Home / Games / Test: Yoshi’s Woolly World

Test: Yoshi’s Woolly World

Yoshi_Boite_JeuJe crois que la Nintendo Wii U est en mal d’amour ces temps ou alors c’est le printemps, parce qu’entre Kirby et Yoshi, c’est un peu le concours à qui aura le jeu le plus mignon, le plus doux et le plus gentil. Dans le cas de Yoshi, c’est tellement “douceur et tranquillité” qu’il est presque difficile d’en vouloir à ce filou de Kamek, voleur de laine et à ses sbires aux hormones ! Mais ne croyez pas pour autant qu’il s’agit d’un jeu pour votre papy ou la doyenne de la maison de retraite. Yoshi, c’est le tricot du futur et le rythme dans le sang. Sortez votre boîte à couture, vos pelotes et vos aiguilles, ça commence.

Yoshi_Amiibo_Edition

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo

Couture et Scrapbooking
Yoshi_LaineVisuellement, c’est vraiment un monde de laine (et de tissus). L’effet est particulièrement réussi, la laine est correctement texturée et se comporte presque comme le matériel réel, bien que dans un rendu de style très pastel, arrondi et sucré. Si l’écran du gamepad donne déjà une bonne idée du résultat, la version sur écran TV est bien plus intéressante, faisant ressortir vraiment le grain de la matière. Des petites touches comme une couture non terminée ou un patch d’une autre couleur donnent vraiment l’impression que le monde est passé à la machine. Même les monstres, héros et objets classiques ont été relookés à coup de laine et de couture, ajoutant même dans certains cas des fonctionnalités selon le design.

Aiguilles et autres bruits de couture
Pour faire un jeu globalement aussi bon, ils ont peut-être dû décider d’un aspect qu’ils allaient un peu laisser de côté et c’est tombé sur la musique. Elle n’est pas horrible, loin de là, avec des thèmes classiques de Yoshi et plusieurs genres de musique (jazz, rock, …) mais tombe un peu dans l’énervant a force de jouer. Les bruitages sont plutôt rigolos et peuvent même indiquer un ennemi ou un objet animé que l’on aurait manqué au premier coup d’oeil. Mais il aurait fallu soit laisser la possibilité de couper la musique sans couper les sons, soit permettre de moduler les volumes, parce qu’à la longue ça devient peu supportable. Ceci dit, une fois le jeu fait, vous pouvez aller écouter les musiques dans la tente des souvenirs.

Aiguille ou machine ?
Le jeu est utilisable avec toutes sortes de manettes: le gamepad, l’ancienne manette (à relier à une wiimote), la wiimote et la nouvelle manette. Sur les quatre, la nouvelle manette est évidemment la plus agréable, suivie étonnamment du gamepad, même si la fonction écran tactile n’est pas présente. Celui-ci permet d’ailleurs de jouer sans la télé. Les mouvements sont assez classiques pour un Yoshi, avaler les ennemis permettant d’éjecter une pelote de laine pouvant servir à attaquer, à utiliser un point secret ou encore à tricoter un objet et même certains ennemis. Des boîtes à pelotes permettent aussi de se ravitailler. Certains niveaux transforment Yoshi temporairement en moto, en parapluie, etc… pour des parcours chronométrés. Notez que d’autres objets arrivent par la suite, y compris des melons dont on peut mitrailler les pépins. Il est possible de mettre en pause, le temps d’acheter le badge qui va vous sauver, ce qui est bien pratique. Le mode relaxé permet à votre Yoshi de flotter indéfiniment, ce qui est vraiment une manière subtile de permettre à chacun de réussir les niveaux.

Un point à l’endroit, un point à l’envers
Yoshi_PeloteLe jeu est extrêmement bien pensé sur l’aspect difficulté. En effet, en plus des deux niveaux de complexité, les badges obtenus à différents nivaux et payables en pierres précieuses permettent de vaincre des passage qui pourraient poser problème. Un seul badge peut être actif à la fois, mais la plupart du temps c’est suffisant et pour les niveaux que vous n’arrivez pas à terminer, le badge adéquat est très vite à disposition. Il est possible de revenir aussi souvent que voulu dans un niveau déjà fait et un peu de stratégie peut remplacer l’habileté. Le mode relax peut tout à fait être joué par les plus jeunes quitte à débloquer les niveaux artificiellement pour leur permettre de s’amuser à leur choix. Malheureusement, c’est cet aspect qui va permettre une sorte de “triche” durant le jeu: en amassant des pierres précieuses dans les premiers niveaux, il est facile de payer les niveaux suivants au lieu de les jouer, et ainsi d’arriver au bout sans effort.

