Home / Games / Test – GTA V

Test – GTA V

Voilà presque 3 mois que le dernier volet de la série des Grand Theft Auto est sorti sur PC et plus d’un an et demi s’est écoulé entre la sortie de la version PS3/X360 et la version PC. Cette attente valait-elle le coup ? En effet la sortie de GTA V a été maintes et maintes fois reportée pour finalement être fixée au 14 avril 2015. A quoi ressemble t-il 3 mois après sa sortie? Pour le savoir, passons au test à proprement parler !

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et galerie

Du bon et du moins bon…

Tout d’abord, il faut avouer que GTA V apporte quelques nouveaux éléments au gameplay déjà bien rôdé de la série. Le plus marquant est la possibilité de jouer trois personnages évoluant simultanément en temps réel dans le jeu, ce qui amènera aussi la possibilité de croiser de manière plus ou moins fortuite un de ces personnages en en contrôlant un autre. Il y a aussi les braquages et l’application « Ifruit » à installer sur notre propre smartphone. Cette dernière permet de… modifier les véhicules et de s’occuper d’un chien ! Youhouu… Cette application n’a vraiment pas lieu d’être et on sent bien la volonté de coller à la mode des « * insérer nom du jeu * companion ». Sinon, dans les nouveautés, il y en a une qui a eu particulièrement de succès, ce sont les braquages. La première étape d’un braquage demandera au joueur de choisir un plan parmi 2 propositions (un plan bourrin et un plan plus axé infiltration) et des équipiers à engager pour vous aider. Une fois le plan choisi il faudra effectuer plusieurs missions de préparation nécessitant la plupart du temps de récupérer un élément essentiel au bon déroulement du braquage. Après ça il n’y aura plus qu’à foncer et tout se passera comme prévu… Ou presque… Car suivant les talents des équipiers engagés, il arrivera que l’un d’eux foire et que quelque chose ne se passe pas comme prévu, ce qui aura le mérite d’amener quelques rebondissement supplémentaires au jeu.

On notera la possibilité d’améliorer et de personnaliser chaque voiture et chaque arme du jeu. Pour le reste du gameplay c’est un GTA, donc monde ouvert, nombreuses missions de conduite de véhicules en tous genres, progression des talents imperceptible, courses poursuites et crimes en tous genres donnant lieu à des phases de combat avec cover-system et visée assistée. Au final, GTA cinquième du nom, se montre très agréable à jouer et assez addictif!

Un trame addictive

Le scénario contient les bonnes doses d’humour, de satire et d’action propres aux GTA, mais ce coup-ci il se montre un peu plus… consistant… Le fait de pouvoir jouer différents personnages, d’avoir accès à plus d’éléments de l’intrigue et les quelques références aux anciens opus (mention de Niko Bellic, Liberty City ou encore San Andreas) n’y sont sûrement pas étrangers. Au final on se retrouve avec 50 heures de jeu amusantes en faisant le scénario de base plus les missions secondaires ce qui est tout à fait honorable en sachant qu’il reste encore beaucoup de choses à faire et le mode online dont il sera question plus bas.

actual_1414503958

 

Optimisation… Optimisation?

Au niveau de l’aspect technique le bilan est mitigé : Alors oui, c’est beau, très beau même ! Les effets de météo sont vraiment bien fichus (il suffit de rouler sous la pluie en vue intérieure pour s’en rendre compte), mais qu’est ce que c’est mal optimisé ! En effet, les chutes de framerate ne sont pas rares et les détenteurs de GPUs AMD (ce qui est mon cas) devront installer un driver bêta spécifique pour éviter de se retrouver avec une perte de 75% d’ips au bout de 5 minutes de jeu… Toutefois il n’est pas impératif de jouer en Full Ultra pour apprécier le jeu, pas besoin de voir un grain de beauté de Trevor dans la carrosserie d’une voiture pour saisir tout le fun du jeu! C’est toujours aussi marrant de rouler sur des gens, de fuir la police, ou de tuer un mec au hasard parce que… ben parce que, c’est tout!

Un multi qui vaut le détour

Le multi était présenté avec les braquages comme étant le gros point fort de GTA V et quand on réunit les deux c’est vraiment très fun. D’ailleurs c’est tellement fun que les joueurs ne font presque plus que ça en multi et on se retrouve avec la moitié des lobby vides. Le matchmaking est tellement mal foutu qu’en étant niveau 5 on se retrouve avec des joueurs de niveaux supérieurs à 100 et on se fait systématiquement éjecter du lobby. Les débuts dans le Online sont donc paradoxalement très funs et fastidieux, mais plus on monte de niveau et plus le côté fun prend le pas sur le côté fastidieux. Le niveau maximum étant à 8000, autant dire qu’il y a de quoi faire pendant un moment, même s’il est plus que probable que la plupart des joueurs s’arrêteront bien avant le lvl max.

gtav_ONLINE

En conclusion…

Au final, cette attente pour la version PC n’en valait pas particulièrement la peine, mais GTA V reste vraiment amusant et beau à voir. Il propose de bonnes nouveautés dans son gameplay et un mode online pour le moins intéressant et fun. Il se positionne tout en haut de la série des Grand Theft Auto en terme de qualité et aussi étrange que cela puisse paraître, c’est un jeu au minimum à essayer, même si vous n’êtes pas fan de la série!

(GTA V a été testé à partir d’une version téléchargée sur Steam.)

 Type : Action
 Éditeur : Rockstar Games
 Développeur : Take 2 Interactive
 Age/Pegi : +18
 Sortie : 14.04.2015
 Multi-joueurs : Multi en ligne
 Plates-formes : PC, ONE, PS4, XBOX360, PS3
 Testé sur : PC
  • Graphismes au-dessus de la moyenne.
  • Bonne durée de vie (+ de 50 heures de jeu en solo).
  • Mode online très fun.
  • Scénario addictif.
  • 3 personnages jouables en solo.
  • Braquages très amusants.
  • Voitures et armes customisables.
  • Optimisation PC un peu limite.
  • Appli IFruit inutile.
  • Trop de cheaters en Online.
  • Matchmaking à la ramasse.

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

Review Overview

A mon avis...

Faites péter!

Malgré les a priori qu'on pourrait avoir sur le jeu, GTA V se montre innovant, addictif et amusant. Sans révolutionner le monde du jeu vidéo, il reste à conseiller à la plupart des gamers, du plus casual au plus hardcore, tout le monde y trouvera sont compte, tant en solo qu'en multijoueur.

A propos Chris Blanco

Chris Blanco
Chris, la vingtaine, je suis un grand fan de jeux vidéos et y consacre une grande partie de mon temps libre. J'aime partager mes opinions et mes idées avec la communauté, le tout dans le respect et l'ouverture d'esprit. Mon autre grande passion est la musique, j'ai eu pratiqué la basse dans plusieurs groupe de metal.

Voir aussi...

Avis : Crosscall Trekker-X4, le smartphone pour aventuriers

Spécialisée dans les téléphones antichocs, la marque française Crosscall propose le Trekker-X4, un smartphone pour …

Rainbow Six Siege: plus de réalisme pour la pénétration des balles

Les fans de Rainbow Six Siege seront ravi d’apprendre que les tirs iront se loger …

Une souris en hommage à la NES !

36 ans après sa sortie, la NES continue de faire des émules ! Cette fois, c’est …

%d blogueurs aiment cette page :