Home / Techno / écrans / Test – Ecran Asus ROG Swift PG278Q, les gamers l’attendaient…

Test – Ecran Asus ROG Swift PG278Q, les gamers l’attendaient…

Depuis que Nvidia avait annoncé la technologie G-Sync, fin 2013, les joueurs exigeants attendaient de pied ferme un premier écran WQHD digne de ce nom qui en soit doté. Asus ouvre les feux avec son moniteur haute de gamme, le Swift PG278Q Republic Of Gamers. Et ce n’est de loin pas son seul point fort…

ROG-SWIFT-PG278Q_LEFT

  • Test
  • Fiche

La G-sync est enfin là

Les dalles 4K arrivent en masse, y compris sur les téléviseurs. Pour autant, il est un domaine dans lequel elles s’imposent comme un choix plus que logique : le jeu sur PC. Dans ce domaine, contrairement à la TV, le contenu est déjà bien là, puisque dans les jeux récents, il suffit de pousser les réglages de définition jusqu’à celle native de ce moniteur de 27″, soit 2560 x 1440 points pour en profiter. Certains sourcilleront déjà, à raison, puisqu’il faut une carte graphique récente avec des composants Nvidia pour soutenir un tel affichage dans des conditions de jeu confortables. Ce qui est encore plus vrai pour profiter du G-sync, cette synchronisation verticale qui remplace le V-sync, par le biais des fameux composants hardware de Nvidia (vous en retrouverez une explication sur ce post dédié). Alors que le ROG Swift PG278Q peut s’utiliser comme n’importe quel moniteur gaming 144Hz, il faudra en effet disposer au moins d’une carte graphique de type Nvidia GTX 650 Ti Boost pour profiter de la synchronisation instantanée entre la fréquence d’affichage de l’écran et celle de la carte graphique via le module G-sync embarqué. Celle-ci s’activant comme une simple option à cocher dans les réglages du pilote de la carte graphique de votre PC, tandis qu’il faudra également désactiver la bonne vieille V-sync dans les jeux pour en tirer parti.

Il faut le voir pour le croire!

Pour ce qu’il en est du design, Asus s’est encore une fois particulièrement appliqué. Cela est valable d’un point de vue purement esthétique, avec des bords d’écran fins de seulement 5mm, un pied constitué d’un hexagone irrégulier du plus bel effet ou encore de grilles d’aération, à l’arrière, bien dessinées. Mais c’est également le cas du côté de l’ergonomie, puisqu’elle est redoutablement bien pensée. Le PG278Q est ajustable en hauteur sur 12 cm, en orientation verticale à 25° et rotation à 120°, sans oublier la fixation Vesa. Ce pied, avec son bras presque magique, s’allume de plus autour de son articulation, suivant la techno utilisée: en rouge pour la G-Sync, en jaune pour le ULMB (on y reviendra…) et en vert pour la 3D Vision 2. Le menu de l’écran est facilement accessible via un joystick à l’arrière de la coque, rendant la navigation très agréable, même si les réglages sont succincts : luminosité, contraste et température des couleurs. Par contre, on pourra y régler l’overdrive (pour monter en fréquence de raffraichissement de manière manuelle), l’Ultra Low Motion Blur (ULMB) ou encore l’affichage d’un timer et d’un viseur.

Outre la fameuse G-Sync, qui apporte vraiment un confort de jeu et un fluidité à toute épreuve, tout en soulageant la carte graphique, le PG278Q inclut le ULMB. Ce système permet de doubler toutes les images d’un balayage noir pour limiter un minimum l’effet de flou dû à notre persistance rétinienne. L’écran devient du coup moins lumineux, mais la netteté s’en retrouve grandement améliorée. Par contre, le système contraint une fréquence fixe d’utilisation, à 120 Hz, ce qui n’est possible que si le G-Sync est désactivé.

ROG-SWIFT-PG278Q_TOPMis à part ces éléments techniques bienvenus, il faut tout de même souligner la qualité du rendu de la dalle de ce moniteur ROG de Asus, en TN WQHD. Les températures sont bonnes, sans effet glossy, les noirs intenses et les blancs corrects. Nous n’avons pas noté de fuite de lumière, tandis que la luminosité est homogène sur toute la dalle. Enfin, pour ce qu’il en est de la réactivité, même sans overdrive, le retard à l’affichage est tout bonnement imperceptible, que ce soit dans les jeux ou le visionnage de films.

