Home / Techno / Casques audio / Test – Casque audio Asus Strix 7.1

Test – Casque audio Asus Strix 7.1

Les casques audio pour les gamers occupent un marché disputé, et les constructeurs ne sont pas avares en idées pour se démarquer, quitte à en avoir des extravagantes. Ça tombe bien, puisque ce genre de couvre-tête est aussi l’accessoire qu’on se permet volontiers de coiffer pour virer un peu du côté bling-bling, avec illumination à l’appui. Avec son Strix 7.1 Asus reprend le concept du modèle précédent, dans un domaine où la spatialisation en 7.1 peut-être considérée comme un plus certain…

Strix-7.1-True-7.1-channel-Surround-Gaming-Headset

Si vous avez le melon, ça tombe bien

Massif, le Strix 7.1 doit impérativement s’essayer avant l’achat. C’est vrai pour tous les casques, puisque l’écoute est avant tout une question de goût particulier, mais celui-ci est vraiment grand, avec une coque en plastique solide au design particulier. Deux très grandes oreillettes de 130 mm en leur point le plus large renferment cinq transducteurs par oreille, pour recréer ce 7.1 (…), tandis qu’elles peuvent pivoter à la verticale pour prendre place correctement. Ce surdimensionnement, même si esthétiquement cela ne plaira pas à tous, a au moins un avantage : le confort est au rendez-vous, du moins pour les têtes XL, tandis que la sensation de chaleur reste mesurée, y compris pour de longues sessions de jeu. Malgré tout, l’ergonomie n’est pas parfaite, même si le réglage à double arceau, dont un flexible, inspiré de certains casques pros est correct. À condition d’avoir une grande tête, sans quoi, la tenue est nettement moins bonne, sans parler des oreillettes, qui finissent par arriver … sur la mâchoire de ceux qui ont une tête plus petite. Vous voilà averti, il vaut mieux donc l’essayer avant l’achat, on vous l’aura dit !

Pour le reste, le Strix 7.1 s’accompagne d’un micro flexible de type col de cygne, dont le réglage est très facile, qui plus est doté d’une qualité sonore au top et d’une réduction du bruit efficace. La puissance des captures audio du micro peut en outre être réglée avec une belle marge de puissance via le boîtier livré avec le casque, parmi les autres réglages disponibles. Un plus, alors que bien souvent, si la qualité des oreillettes est bonne, on se retrouve avec des micros de qualité moindre.

Le 7.1, vraiment un plus en jeu ?

2aDifficile de se prononcer véritablement sur l’intérêt du 7.1 en jeu sans l’avoir vraiment essayé. On avait déjà des virtualisations, les casques dotés de solutions qui s’en rapprochent physiquement pointent le bout de leur nez. Ici, le casque se connecte à un boîtier hexagonal, via une fiche HDMI, tandis qu’un câble USB permet de relier le tout à son PC. Pas besoin, donc, de bénéficier d’une carte son 7.1 véritable pour profiter du 7.1 avec ce casque, le boîtier s’en charge.

On retrouve sur le côté du boîtier une connexion vers des enceintes externes, si besoin. Sur le dessus, un potentiomètre permet de régler la réduction de bruit, tandis que ce même bouton pourra, suivant le réglage de canal choisi sur un autre bouton circulaire prenant place sur le devant, faire varier les volumes des canaux indépendamment. Bref, c’est complet, suffisamment élaboré pour régler le tout aux petits oignons, sans pour autant se compliquer la vie, d’une fois le manuel parcouru. Sans oublier qu’aucun pilote n’est nécessaire pour faire fonctionner casque et boîtier.

ASUS_Strix boitierNiveau son, le Strix 7.1 se destine vraiment aux joueurs. Non qu’il soit mauvais pour l’utilisation d’écoute musicale pure, mais 3 des 4 modes d’écoute sont totalement destinés au jeu, avec un soulignement soit dans les basses, soit dans les aigües, en oubliant un peu trop le spectre des médiums pour écouter de la musique classique en profitant de toutes les nuances. Mais pour une utilisation en jeu, c’est, finalement, les réglages qui conviennent le mieux. La dynamique est là, tandis que la profondeur est telle qu’elle en devient presque insondable. Et la spatialisation ? Eh bien, avec les nombreux haut-parleurs inclus, elle est bonne. Vous n’aurez pas même à regarder à l’écran pour savoir d’où vient un tir ennemi, vos oreilles seront vos yeux, même si l’effet est un peu moins prononcé qu’avec un vrai home cinéma en 7.1 branché sur votre PC et tous les haut-parleurs qui vont avec. Pour regarder un film, l’effet sera le même, efficace, très efficace. Attention tout de même à ne pas trop pousser le volume, car si le confinement de l’extérieur est efficace, en coupant parfaitement des environnements les plus bruyants, l’inverse n’est pas forcément vrai, et vous pourriez rapidement déranger vos proches voisins avec des déperditions sonores.

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

Review Overview

A mon avis

Big!

Un bon casque 7.1, à condition d’avoir une grande tête, disponible pour un peu moins de CHF 200.- (prix constaté en date du test chez divers webmarchands).

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Final Fantasy XIV: Reconstruisez la sainte cité d’Ishgard

La mise à jour 5.11 pour FINAL FANTASY® XIV: Shadowbringers™ invite dès aujourd’hui tous les aventuriers à …

Gaming, les sorties de la semaine

Alors que l’automne a définitivement pris ses quartiers, une nouvelle semaine de sorties de jeux …

Concours : gagnez « Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 » sur Switch !

Retrouvez Mario, Sonic et leurs amis dans leur plus grande aventure à ce jour aux …

%d blogueurs aiment cette page :