Home / E3 2015 / E3 2015 – Star Wars Battlefront, impressions

E3 2015 – Star Wars Battlefront, impressions

EA présentait divers titres cette année sur son stand à l’E3, dont l’immanquable Star Wars Battlefront, pour lequel il valait bien la peine de s’armer de patience avant de pouvoir s’y essayer quelques minutes…

featuredImage

Han Solo, ce sera moins bien…

Depuis que Star Wars Battlefront a été dévoilé lors de la dernière Star Wars Celebration, les attentes sont énormes du côté de ce titre, dont EA sait bien qu’il devra en tirer le maximum en rendant une copie la plus propre possible. Une aubaine pour l’éditeur, alors que Battlefield n’a plus l’aura d’entant…

Après avoir patienté de longues minutes, traversé un long couloir recréant une base rebelle sur Hoth, la planète de glace, en y croisant R2-D2 et un pilote de X-Wing pour nous faire patienter, il restait encore à passer par une sorte de salle de briefing, dans laquelle les écrans géants nous expliquaient les objectifs de la mission. À savoir une partie du mode Walker Assaut, durant laquelle il fallait justement stopper les fameux Walker de l’empire, à 2 ou 4 pattes, contre notre base rebelle. Et nous voilà finalement prêts pour nous affronter en équipes, sur les machines faisant tourner la démo de cet E3…

Sous les traits d’un simple soldat de la rébellion, nous voilà lancés dans le froid et la neige de Hoth pour empêcher cet assaut, équipés d’une arme laser principale, d’un lance-grenades capable de tirer par grappes de 3, et d’un jetpack, permettant tant de se dégager d’une posture délicate que de se propulser rapidement vers un des objectifs. Ceux-ci sont théoriquement simples, puisqu’il convenait, dans cette mission, d’activer des relais et de tenir les positions pour que les TB-TT deviennent finalement vulnérables à nos tirs. Évidemment, en face, en plus des troupes lourdes, les soldats de l’Empire n’étaient pas en reste, et leurs lasers faisaient plutôt mal. Ce qu’on a appris à coups de respawn aléatoires sur la map, tout comme le fait que le jetpack ne peut être utilisé qu’un court laps de temps, avant de devoir faire une pause pour s’en servir à nouveau. Les armes, quant à elles, étaient agréables à utiliser, même si la visée fait passer le jeu de TPS à FPS, et qu’il faut un petit temps d’adaptation. Pour le reste, la carte était bien dessinée et variée, offrant même des tourelles de tir, alors que des bonus étaient placés au hasard, de-ci, de-là. Parmi eux, on pouvait récupérer des armes plus puissantes, comme un lance-roquettes, mais également une sorte de dôme pour protéger son équipe, ou carrément un X-Wing, ou un Tie pour les opposants. Pas de bol, je n’ai pas eu accès à ces engins volants pendant les deux séances d’essai sur le stand de EA, par contre, j’ai eu le droit d’incarner Luke quelques minutes, tout de noir vêtu, tranchant sur le blanc immaculé du champ de bataille, et manier le sabre laser ou user de la force pour projeter des ennemis. D’autres héros étaient de la partie, et d’autres veinards se sont vus incarner Vador ou Bobba Fett.

L’expérience de jeu était bonne, rapide et nerveuse, et bien que je craignais un « simple » skin de Battlefield, il n’en fut rien. Même si le rendu graphique n’était pas démentiel, il s’est avéré suffisamment poussé et fidèle à Star Wars pour faire son effet, surtout au niveau des textures et effets de lumières. Encore plus si on faisait abstraction d’un aliasing bien visible (…). Du côté son, pas de doute, les développeurs ont bien eu accès également aux effets sonores « made in Lucas ». D’ailleurs pour l’anecdote, sur ce point, en patientant avant la séance de jeu, un représentant de EA posté juste devant moi dans la file échangeait des mails de manière suffisamment indiscrète sur son mobile pour que je puisse en lire un extrait. Son correspondant, travaillant chez Lucas, lui demandait si finalement ils n’auraient pas mieux fait d’utiliser « l’autre » trailer pour présenter le jeu à la conférence de la veille. Preuve que EA et Lucas Art travaillent vraiment main dans la main sur le titre, qui est toujours prévu pour le 19 novembre sur PC, PS4 et Xbox One.

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Huawei : rendre le sourire audible

Avec la campagne « True Stories » et en s’appuyant sur six projets différents, Huawei …

Wreckfest : la seconde place ? Hors de question !

Le coureur n’a qu’un seul objectif : Gagner. Vous voulez être un champion ? Alors …

LA DATE DE SORTIE DE THE LEGEND OF HEROES: TRAILS OF COLD STEEL III EST REPOUSSÉE A OCTOBRE !

NIS America a le regret de vous informer que la sortie de The Legend of Heroes: Trails …

%d blogueurs aiment cette page :