Home / Games / Test : Sunset Overdrive

Test : Sunset Overdrive

images (3)Insomniac Games ça vous parle ? Non ? Spyro, Ratchet & Clank ? Le studio, qui jusque-là soutenait la marque PlayStation, passe à la concurrence pour donner libre cours à son imagination et propose cette année une production exclusive à la dernière née de la firme Redmond, la Xbox One.

Sunset

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et galerie

Ok, plantons le décor. Sunset City, ville mise vous quarantaine suite aux évènements qui ont transformé presque toute la population en monstre orange. Coupable ? Une boisson énergisante de type Soda, appelée OverCharge. Vous ? Héros malgré vous, en claquette, short moulant, coupe afro, avec comme arme un bazooka lanceur d’ourson en peluche collé à de la dynamite, ou encore un gun qui propulse des disques 33 tours …. Amis ? Une bande de barges en compétition pour être élus le plus déjanté …. Bienvenue dans Sunset Overdrive !!!

Sunset-Overdrive-Xbox-One-

Tu as la Hype …. Ou pas

Une fois les bases posées, Sunset Overdrive se distingue par sa mise en scène axée sur… le n’importe quoi! A coup de cinématiques dans un univers bourré de références geek, aux couleurs de comics, l’humour qui transpire, non que dis-je, qui dégouline aux moindres mots qui émanent des différents protagonistes que vous rencontrerez, pourra sans aucun doute vous faire sourire, ou créer des fous rires, mais pourra également vite vous rendre indifférent à la situation, puisqu’elles sont très souvent maladroites. Mais qu’à cela ne tienne, Sunset Overdrive est un jeu qui met en avant le fun!

Mélange entre un Infamous pour son monde ouvert avec ses déplacements quasi infinis et Dead Rising pour ses hordes de zombies en tout genre, les petits gars d’Insomniac ont opté pour des graphismes hauts en couleurs. Flashy à souhait, la plastique épaulée par un moteur techniquement solide permet de jolis effets pyrotechniques avec une fluidité sans égale. Un mix qui vient agréablement caresser nos rétines. On pourrait s’attendre à mieux pour une production new-gen, mais Sunset Overdrive fait son boulot, et il le fait plus que bien.

Sunset_Overdrive_

Tu as le style en toi

Personnalisable à souhait, vous pourrez créer votre héros comme bon vous semble. Homme, femme, vêtus de toutes sortes de frivolités, laissant ainsi votre imagination débordante faire le boulot.

La particularité du soft réside dans son monde ouvert et les déplacements qu’il implique. A l’instar d’un Jet Set Radio, ces derniers se feront avec style à coup de grind (sur les câbles, sur des rails ou sur les rebords), de rebonds sur les surfaces le permettant (voitures, arbres) pour vous propulser toujours plus haut, ou encore de courir sur les surfaces verticales. Tout à été pensé pour, offrant un rythme soutenue tout au long de votre aventure. D’ailleurs il vous faudra maitriser rapidement le gameplay, tant vous passerez tout votre temps en glisse, histoire de rester en vie. En résumé, au sol vous êtes vulnérable, alors qu’en grind, ou en saut, vous évoluez avec style et serez quasiment invulnérables.

La progression de votre héros s’appuis sur vos actions. Plus vous virevolterez tout en faisant des frags en tout genre, plus vous gagnerez des overdrives qui vous permettront d’améliorer vos capacités passives. De ce fait vous aurez accès à une panoplie d’armes et d’améliorations appelé « Rush », des objets spécifiques qu’il vous faudra acquérir tout au long de l’aventure et qui vous permettront de glacer, d’électrifier ou encore d’enflammer l’armée de mutants gonflés de soda énergisant.

En somme les phases de Gunfight sont très dynamiques et très nerveuses malgré un gros bémol dans le gameplay. En pleine action la visée se révèle imprécise, ce qui peu frustrer dans certaines situations dans lesquelles il faut remplir certains objectifs.

-sunset-overdrive-e3-propain-launcher

On surfe sur la Hype

Qui dit monde ouvert dit forcément gonflage artificiel de la durée de vie. Sunset Overdrive ne déroge pas à la règle. Si l’aventure principale en ligne droite vous prendra une bonne quinzaine d’heures et vous procurera de bonnes sensations et de gros moments de délire absolu, il vous sera possible de vous délecter à Sunset City de quêtes secondaires qui se débloqueront au fil de votre avancée. Des défis en tout genre qui pourront mettre vos nerfs à l’épreuve.

Dernier point qui me semble pourrait faire une grande différence: la possibilité de jouer en coopération en ligne avec vos amis. Cette partie multi-joueurs vient ici casser la redondance du titre et vous fera passer de très grand moments de n’importe quoi entre potes. Bien qu’il ne soit pas exempt de défauts, ce mode coop est très bien pensé et mérite que l’on s’y essaye au moins.

2676105-8_action_shocker

En guise de conclusion…

Pour faire simple, Sunset Overdrive est un grand n’importe quoi. Fun, marrant, faisant très bien son boulot, proposant un univers bien coloré et un arsenal totalement déjanté procure un grand moment de délire absolu.

Mais on lui reprochera tout même sa répétitivité, son gameplay qui ne révolutionne pas le genre, la nécessité de maitriser ce dernier pour vraiment profiter du titre et le côté “too much” qui pourra laisser sur la touche beaucoup de joueurs.

 

Type: Action/Aventure
Editeur: Microsoft
Age/Pegi: 16+
Sortie: 31.10.14
Multi-joueurs: Oui : en ligne
Plates-formes: Xbox One
Testé sur: Xbox One
  • Graphisme
  • L’arsenal disponible totalement loufoque
  • Gameplay dynamique et nerveux
  • Univers déjanté
  • Le mode coopération
  • L’humour
  • Ultra répétitif
  • visée imprécise
  • histoire légère
  • humour particulier…

 

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

Review Overview

Ma note... - 8

8

Délirant!

Fun, marrant, coloré et déjanté, Sunset Overdrive apporte un belle dose de délire dans le genre, même s'il n'est pas forcément des plus profonds, tandis qu'il peut devenir rapidement répétitif...

A propos cedangelus

cedangelus
Tout petit à l'école, à la place des stylos j'avais des jeux électroniques, à la place des manuels scolaire des magazines de jeux-vidéo. Ne vous étonnez pas je suis un vrai Geek. De Pong à The Last Of Us, je suis un touche à tout et j'adore partager ma passion.

Voir aussi...

Les Sims font leur entrée à l’université

Electronic Arts et Maxis continuent de s’occuper des possesseurs des Sims 4 avec l’arrivée d’une …

Concours : gagnez le jeu “Dragon Quest XI : Les Combattants De La Destinée – Édition ultime” sur Switch !

La série de RPG classique passe au niveau supérieur sur Nintendo Switch. Découvrez la version …

Darksiders: Genesis, des dates de sortie et un trailer épique

Darksiders Genesis, qui avait été présenté peu avant l’E3 2019, un titre hack’n slash rappelant …

%d blogueurs aiment cette page :