Il fallait bien un élément un peu moins reluisant pour ce moniteur : la connectique. Il faudra se contenter d’un seul DisplayPort pour le connecter à son PC. Ce qui peut se comprendre, puisque la G-Sync n’est compatible qu’avec cette connectique. Pour autant, pouvoir y brancher une source HDMI, comme une console de jeu, n’aurait pas été un luxe. Asus a tout de même intégré un hub USB 3.0 avec 2 ports, ce qui peut dépanner…

Un moniteur dédié au gaming superlatif

Les joueurs PC équipés avec une grosse configuration, comprenant une carte graphique dotée d’un chip Nvidia puissant de dernière génération risquent bien de craquer face à ce PG278Q ROG Swift. Reste qu’il faudra mettre le prix pour accéder à ce modèle quasiment exempt de défaut, puisque la douloureuse se monte tout de même à hauteur d’environ 700 francs (constaté sur le web le jour du test, selon toppreise.ch). Mais quel confort de jeu…

ASUS ROG SWIFT PG278Q – G-SYNC

DALLE

Technologie de dalle TN
Diagonale 27″ (69 cm)
Format Large (16:9)
Définition 2560 x 1440 (WQHD)
Fréquence de rafraîchissement 144 Hz
G-Sync Oui
Pas de masque 0,233 mm
Angles de vision (H°/V°) 170°/160°
Couleur cadre Gris anthracite
Temps de réponse (gris-à-gris) 1 ms
Luminosité 350 cd/m²
Rapport de contraste natif 1000:1
Rapport de contraste dynamique 10 000 000:1
3D Oui
Technologie 3D 3D active (Nvidia 3D Vision 2)
Dalle mate / anti-reflets Oui

CONNECTIQUE

DisplayPort DisplayPort (x1)
Version DisplayPort DP 1.2

CONNECTIVITÉ

HDCP Oui

AUDIO

Haut-parleurs intégrés Non
Prise casque Oui

DIVERS

Bloc d’alimentation intégré Non
Selecteur de source en façade Oui
Hub USB Hub USB 3.0 (x2)
Accessoires et fonctions Livré avec un câble DisplayPort et un câble USB
Consommation En fonctionnement < 65 W
En veille : < 1 W
Sécurité Protection contre le vol Kensington

PIED

Inclinaison avant/arrière Oui
Détachable Oui
Montage VESA 100 x 100 mm
Réglable en hauteur 120 mm
Rotation droite/gauche Oui
Pivot Non

DIMENSIONS

Dimensions sur pied (mm) 619,7 x 362,96 x 65,98 mm
Poids avec pied 7 kg

 

  • La G-Sync et la fluidité apportée, sans faille
  • Réactivité
  • Design, beau et…
  • …fonctionnel
  • Une superbe dalle TN QHD
  • ULMB

 

  • Prix élevé
  • Un port HDMI en plus du DisplayPort aurait été bienvenu… 

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

Review Overview

A mon avis... - 9.5

9.5

Presque parfait!

Ce premier écran WQHD avec G-Sync de Asus est une merveille, avec sa dalle TN hyper réactive. Les joueurs très exigeants équipés d'une carte graphique Nvidia haut de gamme lui pardonneront sans doute sa connectique limitiée mais assumée, puisque seul le DisplayPort supporte la G-Sync. Reste son tarif élevé, mais Asus sait très bien que cet écran s'adresse à une élite qui ne devrait pas y voir un frein à l'achat, tant le jeu en vaut la chandelle...

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Concours : gagnez le Blu-ray du film “VICE”

Fin connaisseur des arcanes de la politique américaine, Dick Cheney a réussi, sans faire de …

Zelda intéresse les développeurs de Cuphead

Le studio MDHR, qui a réalisé Cuphead, se verrait bien aux manettes d’un Zelda en …

Gaming, les sorties de la semaine

Il fait beau et chaud, c’est déjà les vacances pour certains et cette semaine de …

%d blogueurs aiment cette page :