Home / Games / Test : NBA Live 15

Test : NBA Live 15

nba-live-15-playstation-4-ps4-1408978688-001L’édition 2014 fut une véritable déroute pour EA Sports, une cinglante punition que d’avoir pensé que les fans de basket pouvaient se contenter d’une pseudo simulation au rabais pour faire oublier la mainmise de la licence de 2K sur le ballon orange depuis de très nombreuses années. Après le déluge de critiques, la licence tente de repartir sur les parquets en orientant son jeu vers le show à l’américaine et le grand spectacle en gardant dans le vestiaire les stratégies et autres règles de défense qui sont pourtant la clé du succès d’une bonne simulation. Le résultat ressemble à un match opposant les rookies aux sophomores : de l’engagement, des dunks de folie et une absence totale de velléité une fois les meneurs pénétrant dans votre défense.

nba-live-15-playstation-4-ps4-1414753188-063

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et galerie

Visuels et modélisations, avantage du terrain à EA Sports !

Le show peut donc commencer avec une intro typiquement nord-américaine qui nous plonge dans l’ambiance survoltée des arénas les soirs de match. C’est clinquant et le mélange des séquences réelles avec les scènes du jeu sont bluffantes et nous prouvent que la licence a enfin pris son élan pour dunker la nouvelle génération de consoles.

Les performances de la PS4 permettent une qualité graphique phénoménale. Même si toutes ne bénéficient pas du même soin, les grandes stars de la NBA sont fidèlement reproduites avec des proportions corporelles réalistes et une modélisation des visages stupéfiante. Le moteur du jeu gère l’affichage de la sueur avec une étonnante facilité sans l’effet désagréable de scintillement présent dans la version précédente reléguée au rang de petite démo au rabais. Le souci du détail est tel que la transpiration perle sur la peau et mouille les maillots, les muscles se tendent et se contractent à l’effort, laissant apparaître les veines, les chandails se plissent et se froissent dans un effet saisissant de réalisme. On peut même lire les divers tatouages qui ornent les bras des stars! Les effets de lumières sont très réussit avec de nombreux reflets sur le parquet. L’ambiance des acteurs présents dans la salle est 100% US avec des terrains qui vivent et des gradins surchauffés par un public entièrement en 3D, réactif à tout ce qui se passe pendant les matchs. Le souci du détail est exceptionnel avec les arbitres, remplaçants, coatchs, balayeurs, les incontournables pom-pom girls, sans oublier les mascottes des équipes qui mettent le feu sur le parquet et chauffent le public. Encore plus fou, les spectateurs s’animent de la plus belle des manières en fonction du résultat du match. Il ne manque que le grand Jack Nicholson, grand fan des Los Angeles Lakers, vociférant et gesticulant dans les gradins, s’en prenant aux arbitres en nous gratifiant des mimiques dont lui seul a le secret. La réalisation est quant à elle bluffante et se rapproche enfin de son grand rival qui garde encore la mainmise par sa plus grande diversité de mouvements et de dribbles propres à chacun des joueurs dominants présents sur les parquets. Néanmoins les animations des joueurs offrent une variété de mouvements et de feintes qui apportent une réelle plus-value pour une simulation de basket et leur précision donne lieu à de superbes situations très réalistes. Contacts physiques impressionnants, comme ce joueur qui après avoir trébuché se bat pour reprendre le contrôle du ballon et tenter dans un dernier effort de distiller la passe décisive, le coup d’œil de génie… Les joueurs se poussent et jouent des coudes pour se faire une place sous les paniers pour tenter de  reprendre les rebonds, protègent le cuir en faisant des écrans et multiplient les appels, le tout avec intelligence.

Histoire de nous plonger encore plus dans l’ambiance surchauffée des arénas, la bande sonore distille de la musique hip-hop de qualité, malheureusement pas très bien servie par le duo de présentateur qui ne performent pas vraiment au niveau des commentaires, qui restent assez basiques.

nba-live-15-playstation-4-ps4-1414753188-045

Prise en main immédiate contre défis de la défense

Contrairement à son redoutable concurrent qui pousse la simulation au niveau de la Dream Team de 92, NBA Live 15 se la joue All-Star Game avec une mise en avant des actions en attaques où les alley-oops tutoient les dunks les plus spectaculaires. La prise en main, pas toujours évidente à cause du jeu avec les deux sticks, permet néanmoins au bout d’une petite heure d’entraînement avec Damian Lillard de passer avec facilité quelques figures de style qui en mettront plein la vue aux défenseurs censés arrêter votre rage de paniers. Crossover, dribbles entre les jambes, Pro Hop et autres Euro Step ne vous demanderont qu’un bon synchronisme et du timing dans la conclusion pour finir leurs courses dans les paniers adverses. Mais justement, ce qui est souvent valable pour vous l’est tout autant pour votre adversaire qui une fois lancé dans votre zone de défense ne pourra plus être si facilement arrêté. Cette difficulté à défendre sur les pivots ou les power forward est clairement évidente et cela même en jouant des coudes. Tentez donc de stopper les fusées d’Oklahoma que sont Kevin Durant, Russell Westbrook et Ibaka et vous comprendrez très vite le pourquoi des scores finaux qui s’apparentent à des matchs de gala !!! Ça part dans tous les sens et on se sent dans la peau de l’équipe d’Angola se prenant des tirs à trois points avec un taux de réussite de 75%. La clé du match est de défendre haut en tentant des interceptions rapides tout en gardant un œil sur le reste de votre équipe qui au final ne s’en tire pas trop mal au vu du parti-pris d’EA Sports de proposer une simulation qui lorgne encore sur l’arcade.

