Home / Games / Test : Until Dawn (PS4)

Test : Until Dawn (PS4)

Until Dawn jaquetteAprès de longs mois de suspense et de trailers alléchants pour les joueurs amateurs de survival-horror, Until Dawn, le jeu de Supermassive Games, arrive enfin en exclusivité sur les PlayStation 3 et 4. Vous voilà aux commandes de votre propre film d’horreur au scénario classique de la bande d’ados en proie à un dangereux psychopathe. Mais attention, car ici, chacun de vos choix influencera la suite de l’aventure, et la nuit pourrait bien prendre une tournure des plus sanglantes. Il vous faudra survivre. Jusqu’à l’aube…

Until Dawn lead

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et Galerie

Cela fait des mois, voire des années, qu’Until Dawn faisait de l’œil aux fans de survival-horror, à coup de trailers et autres vidéos de gameplay balancés dans tous les salons de jeux vidéo internationaux. Et on peut le dire, le jeu fait partie des plus attendus pour la fin de l’été. Juste avant la rentrée, quoi de mieux que se glacer le sang avec une histoire d’épouvante digne des films hollywoodiens ? Et ça tombe bien, car le jeu réunit tous les codes du genre, à commencer par son casting puisque même Hayden Panettiere, la chearleader de Heroes, qui avait également fait une (courte) apparition dans Scream 4, y joue le rôle de la blonde réfléchie.

Until Dawn 18Souviens-toi l’hiver dernier

Dans Until Dawn, vous incarnez tour à tour l’un des huit personnages de la bande d’ados qui se sont retrouvés dans un magnifique chalet perdu à Blackwood Pines, un territoire montagneux inhabité, pour commémorer un événement qui a eu lieu un an auparavant. Si chacun prévoit déjà de profiter dignement de son séjour, c’était sans compter la présence d’un dangereux psychopathe masqué bien décidé à vous traquer les uns après les autres, et qui ne compte absolument pas faire dans la dentelle. C’est là que le joueur entre en action, car ce sont les choix du joueur qui définiront la suite de l’histoire tout au long de l’aventure. Les commandes, plutôt simples, vous sont constamment rappelées à l’écran, ce qui vous permet de rester concentré sur vos choix.

Dès le début, vous avez les choix de la méthode de commande, qui reste néanmoins modifiable à tout moment dans les paramètres : vous pouvez privilégier les commandes standards avec les pads directionnels ou utiliser la détection de mouvements en bougeant la manette. Si ce dernier choix est difficile à prendre à main, cette manière de jouer est plutôt sympathique et implique un peu plus le joueur au cœur de l’action. Par exemple, pivoter votre manette à droite fera bouger la tête du personnage que vous contrôler dans la même direction. Original. Pour les plus audacieux, vous avez également la possibilité de jouer avec la PlayStation Camera. Tout ceci vous permettra sans nul doute de vous immerger un peu plus dans votre intrigue.

Until Dawn 04C’est l’effet papillon

Ici, l’effet papillon est au centre de l’intrigue et le jeu ne manquera pas de vous le rappeler. La moindre petite décision peut avoir d’énormes conséquences par la suite. Chaque chapitre de votre aventure est entrecoupé de votre propre thérapie auprès d’un médecin pas très clair qui vous posera toutes sortes de questions sur vos propres angoisses et vos propres préférences dans le jeu. Encore une fois, le joueur se retrouve au cœur du jeu. Quelques petits détails seront modifiés dans le scénario de l’intrigue, selon les réponses que vous aurez donné à votre cher thérapeute, histoire de faire monter un peu plus votre niveau d’angoisse. Et qu’on se le dise, les rebondissements qui vous ficheront vraiment la frousse seront au rendez-vous.

Mais si Until Dawn n’est pas le premier jeu à vous faire le coup de la décision qui influence le futur, ici l’impact est vraiment important. Si bien qu’il y a des dizaines de possibilités d’histoire différentes. Selon vos choix, vos personnages resteront en vie ou non, jusqu’au bout de la nuit, mais pas seulement. Vos propres décisions influencent également les affinités entre les personnages, ainsi que leurs traits de caractère. Les phases de QTE auront également leur importance pour la suite de l’aventure, en plus de participer à la montée de votre adrénaline. Rien ne vous oblige à les suivre, mais vous devrez assumer les conséquences de vos choix.

