Home / Games / Test : Tembo The Badass Elephant (PS4)

Test : Tembo The Badass Elephant (PS4)

Tembo The Badass Elephant leadTembo The Badass Elephant rend hommage aux films d’actions des années 80 et aux jeux vidéo des années 90. Dans cet action-plateformer aux gameplay fortement inspiré de Sonic, l’autre héros de Sega, vous devez incarner Tembo, un éléphant appelé à la rescousse pour sauver la population et le pachyderme est venu livrer sa guerre à coup d’écrasement et de roulades. Un jeu bourré d’humour mais qui saura vous rendre fou.

Tembo The Badass Elephant lead 2

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et Galerie

C’est pas ma guerre

Tembo The Badass Elephant 010Game Freak, les créateurs des jeux Pokemon nous livrent un jeu délirant avec un pachyderme en guise de héros. Ici, vous êtes à mi-chemin entre Dumbo et Rambo. Le jeu déborde de références aux films d’action des années 80 et son gameplay rappelle pour beaucoup celui de Sonic, un autre héros de chez Sega. Votre objectif ? En incarnant l’éléphant Tembo, vous devez sauver la ville de Shell City des forces du Phantom dans un jeu d’action et de plates-formes. Alerté en toute discrétion, vous débarquez pour sauver la population à l’aide de votre ami l’oiseau Picolo.

Tembo The Badass Elephant 005Au niveau de la trame scénaristique, on frôle le gros n’importe quoi, et c’est tant mieux, car cette histoire des plus loufoques a beau n’avoir ni queue ni tête, on n’en reste pas moins hilare face aux rebondissements des plus grotesques. C’est plutôt une grosse parodie de film d’action que l’on retrouve ici en réalité. Mais peu importe car l’histoire n’est que secondaire, puisqu’il s’agit là d’un jeu à défilement horizontal des plus classiques qui se passe aisément de suivre un scénario précis.

Ton pire cauchemar

Tembo The Badass Elephant 008L’éléphant sait se défendre. Il sait sauter, se laisser planer sur une courte distance, écraser l’ennemi en tombant ou se mettre en boule pour rouler dessus. Mais il faudra nécessairement éviter le maximum de coups, car la barre de vie n’est pas rechargeable et a tendance  se vider en très peu de coups. Alors évidemment, en collectant des pots de beurre de cacahuètes, vous avez la possibilité de régénérer quelques vies. Heureusement, car les points de contrôle sont résolument mal placés, et vous serez obligé de refaire des passages bien difficiles.

Tembo The Badass Elephant 009L’autre petite difficulté consiste à savoir gérer correctement sa hitbox, car celle-ci définira quand et comment votre pachyderme donnera ou parera les coups. Et l’éléphant est difficile à manier, car la nuance est très fine entre le saut d’écrasement et l’attaque en boule, qui utilisent toutes deux les mêmes touches. En bref, si le gameplay est plutôt simple à comprendre, il n’en reste pa moins difficile à maîtriser ce qui apportera un challenge non négligeable pour les fans d’action-plateformer à défilement horizontal.

Ça va être dur de les encercler

Tembo The Badass Elephant 007Pour arriver au bout de l’aventure, c’est 18 niveaux dont la difficulté augmente crescendo que vous devrez terminer, auxquels s’ajoutent quatre tableaux de boss dans lesquels vous devez sauver une poignée d’habitants de Shell City. Pour débloquer les niveaux supérieurs, vous devez éliminer un certain nombre d’ennemis, et pour cela, le jeu apporte une part de rejouabilité non négligeable qui fera augmenter la durée de vie du jeu qui, par sa difficulté, est déjà assez conséquent malgré le nombre de niveaux assez peu élevé. Seuls les plus téméraires se lanceront à essayer d’atteindre le 100%.

Tembo The Badass Elephant 002Techniquement, le jeu se pare de traits très prononcés pour des graphismes et des décors classiques. Un côté cartoon qui saura plaire à certains, mais qui n’est peut-être pas le mieux adapté pour un jeu qui rend hommage à la fois aux années 80 pour les films d’action et à la fois aux années 90 pour le gameplay. Tembo lui-même en revanche recèle de nombreux détails qui lui confèrent un peu plus de capital sympathie dans son look de Rambo militaire échappé de la jungle. En revanche, niveau animation et bruitage, le soft ne brille pas forcément, certaines chutes en deviennent même agaçantes. Musicalement, l’aventure reste plutôt bien accompagnée même si les thèmes ne sont pas des plus fantastiques.

A trop essayer de rendre hommage à l’ancien, Tembo The Badass Elephant s’est peut-être perdu. Pas forcément joli, pas forcément intéressant, il est en revanche à la fois addictif et agaçant car il est un poil trop difficile pour prendre plaisir à terminer le jeu dans ses 100%, la faute à des points de contrôle mal placés. Le gameplay en revanche, même si pas si simple à maîtriser, reste des plus intéressant, avec une forte inspiration arrivée tout droit de chez Sonic. On aurait apprécié une prise en main plus facilitée, ce qui aurait fait digérer facilement les quelques défauts du jeu. En revanche, on note les nombreuses bonnes idées en espérant qu’une suite vienne dans quelques temps améliorer ce qui a été entaché dans cet opus-là.

 Type :  Action / Plates-formes
 Développeur / Editeur :  Game Freak / Sega
 Age/Pegi :  12+
 Sortie :  22.07.2015
 Multi-joueurs :  –
 Plates-formes :  PC, PS4, Xbox One
 Testé sur :  PlayStation 4
  • Gameplay fun et addictif,
  • Plein d’humour,
  • Bonne rejouabilité,
  • Références aux films d’action des années 80,
  • Références aux jeux vidéo des années 90.
  • Difficile à maîtriser,
  • Points de contrôle mal placés,
  • Pas spécialement joli.

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!

Review Overview

Ma note

Badass

Dans ce jeu d'action-plates-formes dans lequel vous incarnez un éléphant un poil fâché, venu sauver les habitants d'une petite bourgade d'une vilaine menace, c'est à coup de fesses et d'épaules que vous rentrerez dans le lard de l'ennemi. Si le gameplay rappelle sans nul doute celui de Sonic, l'autre héros de Sega, afin de vous apporter le côté addictif du jeu, les références au cinéma d'action des années 80 vous apportera le sourire dans les rebondissements. En revanche, le jeu souffre de points de contrôle mal placés qui rend l'expérience frustrante et chasse l'envie d'atteindre les 100%. On reprochera également une difficulté à la maîtrise des actions, toutes gérées par les mêmes touches.

A propos Marie-Carolyn DOMAIN

Journaliste culture et jeux vidéo. Maman polyvalente, rebelle, débrouillarde, un poil geeky, tatouée, percée, pas fataliste mais réaliste. http://mcdomain.wordpress.com

Voir aussi...

Concours : gagnez une Nintendo Switch Lite !

La console pour les joueurs sur le pouce La console Nintendo Switch Lite est spécialement créée pour …

Gaming, les sorties de la semaine

Encore une semaine plutôt calme au niveau des sorties des triples A. Par contre, pour …

MacOS Catalina: Apple Arcade débarque

Avec iOS 13, Apple changeait légèrement la donne sur les mobiles, en livrant Arcade, un …

S2Pmag Forums Test : Tembo The Badass Elephant (PS4)

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Marie-Carolyn DOMAIN, il y a 4 ans et 2 mois.

Répondre à : Test : Tembo The Badass Elephant (PS4)
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :