Home / Games / Test – Xenoblade Chronicles 3D (New 3DS)

Test – Xenoblade Chronicles 3D (New 3DS)

Xenoblade Chronicles 3D TestÀ la fois première exclusivité sur la New Nintendo 3DS et portage d’un J-RPG iconique de la Wii, déjà âgé de près de 4 ans, Xenoblade Chronicles 3D nous faisait miroiter depuis son annonce la possibilité de glisser cet énorme univers dans sa poche. Le pari est plutôt réussi…

6Xenoblade 3D.jpg

  • Test
  • Fiche
  • Trailer et galerie

À perte de vue

La New 3DS, et uniquement elle, accueille donc sa première exclusivité : Xenoblade Chronicles 3D. De là à se demander si lui titre en lui-même peut justifier l’achat de cette nouvelle mise à jour de la console portable de Big N, il y a un pas que nous ne franchirons en tout cas pas pour ceux qui disposent du jeu sur leur bonne vieille Wii. Pour les autres, commençons plutôt par un petit rappel du pitch de l’histoire, afin de poser le décor de ce J-RPG développé initialement par Monolith. Un titre qui avait davantage été un succès critique que commercial, puisque n’ayant jamais dépassé le seuil symbolique du million d’exemplaires vendus, malgré le parc pharaonique de Wii…

C’est sur un fond de conflit séculaire, après que les dieux Kyoshin et Kishin se soient éteints debout, à l’endroit de leur ultime passe d’armes, que la vie a repris son cours. Les humains vivent maintenant sur le colosse de pierre, alors que sur celui de métal règnent des robots prêts à les anéantir. Heureusement, la colonie humaine dispose d’un atout de choix en la matière de l’épée Monado. À l’image d’Excalibur, en plus de pourfendre l’acier, elle choisit son porteur, et vient de désigner Shulk, un jeune homme qui est le personnage central de l’histoire.

Après une introduction palpitante, l’exploration proprement dite débute, alors que Shulk découvre un autre pouvoir de l’épée, qui lui procure des visions des terribles événements à venir. Ces visions font partie intégrante des combats, livrant le plus souvent la façon la plus propice pour venir à bout de son futur adversaire. Cet élément mis à part, l’ensemble du gameplay peu s’assimiler à Final Fantasy XII, jouable en temps réel. La liste des attaques est personnalisable et chaque technique utilisée doit être rechargée pendant quelques secondes avant de s’en servir à nouveau. Du classique donc, mais sur fond d’un univers immense et cohérent, qui fait la force du titre par rapport à d’autres RPG moins ambitieux…

Monster Games s’y colle

4Xenoblade 3D.jpgC’est l’équipe de Monster Games, à laquelle on doit entre autres Donkey Kong Country Returns 3D, qui a réalisé le portage de ce titre Wii emblématique sur la New 3DS. Globalement, le travail est remarquable, même si forcément, on y perd un peu de confort et de lisibilité, sans oublier que les voix japonaises passent malheureusement à la trappe, remplacées par un doublage en anglais. Autre petit détail qui compte : si vous voulez l’installer sur votre New 3DS depuis la version téléchargeable, il vous faudra remplacer la carte de stockage microSD de votre console, puisque le jeu est bonnement trop volumineux pour tenir sur les 4 petits Go de celle installée d’origine.

5Xenoblade 3D.jpgTechniquement, ce portage est par contre à la hauteur de la version Wii, sans oublier l’effet 3D stéréoscopique optionnel qui fonctionne plutôt bien, du moins pour ceux qui l’apprécient. Cependant, les environnements perdent en lisibilité, et il faudra s’appuyer sur la visée pour détecter correctement les ennemis. Le rendu visuel, même s’il faut admettre qu’il date d’une autre époque, est bel et bien fidèle à la version de base. Petit plus, on peut ici mettre en pause ou choisir de zapper les cinématiques. Autre choix technique, visiblement justifié : aucune fonctionnalité tactile n’est mise à contribution. Pour autant, l’écran tactile sert à déporter les indications encombrantes de celui du jeu principal, avec la mini-carte ou les points de vie de votre team. En ce qui concerne l’inventaire, il se répartit intelligemment sur les 2 écrans de la portable. Pour ce qui en est des nouvelles gâchettes de la New 3DS, la ZL sert à afficher les commandes de la caméra, alors que la ZR nous offre l’intégralité de la carte, ou, lors des combats, un raccourci pour donner les ordres à nos compagnons d’aventure. D’ailleurs, les relations entre combattants de l’équipe restent primordiales, tant pour les combats que pour la réalisation des attaques combinées.

7Xenoblade 3D.jpg

Une durée de vie de fou…

Niveau contenu, ce portage n’apporte rien de bien nouveau, mis à part de petits bonus dispensables dans l’aventure globale. Mais peu importe, vu la durée de vie et le contenu déjà hallucinant du titre original, qu’on retrouve bien dans cette version New 3DS. Heureusement, on y retrouve les superbes musiques de Yasunori Mitsuda, ACE+, Manami Kiyota et Yoko Shimomura. Mais pour autant, ce Xenoblade Chronicles 3D, mis à part le fait de pouvoir se glisser dans sa poche, n’apporte rien à la version Wii. Ceux qui l’avaient découvert et apprécié sur la console de salon de Nintendo n’ont pas vraiment d’intérêt à se précipiter sur le titre, ni à casser leur tirelire pour s’équiper d’une New 3DS (normale ou XL), seule capable de lancer le jeu. Pour les autres, qui n’auraient pas eu la chance de se lancer dans l’aventure originale, c’est sans doute l’occasion de s’y essayer. À condition d’aimer le genre J-RPG, et d’accepter, malgré tout, que votre nouvelle console affiche des graphismes corrects, mais tout de même un peu datés. En tout cas, par rapport au dernier Monster Hunter 4 Ultimate…

Type: J-RPG
Editeur: Nintendo/Monster Games
Age/Pegi: 12+
Sortie: 02/04/15
Multi-joueurs: non
Plates-formes: Exclu New 3DS
Testé sur: New 3DS

 

  • Un énorme J-RPG pour une petite console
  • Portage convaincant
  • Ergonomie bien repensée pour la New 3DS
  • La durée de vie

  • Où sont les doublages japonais?
  • Lisibilité parfois un peu limite
  • La microSD d’origine est trop petite pour installer le jeu en version dématérialisée

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

Review Overview

A mon avis (et si on ne possède pas la version Wii) - 8

8

Un bon portage

Monster Games rend un copie fidèle du titre de Monolith Studios sur Wii. On en apprécie surtout les efforts pour le rendre jouable malgré l'ergonomie de la New 3DS, qui reste une console portable. Pour autant, rien de neuf à l'horizon, et si ce Xenoblade exclusif à la New 3DS pourra légitimement faire de l'oeil aux nouveaux arrivants, ceux qui l'on parcouru sur Wii n'ont pas vraiment d'intérêt à passer à nouveau à la caisse...

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

F1 2019 – L’ultime vidéo de la série consacrée à la F2™ est désormais disponible

Suite à la dernière mise à jour du jeu officiel F1® 2019, qui a ajouté la …

Langrisser I & II dévoile sa date de sortie dans un tout nouveau trailer comparatif

NIS America est heureux d’annoncer que Langrisser I & II sortira sur PlaySation®4, Nintendo Switch™ et Steam® le 13 …

Cinq nouveaux personnages jouables rejoignent le casting de Fairy Tail

KOEI TECMO Europe et GUST Studios ont révélé aujourd’hui cinq nouveaux personnages jouables ainsi que de nouveaux détails …

%d blogueurs aiment cette page :