nba-live-15-playstation-4-ps4-1414753188-047

Des modes de jeux en nette amélioration

La facilité de prise en main, son côté arcade et assisté avec les indications sur les indices de performances des joueurs permettent des matchs engagés et relativement spectaculaires même si certains aspects techniques et défensifs sont laissés au vestiaire pour ne pas rebuter ceux qui sont allergiques aux stratégies de métronome imposées par le grand Phil Jackson. Car le titre de 2K a toujours imposé son style exigeant qui nécessite de bien connaître chacun de vos joueurs et d’étudier leurs spécificités sur le bout des doigts pour ne pas se faire exploser face aux équipes adverses capables de s’adapter aux stratégies que vous utiliserez. NBA Live 15 propose lui un show à l’américaine qui verrait surgir dans le deuxième quart temps un Wilt Chamberlain exhibant avec fierté son maillot des Harlem Globetrotters tout en allant smasher sous le nez du Mamba Noir en distillant au final un pas de danse. C’est le fun à l’état pur qui transforme chacune de vos parties en rencontres spectaculaires qui deviennent littéralement euphorisantes dès que l’on partage son ballon avec quelques amis. Votre salon va vite devenir aussi brûlant qu’un soir de match du côté du Staples Center.

Au niveau des différents modes de jeu, les fans de baskets trouveront leur compte avec pour commencer le Jordan Rising Star qui vous propose de créer votre futur star et lui faire gravir les échelons qui la mèneront au Panthéon de la NBA en passant par la fameuse Draft qui la verra partir dans une franchise suivant sa position dans le classement. Le mode est intéressant mais aurait mérité un peu plus d’implication de la part de l’éditeur pour nous faire vivre de manière intensive les coulisses de ce sport exigeant et de son rapport avec les médias et les sponsors. Le Live Saison nous propulse dans les matchs de la saison en nous faisant revivre des moments forts en y ajoutant des défis grâce notamment à une meilleure utilisation du Synergy Sports. Le NBA Rewind permet de revivre les matchs du soir et de décider, suivant votre humeur du jour, si vous voulez modifier le résultat du match réel pour donner libre court à une relecture de l’histoire. On peut ainsi revivre n’importe quel match de la saison sans aucune limitation dans le choix des matchs ainsi proposés. Le mode entrainement Adidas Learn Live est bien plus complet et permet enfin de bien mémoriser les différentes possibilités, surtout offensives, avant de se lancer dans une longue saison de plus de 82 matchs ou alors de créer votre propre équipe pour la faire passer de team d’amateur à véritable franchise dominante de la NBA. Sur trente ans, vous aurez tout le loisir d’imposer votre style, de marquer de votre empreinte l’histoire de votre club, de passer quelques matchs en simulation pour ainsi gravir encore plus vite les marches de la gloire en y relevant au passage les défis imposés sur chaque saison. Inutile de vous dire qu’il faudra être un acharné des paniers et faire l’impasse sur votre vie sociale pour venir à bout de cette dynastie.

Après la déroute essuyée l’année passée, il semble que la franchise NBA Live trouve ses marques pour enfin proposer un jeu de basket fun et agréable à prendre en main. Pas besoin d’être un tacticien de la stratégie pour rapidement prendre son envol vers les paniers et s’éclater de bien belle manière sur un jeu qui abandonne le côté de la simulation exigeante de son indétrônable grand rival pour une approche orientée arcade bien plus à même de fédérer les joueurs peu enclins à passer des heures à s’entraîner pour mémoriser des tonnes de combinaisons différentes.

Type: Simulation de sport
Editeur: EA Sports
Age/Pegi: 3+
Sortie: 28.10.14
Multi-joueurs: 2
Plates-formes: Xbox One, PS4
Testé sur: PS4
  • Une réalisation enfin à la hauteur de la nouvelle génération de consoles.
  • Prise en main rapide.
  • Modélisation des stars de la NBA.
  • Pas mal de possibilité différente d’attaquer le panier.
  • Possibilités stratégiques limitées.
  • Contenu pas assez étoffé.

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

Review Overview

Ma note... - 8

8

Spectaculaire!

Après une déroute brutale sur la précédente édition, EA Sports attaque les paniers avec une simulation accessible et diablement fun. Visuels et animations au top, prise en main permettant de nombreuses combinaisons d’attaques, NBA Live 15 se démarque de son concurrent par son approche arcade qui transforme chaque match en un feu d’artifice de dunks spectaculaires.

A propos Arlettaz Richard

Voir aussi...

Le cercle des petits philosophes au cinéma !

Quel est le sens de la vie ? Pourquoi on vit ? Pourquoi on meurt …

Concours : gagnez une Nintendo Switch Lite !

La console pour les joueurs sur le pouce La console Nintendo Switch Lite est spécialement créée pour …

Gaming, les sorties de la semaine

Encore une semaine plutôt calme au niveau des sorties des triples A. Par contre, pour …

%d blogueurs aiment cette page :