Détricotage
Yoshi_Ennemi_GeantPauvre Yoshi, passer à deux mailles de se faire détricoter et perdre presque tous ses amis à cause d’un sale voleur de pelotes ! D’ailleurs celui-ci a un sérieux problème de compensation, vu qu’il agrandit tous les monstres pour les envoyer sur Yoshi. L’histoire est sympathique et la suite des niveaux bien faite, Yoshi est adorable et donne envie de s’investir pour retrouver ses amis. L’intrigue, même si elle est toute simple, remplit tout à fait son rôle. Les niveaux sont cohérents dans leur déroulement et leur physique fantaisiste, comme par exemple les rideaux qui permettent de voyager à grande vitesse ou la ouate qui sert de marche-pied mais dans laquelle Yoshi s’enfonce s’il reste immobile. Ceci dit, certaines créatures ou objets font craindre pour l’état mental de leurs créateurs. En effet, si vous annoncez que vous crachez des poussins pour pouvoir grimper dessus, vous risquez des regards interrogateurs voir pire. J’aurais plutôt vu une autre sorte de fil / corde à cet effet pour rester dans la logique de base.

Donnez de la laine à un Yoshi…
Non contents d’avoir préparé six mondes de huit tableaux chacun comme base, les concepteurs ont inclu plusieurs aspects pour chaque tableau: finir avec 100% de vie, récupérer 100% des tampons diamants, ramasser les cinq fleurs et ramasser les cinq pelotes. Chacune de ces tâches donne une étoile une fois complétées et il faut les quatre pour obtenir l’étoile du tableau. Les quarante fleurs d’un monde donnent accès au tableau spécial au niveau un peu plus élevé, mais dans le même style et couleurs que les huit autres. Les pelotes redonnent un Yoshi aux couleurs différentes que vous pouvez prendre à la place de votre Yoshi actuel, et les fleurs comme les pelotes peuvent être récoltées sur plusieurs passages dans le même tableau. De toutes façons, pour peu que vous ayez l’esprit de collection, vous allez vouloir tous les Yoshis et toutes les étoiles.

Groupe de tricot
Pas de mode en ligne, mais en revanche, deux modes bi-yoshi. En passant un Amiibo Yoshi ou Yoshi Laine sur la manette en cours de niveau, vous dédoublez votre Yoshi. C’est le même principe que la cerise de nombreux jeux de cet univers, comme par exemple Captain Toad Treasure Tracker, chaque Yoshi peut servir de projectile et de trampoline pour l’autre. Mais c’est à vous de gérer les deux créatures simultanément à l’écran, sachant que les commandes sont appliquées en même temps aux deux personnages. C’est pour cela qu’en confiant une manette à un ami et en lançant les niveaux à deux joueurs, vous avez le gros avantage d’avoir un coéquipier géré indépendamment. Notez que c’est surtout intéressant pour certains niveaux à interrupteurs ou à temps compté, ainsi que ceux où un des deux risque de mourir facilement, parce que le reste du temps, les deux Yoshis se marchent souvent un peu dessus. Dans ces deux modes, si un seul Yoshi meurt, il revient vers l’autre en oeuf volant qu’il suffit de toucher pour être de nouveau à deux.

Yoshi’s Woolly World est donc un de ces jeux qui surpasse les attentes et que chacun aura plaisir à jouer à son niveau et à son rythme. Si vous ne voulez que quelques titres dans votre ludothèque Wii U, celui-ci est à ne pas louper et convient pour un peu tous les âges et les niveaux. Le Yoshi vert sera disponible avec le jeu, les deux autres séparément et permettront d’embarquer chez un ami ses couleurs et progrès dans le jeu.

Testé à partir de la version eShop.

** Test réalisé par Midori, maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de http://www.loutan.net/blog/ et plein d’autres… **

Type : Plateforme
Éditeur : Nintendo
Age/Pegi : 3+
Sortie : 26.06.2015
Multi-joueurs : En local
Plate-forme : Wii U
Testé sur : Wii U

  • aspect visuel et rendu laine
  • mélange des genres
  • fun
  • longueur
  • coopération amusante
  • collection
  • Amiibos en laine

  • la “triche”
  • musique

 

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

Review Overview

A mon avis...

Plein de laine !

Les Yoshi de laine (vert, bleu et rose) n'étant pas disponibles lors de mon test, j'ai uniquement utilisé le Yoshi SSMB. Mais je compte bien prendre les adorables créations laineuses à leur sortie. Les autres amiibos offrent simplement des motifs de Yoshis supplémentaires.

A propos Nicole Loutan

maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de http://www.loutan.net/blog/ et plein d’autres…

Voir aussi...

Samsung: The Sero – le tout nouveau téléviseur Lifestyle disponible en Suisse

Le tout nouveau téléviseur Lifestyle The Sero est disponible en Suisse à partir d’aujourd’hui. Avec sa …

Dynasty Warriors 9 – PlayStation Hits est désormais disponible

KOEI TECMO Europe  est heureux d’annoncer aujourd’hui la sortie de DYNASTY WARRIORS 9 – PlayStation Hits, …

Command&Conquer Remastered Collection : les codes sources sont téléchargeables

À quelques jours de la sortie d’une des franchises cultes des années 90 en matière …

%d blogueurs aiment cette page :