Home / Games / Test : The Witcher 3 : Wild Hunt sur PS4

Test : The Witcher 3 : Wild Hunt sur PS4

the witcher 3-ps4Si il est bien un titre que les amoureux d’action-RPG attendaient avec une certaine impatience, c’est bien The Witcher 3 : Wild Hunt que nous a concocté des années durant et avec amour le studio polonais de CD Projekt RED.

the witcher 3-9

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et galerie

Geralt de Riv, sorceleur !

Plusieurs fois repoussé depuis son annonce, The Witcher 3 : Wild Hunt est maintenant dans les bacs depuis quelques semaines et a déjà fait couler des hectolitres d’encre dans la presse spécialisée ou pas. Déjà vendue à 4 millions d’exemplaires, cette énorme aventure en monde ouvert, une première pour la série, et en vue à la troisième personne nous invite à reprendre pour la dernière fois le rôle du sorceleur Geralt de Riv, une fois encore le principal protagoniste de cette histoire basée sur les livres éponymes de l’écrivain polonais Andrzej Sapkowski.

the witcher 3-2

Dans les royaumes du Nord …

Alors que les royaumes du Nord sont en guerre contre l’empire Nilfgaardien, dirigé par le redoutable empereur Emhyr var Emreis, le ténébreux et mature Geralt de Riv, affublé de sa longue tignasse blanche et de ses impressionnantes cicatrices, se met à la recherche de Cirilla Fiona Elen Riannon, Ciri pour les intimes, l’enfant de Sang Ancien, une redoutable combattante capable de voyager à travers le temps et l’espace et que Geralt considère comme sa fille adoptive (Ciri est un personnage jouable dans certaines scènes). C’est dans un monde désolé où la pauvreté côtoie les peurs des villageois, où des monstres s’attaquent à la population, où les magiciens terminent sur le bûcher que Geralt va apprendre que Ciri est en danger, menacée par les Nilfgaardiens et les mages mais aussi par La Chasse Sauvage, des cavaliers spectres ressemblant à s’y méprendre aux Nazguls présents dans la trilogie du Seigneur des Anneaux. Sa quête, dont une bonne partie se déroulera sur les terres dévastées de Velen, ne manquera pas de le guider vers son éternel amour, la magicienne Yennefer de Bengerberg, qui va l’aider à retrouver la jeune Ciri.

Après une impressionnante cinématique d’introduction, on suit Geralt dans son rêve. Yennefer est à ses côtés dans la forteresse de Kaer Morhen. On y découvre Ciri enfant entrain de s’entrainer… l’occasion de se frotter au tutoriel (facultatif) qui vous apprendra à vous défendre mais surtout à vous battre avec vos armes et pouvoirs magiques. Puis au réveil de Geralt, nous voilà plongé dans The Witcher 3 : Wild Hunt et son impressionnant monde ouvert multi-région.

the witcher 3-10

Splendide !

Développé sur le moteur de jeu REDengine 3 (également employé sur le très attendu Cyberpunk 2077), The Witcher 3 bénéfice de nombreuses qualités. Ses graphismes, somptueux, impressionnent tant le traits sont fins et les détails apportés, aux personnages comme aux multiples décors (villes et paysages), sont incroyables de réalisme. Le cycle jour/nuit et la gestion du climat sont aussi parfaitement calibrés. Et l’impressionnant casting, qui regroupe une bonne partie de PNJ (Jaskier, Eskel, Lambert, Triss, Vesemir) déjà actifs dans les précédents épisodes, nous immerge immédiatement dans cette aventure dantesque. Et que dire de la bande-originale de Marcin Przybylowicz, absolument fabuleuse. Mais The Witcher 3 peut aussi s’appuyer sur un scénario riche et intelligent et des dialogues excellents et en français SVP (vous pouvez changer la langue du jeu dans le menu si vous souhaitez par exemple le jouer en anglais). Mais son atout majeur demeure sa carte et ses nombreuses zones à visiter. Kaer Morten, la forteresse de l’ancienne mer et école des derniers sorceleurs, les terres ravagées de Velen, le Palais Royal de Wyzima, ancienne demeure des rois de Temeria, maintenant sous l’égide des Nilfgaardiens, la ville libre de Novigrad ou encore Skellige et ses cinq îles et cinq clans de pirates dirigés par des Jarl n’auront plus aucun secret pour vous et votre anti-héros.

the witcher 3-7

Explorez, combattez, sauvez le monde !

Et comme tout bon RPG qui se respecte, The Witcher 3 vous laisse le libre choix de votre destinée, enfin en partie. Selon les réponses, à choix, que vous donnerez lors de vos conversations avec les divers protagonistes, importants ou pas, du jeu, elles influenceront directement la suite de l’aventure mais surtout votre caractère et vos ambitions à devenir le protecteur des opprimés ou le Loup Blanc solitaire uniquement investi par sa tâche principale. Le titre offre plusieurs épilogues qui peuvent mener à 36 cheminements scénaristiques différents tout de même ! Si vous optez pour aller droit au but, la trame principale du titre offre un quarantaine d’heures de jeu dans le mode normal (deuxième niveau de difficulté sur quatre) et pourrait déjà suffire à ravir son monde. Mais The Witcher 3 est truffé de missions annexes auxquelles ils est impossible de résister puisqu’elles sont, non seulement bien scénarisées mais surtout un prétexte à explorer les diverses régions que propose l’immense carte du titre (de quoi faire pâlir celle de Game of Thrones). Entre les contrats rémunérateurs de chasseur que vous obtiendrez pour dégommer des monstres (un Griffon pour la première mission), les services rendus aux citoyens paumés ou encore la chasse aux trésors pour faire garnir son inventaire d’armes et d’armures, la durée du jeu se verra rapidement décuplée. Et pas de panique si vous veniez à vous retrouver avec plusieurs missions sur le dos, vous pourrez sélectionner celle qui vous semble la plus prioritaire et revenir plus tard sur les autres. Chaque mission est indiquée par un point jaune sur la mini-carte placée en haut à droite de l’écran, idéal pour s’orienter pendant vos déplacements. Ceux-ci se feront le plus souvent à pied (en marchant, en courant et pour la première fois en sautant) et à cheval (certains chevaux sauvages peuvent être apprivoisés avec le signe d’Axii). Un compagnon bien utile qu’il vous suffit de siffler pour qu’il apparaisse (brave bête!). Mais Geralt peut aussi se déplacer sur une barque pour rejoindre les différents îlots de Skellige, nager et plonger sous l’eau. Et à fur et à mesure que vous progresserez dans l’histoire, des panneaux indicateurs, dans les villages ou à la croisée des chemins le plus souvent, s’offriront à vous. Ils permettent en réalité de réaliser de voyages instantanés d’un point à un autre de la carte. Bien pratique pour gagner du temps et éviter de se confronter pendant le voyage aux monstres, loups, ours et différents opposants présents sur la carte.

Bien entendu, un RPG comme The Witcher 3 propose, outre des heures d’exploration, de nombreuses phases de combat. Comme dans The Witcher 2, ce nouvel épisode voit Geralt doté de deux épées. La première, en acier, pour découper des humains et la seconde, en argent, pour trucider les monstres. A vous de dégainer la bonne arme ! Notre anti-héros possède également dans son inventaire une arbalète qui servira à toucher des cibles volantes ou nautiques.

Techniquement, les scènes de combat sont fluides et nerveuses et s’achèvent sur des finish moves sanglants. Et belle nouveauté, un raccourci permet une utilisation facile en plein combat d’objets récoltés durant vos quêtes (armes, potions, nourritures et différentes babioles), rendant le tout plus dynamique qu’auparavant. Option très utile lorsque votre énergie est au plus bas ou pour vous défaire plus rapidement d’un assaillant peut-être plus coriace que prévu.

