Home / Techno / Facebook voit en vous un blogueur qui sommeille…

Facebook voit en vous un blogueur qui sommeille…

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le phénoménal réseau social qui avait mis un terme à la mode du blog (ou presque…), semble s’intéresser de très près à ce format considéré comme has-been. Après l’avoir fait mourir à petit feu, voilà que Facebook proposera bientôt des fonctions proches de ce qu’offre un blog minimaliste.

Eh les gars, au travail, on a des actionnaires à satisfaire!

FBblogSans doute que mon point de vue sur cette remise au goût du jour de la fonction “notes” de Facebook est un peu biaisé, tant mon regard envers le réseau social est toujours empreint d’une sorte de sentiment étrange difficile à définir simplement. Je vois toujours Facebook comme une superbe réussite induite par un fonctionnement très simple et accessible à tous, gommant les quelques prérequis nécessaires pour s’adonner à l’écriture sur un blog de genre WordPress, tout en étant viral, faisant se sentir proche de nos “amis”. Une sorte de “piège de facilité”, qui fonctionne parfaitement, puisque, on ne peut le nier, nous allons très souvent vers le plus simple et en apparence le plus pratique. Ce n’est qu’une demi-surprise, finalement, de voir que le réseau de Zuckerberg est une réussite, pour ne pas dire une révolution sur bien des points.

Mais là où cet émerveillement initial se transforme finalement en une sorte de piège, laissant un arrière-goût d’amertume, c’est lorsque l’on se penche d’un tout petit peu plus près sur le fonctionnement. Cette fantastique machine qu’est Facebook nous fait croire qu’elle nous offre la liberté d’avoir notre espace personnel sur le web. Mais contrairement à un blog, celui-ci ne nous appartient jamais. Et qui plus est, notre moindre action sur Facebook, que ce soit pour y poster une humeur de 2000 signes ou une simple image de lol cat, est considérée comme du contenu monétisable via les publicités que vend Facebook sur les pages de tout un chacun. Un sacré paquet de gens qui travaillent inconsciemment à engranger du pécule pour une entreprise, qui sont fournisseurs de contenu et, c’est ça le plus beau, si on ose dire, clients pour des publicités qu’ils contribuent à vendre. Un système quasiment autosuffisant. Quasiment, parce que même si la manne est produite sans coûts, ou presque, les actionnaires, comme dans toute entreprise, veulent se voir annoncer des chiffres meilleurs d’année en année. Logique implacable des entreprises capitalistes, qui parviennent toujours mieux à socialiser leurs… frais!

Dans cette logique, Facebook veut naturellement que tout se passe sur son réseau. Cela marche tellement bien que de plus en plus de gens, lorsque vous leur demandez s’ils connaissent internet, vous répondent que bien sûr, ils connaissent… Facebook! Le raccourci fait un peu peur, mais à n’en pas douter, il doit être le rêve ultime dans les bureaux de Palo Alto. En attendant son avènement, Facebook optimise toujours son réseau. D’abord le mobile, toujours mieux pensé, mais pas uniquement. Dernièrement, et c’est là que j’en viens finalement au sujet principal de ce billet, Facebook a remis en place une fonction qui avait été mise de côté, “notes”, mais en l’améliorant à tel point qu’elle ressemble étrangement aux premiers systèmes de blogs. Présentation sur une large page, image mise en avant, commentaires à la suite, le tout directement depuis sa page personnelle, avec l’avantage d’une mise valeur de ces billets plus longs (longforms) plus poussée qu’une simple mise à jour de son journal. Pourquoi ce revirement de situation? Pour diverses raisons qui se tiennent parfaitement du point de vue financier. Facebook ne souhaite pas, lorsque l’on retrouve une actualité partagée, que l’on se rende sur la page du site qui la publie. Un clic en trop qui dérange ce système bien huilé. Autant fournir la possibilité de publier des articles dans leur intégralité directement. La possibilité est déjà donnée à des médias outre Atlantique, moyennant un arrangement sur les revenus publicitaires, forcément. En introduisant cette “nouvelle” fonctionnalité, qu’on pourrait qualifier de remise au goût du jour du bon vieux blog, pour tout un chacun, Facebook sera également gagnant. Le tri sera opéré pour mettre en avant les billets plus longs et jugés plus intéressants que la dernière vidéo de lol cat, et forcément, cela sera encore mieux monétisable. A mon humble avis, il suffira de quelques retours positifs d’anciens blogueurs influents pour que ce nouvel ajout devienne tendance.

Tellement plus facile et accessible, touchant directement nos amis qui nous liront tout de suite. Tellement plus flatteur qu’un blog qu’on peine à mettre en avant et pour lequel il faut un peu se documenter pour en tirer un minimum techniquement. On oserait déjà presque prendre les paris: lorsque Facebook rendra cette nouvelle fonctionnalité disponible pour chacun, chacun aura la joie de découvrir en ses amis de nouveaux poètes. Peut-être dissertant sur les lol cats, tiens…

Envie de débuter votre propre discussion sur un autre sujet? Le forum est là pour ça!

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Concours : gagnez le jeu “The Legend of Zelda: Link’s Awakening” pour Switch !

26 ans après sa sortie sur Game Boy, The Legend of Zelda: Link’s Awakening fait …

VAMPIRE: THE MASQUERADE – BLOODLINES 2 : PARADOX INTERACTIVE DÉVOILE LA FACTION DES BARONS !

Paradox Interactive a révélé une nouvelle faction de Vampire: The Masquerade – Bloodlines 2. Il s’agit des Barons.  Les …

Fourmi au cinéma !

Le jeune Théo, surnommé Fourmi, aimerait redonner de l’espoir à son père, Laurent, un grand …

S2Pmag Forums Facebook voit en vous un blogueur qui sommeille…

Mots-clés : ,

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Zib, il y a 1 an et 1 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #75605 Répondre
    Eric Rivera
    Eric Rivera
    Admin bbPress

    Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le phénoménal réseau social qui avait mis un terme à la mode du blog (ou presque…), semble s’intéresser de
    [Lire l’article complet: Facebook voit en vous un blogueur qui sommeille…]

  • #75606 Répondre

    Zib

    C’est sûrement très bête pour les blogs qui restent, mais ça va marcher. Puissance mille. Et ceux qui péclottent avec leurs petits sites (…) vont comme par hasard y passer. On arrête ni le progrès, ni un rouleau compresseur, avec des cacahuètes, malheureusement.

  • #75607 Répondre
    Eric Rivera
    Eric Rivera
    Admin bbPress

    Je ne doute pas un seul instant du fait que cela fonctionnera, je pense même que Facebook fera tout pour que ce soit le cas, et le réseau en a largement les moyens. Reste que de centraliser l’expression “libre” sur une plate-forme qui appartient à 1 entreprise, si cela sera très facile, ça ne peut pas être totalement bénéfique. Avoir le choix pour des alternatives, c’est toujours bien. Pouvoir au moins y penser, encore plus…

  • #75608 Répondre

    Frangy

    Vouais. Et comme ça, bientôt en plus des photos et vidéos débiles, on aura pleins de grands écrits vains. Déjà qu’à part le fait que Messenger soit “utile” pour contacter ceux qui ne connaissent plus le mail, là, pas prêt de retourner sur ma page…

Répondre à : Facebook voit en vous un blogueur qui sommeille…
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :