Home / E3 2015 / E3 2015 – Battleborn, on y a joué

E3 2015 – Battleborn, on y a joué

Sur le stand de 2K, un des titres mis en avant cette année était Battleborn, un FPS pouvant se jouer en solo, ainsi qu’en un mode coopératif en écran partagé ou en ligne. C’est ce dernier mode que nous avons pu essayer lors d’une session d’une vingtaine de minutes…

SONY DSC

Par les créateurs de Borderlands, qui sont allés voir ailleurs

Gearbox, le développeur du jeu est bien connu pour ses récents Borderlands. D’ailleurs, Battleborn joue également la carte du design « à la comics », avec cette fois-ci une touche de fantasy bien venue.

L’histoire, forcément prétexte, comme dans bien des FPS est relativement simple. L’univers se meurt, et les combattants, après avoir dû fuir leurs planètes, se retrouvent tous près de l’ultime étoile de l’univers pour tenter de contrer les forces maléfiques qui ont ravagé leurs mondes.

Alors que 25 personnages, qu’on nous a promis tous très différents, seront de la partie à sa sortie prévue pour l’hiver 2015, 10 étaient disponibles pour cette séance de jeu à l’E3. De l’énorme Montana avec sa grosse puissance de feu, à Marquis, le sniper élégant, ou Thorn, une archère usant de la magie, en passant par Miko, l’homme champignon et ses couteaux de jet et ses bombes empoisonnées, ce demi rooster était déjà suffisamment varié pour se faire une idée.

C’est donc à 5, en coop, que nous sommes partis effectuer la première mission, qui consistait à anéantir des hordes ennemies, détruire des générateurs et ouvrir des portails pour continuer l’avancement. A la moitié de celui-ci, nous avons eu droit à du renfort, en la matière d’un robot bien armé, disposant d’un champ de force hémisphérique, permettant à notre joyeuse équipe de se mettre à l’abri.

Visiblement, la réalisation est déjà bien avancée, et le titre s’avère prometteur. Miko, le personnage que j’ai choisi, disposait comme les autres d’armes principales et secondaires. Il pouvait lancer des lames, des nuages de spores, créer une zone de soin pour les coéquipiers, ou se régénérer lui-même. Le team, même rencontré par hasard sur le stand, a rapidement compris comment profiter l’un de l’autre, et c’est arrivés face à un énorme boss issu de l’ombre que la session de démo s’est terminée.

Battleborn m’a semblé intéressant, bien réalisé et varié, même s’il répondait, derrière son polissage « made in Gearbox » à des mécaniques éprouvées dans le genre. Pour autant, j’ai tout de même trouvé que le feeling des combats manquait un peu de punch. Mais peut-être était-ce purement lié au personnage choisi. Au moins, Battleborn arrivera cette année, et était jouable, contrairement à d’autres titres présentés via de seuls trailers de gameplay.

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Aipower dévoile officiellement Wearbuds, les premiers écouteurs sans fil Hi-Res qui logent dans un innovant bracelet

Aipower, un développeur innovant d’appareils intelligents, annonce aujourd’hui Wearbuds™, les premiers écouteurs sans fil Hi-Res …

OPPO prévoit d’investir 7 milliards de dollars en R&D pour construire un écosystème d’objets connectés

Hier a eu lieu l’événement OPPO INNO DAY 2019 à Shenzhen : un événement dont …

Le Passage, nouveau DLC d’Anno 1800

Ubisoft annonce que Le Passage, le troisième DLC d’Anno 1800™, jeu de gestion et de stratégie, est …

%d blogueurs aiment cette page :