Home / Games / Test – Sherlock Holmes : Crimes and Punishments

Test – Sherlock Holmes : Crimes and Punishments

jaquette-sherlock-holmes-crimes-punishments-playstation-4Un jeu (de plus) basé sur l’univers de Sherlock Holmes est un risque, mais “Sherlock Holmes: Crimes and Punishments” est plutôt réussi. D’ailleurs, si vous voulez vraiment profiter de ce jeu, installez-vous comme pour regarder un film, au calme, avec une lumière tamisée et éventuellement du thé et des biscuits. Ce pourrait en effet très bien être le nouvel opus d’une série de films sur Sherlock.

sherlock-holmes-crimes-punishments-playstation-4-ps4-4

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et galerie

La largeur des vues est l’une des qualités essentielles de notre profession
Ce Sherlock est un croisement de RDJ et Brett, et je dois dire que grâce à l’Unreal 3 Engine cela donne un régal pour les yeux avec une atmosphère visuelle réaliste et prenante. En passant en vue subjective, vous arriverez même à une immersion totale, comme si vous jouiez dans votre propre film. D’ailleurs, même les mouvements des corps chez le médecin légiste sont réalistes ! Le seule problème est la taille d’écriture de la page d’indices et déductions qui n’est pas réglable et à peine lisible.

*Petit concerto de violon*
Ma comparaison avec un film est fortement influencée par l’aspect visuel, mais aussi par l’aspect sonore. En étant donc toujours en raccord avec cette ambiance cinématographique, la musique vous permet de rester à fond dans le jeu, les bruitages sont tout à fait corrects, et les voix des personnages sont super bien faites, avec des accents, tonalités et vocabulaires variés et adaptés au contexte. La bonne qualité de doublage permet même de se passer de sous-titres si vous parlez un peu anglais.

Elémentaire… ou pas, désolée Watson
sherlock-holmes-crimes-punishments-playstation-4-ps4-5La grosse déception est pour moi surtout le temps de chargement à chaque déplacement. C’est énervant au possible d’avoir à attendre longtemps quand vous faites par exemple les trajets A-B-A-B pour un seul indice. Pour adoucir le problème, il est quand même possible de consulter le journal, la carte et les indices, voir même de tirer des conclusions pendant ce temps, ce qui ne rachète que partiellement cet aspect. Le second problème est la maniabilité des mini-jeux en général et des jeux de tir en particulier, qui est tout simplement lamentable. Comme en plus Watson a la sale manie de se mettre dans les pieds d’Holmes, c’est très fatiguant et pousse à utiliser l’option “Passer ce mini jeu”. Je ne sais pas si c’est spécialement dû à la PS4, mais ce n’est vraiment pas une réussite. Ce qui permet de ne pas mettre irrémédiablement ce jeu à la corbeille est le fait que les mini-jeux peuvent être passés sans conséquence pour le résultat des enquêtes, puisque seuls vos trophées PSN en souffriront.

Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité
Le jeu reste très logique dans son déroulement, et si vous êtes méticuleux/se et que vous testez bien toutes les hypothèses, vous devriez arriver à la conclusion correcte de chaque enquête. Il est possible et même recommandé de tester chaque “fin” d’enquête avant de décider du coupable et de l’attitude d’Holmes envers la personne en question. Le processus de déduction est tout à fait cohérent, et les résultats possibles dépendent entièrement des indices déjà récoltés et des mini-jeux déjà faits (ou passés). Ce point est une entière réussite.

On n’est jamais assez instruit, Watson
sherlock-holmes-crimes-punishments-playstation-4-ps4-2Les différentes enquête correspondent bien à l’esprit et à l’atmosphère holmésiens. Il n’y a pas de magie, juste des connaissances et de la logique. Sherlock Holmes, John Watson et Mycroft Holmes sont très bien rendus, et même l’humour est britannique. Il y a des allusions à certains faits d’époque, et une sorte de fil rouge avec le livre “Crime et Châtiment” de Fiodor Dostoïevski (1866) que lit Holmes durant les temps de chargement. L’important au final est de savoir si vous, en tant que Holmes, aurez choisi d’être neutre, engagé, … dans votre morale.

On dit que le génie n’est qu’une longue patience
J’ai craint qu’au vu du nombre d’enquêtes, indiquées par les espaces disponibles dans le Carnet, le jeu soit vraiment très court. Il n’en est rien, une enquête même faite rapidement demande du temps, et il vaut la peine de tenter plusieurs solutions pour chacune, ne serait-ce que par curiosité. Mais l’ensemble reste quand même limité en durée, et je n’ai pas eu l’envie de le recommencer immédiatement. Je trouve qu’une ou deux enquêtes de plus auraient été souhaitables. Ou peut-être pourrons-nous en récupérer par DLC ? Rien n’est annoncé, en tous cas. Et le titre ne comporte pas de mode multijoueur. Au mieux, vous pouvez comparer vos trophées…

Test réalisé par Midori, maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de loutan.net/blog/ et plein d’autres…

Type: Enquête, Aventure
Editeur: Focus Home Interactive
Age/Pegi: 16+
Sortie: 01.09.2014
Multi-joueurs: Non
Plates-formes: PC, PS4, Ps3, Xbox One, Xbox 360
Testé sur: PS4

  • cohérence globale,

  • qualité de l’immersion et de l’ambiance,

  • logique des enquêtes

  • maniabilité des mini-jeux,

  • temps de chargement,

  • taille d’écriture

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

Review Overview

Ma note - 9

9

Elémentaire!

Ce jeu n'est malheureusement pas tout public de par les thèmes (morts violentes, crime, ...) et par le genre (enquête) et c'est dommage, parce que niveau ambiance, histoire, plaisir de jeu et accessibilité il est plutôt réussi. Je pense qu'il plaira à tous les fans de Sherlock Holmes et de jeux d'enquête, mais aussi à ceux et celles qui privilégient un jeu formant un tout cohérent.

A propos Nicole Loutan

maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de http://www.loutan.net/blog/ et plein d’autres…

Voir aussi...

Disgaea 6: Defiance of Destiny présente son histoire en vidéo !

Disgaea 6: Defiance of Destiny sortira à l’été 2021 sur Nintendo Switch™. De nouvelles fonctionnalités telles que …

« Cap Canaille » de Christophe Gavat

Cette année, le prix du Quai des Orfèvres est revenu à Christophe Gavat pour son …

PIERRE-YVES WALDER REPRENDRA LES RÊNES DU NIFFF DÈS JUILLET 2021

Le comité du Neuchâtel International Fantastique Film Festival (NIFFF) a le plaisir d’annoncer la nomination …

%d blogueurs aiment cette page :