Home / Au cinéma / Le piratage en Europe inquiète Netflix !

Le piratage en Europe inquiète Netflix !

Le piratage en Europe inquiète Netflix

Fondée en 1997 par Reed Hastings et Marc Randolph, la société américaine Netflix, spécialisée dans la Vidéo à la demande avec abonnement et dans la production de films et de séries TV, s’inquiète du piratage en Europe.

Implanté depuis quelques mois dans plusieurs pays européens (Danemark, Finlande, Suisse, Irlande, Pays-Bas, Norvège, Suède, Royaume-Uni, France, Belgique et Luxembourg), le spécialiste de la diffusion de films et de séries en flux continue sur Internet, relativement épargné aux Etats-Unis par le piratage et encore très confiant sur le sujet il y a peu, parle maintenant à ses actionnaires du piratage comme l’un des plus importants compétiteurs face à ses activités et à son bon développement.

Si l’utilisation de la technologie BitTorrent, qui permet de partager des fichiers en pair à pair, ne représentait que 3,4% de l’utilisation de la bande passante aux heures de pointe aux Etats-Unis en 2014 (34,2% pour Netflix), selon le cabinet Sandvine, le pourcentage grimpe à 11% en Europe, quasiment quatre fois plus qu’aux Etats-Unis. N’oublions pas que les américains bénéficient depuis de nombreuses années du service replay et d’offres légales et payantes permettant l’accès à du contenu récent et payant alors que nous, pauvres européens, avons souvent été délaissés par ces offres, faisant au mieux pour être au goût du jour.

Ainsi, en s’installant sur le vieux continent, Netflix redécouvre les méfaits du piratage et doit se confronter à la mentalité européenne. Il va y avoir du pain sur la planche pour inverser la tendance et réorienter une partie des consommateurs européens vers ses services payants mais Netflix semble maintenant enclin à réagir.

Et avec 39,1 millions d’abonnés aux Etats-Unis (un ménage sur trois) et à présent 18 millions d’ abonnés supplémentaires à l’international, Netflix a des arguments de taille pour imposer sa philosophie, tant aux consommateurs, qu’aux dirigeants européens !

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

A propos Claude Talaber

Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

« Des hommes » au cinéma !

Ils ont été appelés en Algérie aux moment des “évènements” en 1960.

Elden Ring – Découvrez le premier extrait de gameplay

ELDEN RING sortira le 21 janvier 2022 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X|S, Xbox One et PC via STEAM. Le jeu sera …

Metal Slug Tactics : la série mythique propulse ses héros sur une nouvelle ligne de fron !

Dotemu et Leikir Studio, en partenariat avec SNK, profitent du Summer Game Fest 2021 pour annoncer Metal Slug Tactics, une …

Un commentaire

  1. En même temps, tant que les lois européennes empêcheront Netflix de diffuser des contenus _récents_, je vois mal comment ils pourront interdire le piratage…

    Aujourd’hui, nous ne voulons plus attendre 2 ans avant de pouvoir visionner un film chez soi sans passer par les cinémas ou la télévision (et en plus devoir voir les messages antipiratages quand on vient d’acheter le dvd/blueray…). D’ailleurs, je me demande si cette règle est encore vraiment utile pour les cinémas et les chaînes de TV s’il y a vraiment autant de pirates.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.