Des épées et une arbalète, c’est bien, mais Geralt et un sorceleur, héritier de la magie des anciens et des cinq signes élémentaires, indissociables à la franchise The Witcher : Igni, Aard, Axii, Yrden et Quen. Utilisés pendant les combats, ils permettent de donner des coups plus puissants, de se protéger ou encore d’endormir vos ennemis. Geralt possède également le talent du pisteur lui permettant des repérer des indices indispensables pour mener ses enquêtes à bien.

the witcher 3-3

Côté améliorations …

Bien entendu, au fur et à mesure que l’histoire avance, votre inventaire va se garnir et la difficulté du jeu augmenter. Vous devrez évidement améliorer votre équipement. Pour se faire, des artisans vous permettent d’acheter ou confectionner, voire même commander, de nouvelles armes plus puissantes. C’est aussi chez eux que vous pourrez trouver divers ingrédients manquants ou vendre votre surplus de stock et gagner quelques piécettes en or. C’est souvent aussi chez les marchands que vous jouerez au Gwynt, un jeu de cartes venu remplacer le poker aux dés.

Mais The Witcher 3 offre d’autres possibilités pour améliorer la puissance des ses armes et pouvoirs. L’alchimie est de la partie et les objets que vous créerez vous permettront de vaincre certains ennemis puissants. Vos séances d’exploration vous mèneront également à mettre le grappin sur des Pierres de pouvoir qui ne sont autres que des points de compétence que vous attribuerez à votre personnage dans l’arbre des talents. Elles sont réparties un peu partout sur la carte. Ces points de compétence s’obtiennent aussi après chaque prise de niveau.

the witcher 3-4

Et pour conclure !

Disponible sur PC, PS4 et Xbox One depuis le 19 mai, The Witcher 3 : Wild Hunt est finalement un mastodonte vidéo-ludique auquel il vous absolument jouer pour vous convaincre personnellement de sa beauté. Déjà récompensé par plusieurs prix, il constitue à ce jour, la référence que la nouvelle génération de consoles attendait, sans conteste !

 Type : RPG-action-aventure
 Éditeur : Bandai Namco
 Développeur : CD Projekt RED
 Age/Pegi : 18+
 Sortie : 19.05.2015
 Multi-joueurs :
 Plate-forme : PC, PS4, Xbox One
 Testé sur : PS4
  • L’ambiance dark fantasy
  • Gameplay
  • Les personnages
  • La taille de la Carte
  • Les voix en français et la narration
  • temps de chargement parfois un peu long
  • Quelques chutes de framerate 

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

A propos Claude Talaber

Né entre l'année 1973 et 1975, ma douce enfance fut bercée par l'arrivée des premières consoles de salon. Grand fan du VidéoPac au début des années 80, c'est un MSX qui l'a très vite supplanté puis l'Amiga 500 et les longues parties de Kick Off firent définitivement de moi un joueur dévoué et passionné. Mais au-delà du monde vidéoludique, le 7ème Art fut et est encore ma grande passion. Films muets, en Noir et Blanc trouveront toujours bonne place chez moi. Bien sûr, les nouvelles technologies ne cessent de titiller mon esprit mais que le temps passe vite ! Difficile de jongler avec toutes les passions, d'autant plus que la musique, ma famille et mes amis prennent également une place prépondérante dans ma vie.

Voir aussi...

Avis – Huawei FreeBuds 4i

Huawei nous propose de nouveaux intras sans fil dans la famille de ses Freebuds, les …

Gaming, les sorties de la semaine

Tandis que les beaux jours tardent à revenir, on se replonge dans une nouvelle semaine …

Shadow Warrior 3 se dévoile dans une troisième vidéo de gameplay intitulée “Motoko’s Thunderdome”

Le talentueux groupe de nerds de Flying Wild Hog et les pitres de Devolver Digital dévoilent une nouvelle vidéo …

3 commentaires

  1. Enfin un test ici…
    Et moi qui y joue, passant tous les jours où presque ici, je trouve que le temps prix est juste. A lire, on voit au moins que le jeu à été testé. Je pense idem.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.