels
 

L’aventure torturée d’un jeu qui a bien failli passer à la trappe…

Sleeping Dogs a connu un parcours pour le moins chaotique. Développé par UFG et finalement édité par Square Enix, il devait l’être par un des éditeurs les moins regardants au niveau de la rentabilité de ses titres, Activision (…). Entre son annonce en 2009, puis une période troublée, passant même par son annulation en 2011 alors qu’il aurait dû se nommer True Crime : Hong Kong, le titre fait vraiment surface à l’E3 2012, où il occupait la vedette du stand Square Enix aux côtés de Hitman : Absolution (on y était…). Bref, le jeu revient de loin et a subi un long process de développement qui lui fait accuser plus de 6 ans au compteur, et quand on voit poindre une nième version HD, avec le désintéressement bien connu des éditeurs pour le potentiel d’un parc de consoles de génération actuelles, puisque tous sont philanthropes, travaillant même bénévolement les week-ends, pour le seul plaisir des joueurs, on se dit que c’est reparti pour du réchauffé. Et c’est le cas. Mais parfois, quand on a la dalle, on trouve un plat réchauffé vite fait meilleur que certains truc frais…

sleeping-dogs-definitive-edition-playstation-4-2

Mi-flic, mi-canard laqué, avec un nouveau vernis

Rapido, pour ceux qui auraient loupé l’édition originale, le titre se déroule dans un Hong Kong crédible visuellement, sans être réaliste pour autant. On y incarne un flic originaire du coin, exporté un temps en Californie, qui revient pour infiltrer le puissant clan Sun On Yee. Un flic qui devra jouer les truands, pour rester crédible, en évitant d’aller trop loin dans un sens ou dans l’autre. La limite à ne pas franchir dépendant des missions, celles confiées à la police nous faisant y prendre part sous les traits d’une autre protagoniste, l’inspecteur Teng, où il ne vaudra mieux ne pas faire de dégâts collatéraux, tandis que lorsque l’on agit en tant que Wei Shei, l’infiltré, on pourra y aller bien plus franchement, puisqu’œuvrant prétendument pour les triades. C’est, en faisant court, cette dualité du gameplay, accompagnée d’un scénario crédible avec une bande originale au top, qui donne de l’intérêt à ce titre qui n’aurait pu être qu’un GTA-like de plus dans ce bas monde. Et puisqu’on se réfère au titre de Rockstar, mis à part que « Los Deliros » se mue ici en un Hong Kong de carte postale pour mafieux, ambiance, y compris audio, incluse, Sleeping Dogs, bien qu’incluant des phases de pan-pan boum-boum, fait plutôt la part belle à la castagne à mains nues vues par la caméra d’un réalisateur local, ainsi qu’à des phases dites de parkour, des poursuites… à pied, même si les phases en auto sont bien présentes.

sleeping-dogs-definitive-edition-playstation-4-1

24 DLC, une IA un peu meilleure, et une version PC plus abordable

Graphiquement, sur PS4, si le titre est plus beau que l’original sur PS3, encore heureux, cela reste flagrant qu’il est issu de la génération précédente de consoles. Mais ça reste acceptable, même après avoir goûté aux dernières créations destinées uniquement à la dernière de Sony. Autre point, mais peut-être que ma mémoire n’est plus ce qu’elle était, il m’a semblé que l’I.A. avait été revue, ne présentant plus certains manquements flagrants de la version originale.

Pour le reste, si le titre est dénué d’intérêt pour ceux qui l’ont parcouru sur PS3 ou Xbox 360, il demeure presque tout autant intéressant sur les nouvelles consoles. Mis à part le fait qu’il est un poil abusif de proposer un titre « remastérisé », et augmenté de tous les DLC sortis (24 si je ne m’abuse) au tarif fort sur consoles, alors que son prix sur PC, puisque cette Definitive Edition est également disponible sur la “tour à papy”, est violemment adouci (50€ sur consoles contre 30 sur PC sur Amazon…). Mais comme on vous l’a dit, c’est normal, les éditeurs adorent offrir des réductions aussi importantes sur les supports qui leur rapportent le plus…

Si vous avez détecté des traces d’ironie dans ce texte, vous pouvez maintenant reprendre une activité normale. Dans le cas contraire, ne vous inquiétez pas, les bisounours vont revenir après l’entre-acte, d’ici quelques minutes…

Type : Action/Aventure
Editeur : Square Enix
Développeur : United Front Games
Age/Pegi : 16+
Sortie : 14/10/2014
Multi-joueurs : non
Plateformes XboxOne, PS4, PC
Testé sur : PlayStation 4

  • Système de combat

  • Ambiance
  • Scénario
  • DLC inclus

  • Lissage HD ok, mais bases qui datent

  • I.A améliorée, mais toujours pas top

  • Prix des versions consoles 

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

Review Overview

A mon avis, mais seulement si vous n'y avez pas joué sur PS3/X360... - 6.5

6.5

Réchauffé mais toujours bon...

Sleeping Dogs Definitive Edition est aussi intéressant qu'à son arrivée sur les consoles de précédente génération. Malgré tout, payer plein pot pour des DLC et quelques retouches en plus ne sera pas du goût de tous...

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Logitech G et McLaren annoncent le Logitech McLaren G Challenge 2020

La compétition de simracing verra s’affronter des fans de gaming et de course automobile du …

Final Fantasy Crystal Chronicles remastred : nouvelle date de sortie

Square-Enix livre enfin une nouvelle date de sortie pour cette édition remasterisée de Final Fantasy …

Playstation Plus : le programme de juin enfin révélé

Après bon nombre de rumeurs et de pronostics en tout genre, Sony a enfin dévoilé …

%d blogueurs aiment cette page :