Until Dawn 07La montagne aux mystères

Une bonne capacité d’investigation vous sauvera peut-être la mise dans certaines situations. L’exploration ne sera pas une mince affaire. Vous devez prendre soin de regarder autour de vous et de fouiller le moindre recoin afin de récolter des indices sur les événements passés : le mystère des jumelles, celui des événements de 1952 et celui de l’homme qui rôde dans la montagne. Par chance, les objets avec lesquels vous pouvez interagir brillent. En revanche, si vous souhaitez compléter l’ensemble de votre liste de recherche, il vous faudra faire les bons choix dans votre orientation, car une porte passée pourra parfois vous empêcher de faire machine arrière.

D’autant qu’il n’y a pas de possibilité de contrôler sa caméra et les angles que celle-ci prendra seront parfois agaçants, mais qu’on se le dise, l’orientation reste néanmoins prévu pour vous permettre de vous diriger sur les bons chemins, ce qui n’est pas négligeable dans les sentiers enneigés d’une montagne déserte. Un peu partout, des totems légendaires sont disséminés pour vous donner des indices. Tous prédisent l’avenir selon l’ancienne prophétie des papillons. Certains dévoilent la mort, la perte d’un ami, un danger, une chance ou un conseil. Selon la manière dont vous jouez, la prophétie se réalisera ou non. Chaque totem permet également de mettre un peu plus à jour les événements du passé.

Until Dawn 17Un film interactif

On sent clairement la volonté de Supermassive Games de plonger le joueur dans un film d’horreur dans lequel il serait entièrement aux commandes. Le casting est des plus réalistes, empruntant les traits et les voix d’acteurs qui ne nous sont pas complètement inconnus, comme Peter Stormare (Fargo, 22 Jump Street), Brett Dalton (Marvel : Les agents du S.H.I.E.L.D.) ou Rami Malek (Need for Speed), mais surtout la belle Hayden Panettiere, condamnée à jouer les adolescentes. Les personnages sont particulièrement bien réalisés, et en particulier les visages, qui ne manquent pas de détails, jusqu’à laisser paraître les mouvements de la glotte à la moindre déglutition. On notera néanmoins quelques défauts de disproportions dans certaines scènes, notamment au niveau des mains qui se retrouvent parfois un peu trop grandes par rapport au reste du corps.

En revanche, la synchronisation labiale n’est franchement pas terrible lorsque l’on décide de jouer avec une version française. Il sera donc préférable de choisir la version originale sous-titré, ce qui permettra en plus de profiter des véritables voix des acteurs. Autre bémol à signaler, quelques bugs s’imposeront au niveau de certaines décisions qui se superposent après que le joueur ait fait son choix, et certaines seront impossibles à prendre, la faute à un enchaînement beaucoup trop rapide qui empêchera de prendre une décision, voire même de lire les deux propositions qui seront faites. Evidemment, cela fera rager le joueur quand la décision imposée ne sera pas celle qu’il souhaitait.

Until Dawn c’est un peu un film d’horreur hollywoodien dans lequel le joueur incarne à la fois le scénariste, le metteur en scène et un des personnages. Une seule trame, des dizaines de possibilités de scénario. Ce sont vos choix qui influencent l’ensemble des événements. C’est à vous de décider. Résolvez les énigmes de cette montagne angoissante et évitez les pièges du dangereux psychopathe qui vous poursuit les uns après les autres. Si quelques légers bugs sur les décisions à prendre  viennent ternir l’expérience de jeu, la direction artistique brillamment orchestrée et l’histoire prenante viendront forcément conquérir le joueur.

 Type :  Survival-Horror
 Éditeur :  Supermassive Games / SCE
 Age/Pegi :  18+
 Sortie :  26.08.2015
 Multi-joueurs :  –
 Plates-formes :  PlayStation 3 / PlayStation 4
 Testé sur :  PlayStation 4
  • Une histoire captivante,
  • Une véritable frousse,
  • Une direction artistique parfaitement maîtrisée,
  • Des visages ultra-réalistes,
  • Un gameplay original,
  • Un casting pas tout à fait inconnu.
  • Quelques bugs dans les décisions à prendre,
  • De légers problèmes de disproportions dans certaines scènes. 

Envie de débuter votre propre discussion sur un autre sujet? Le forum est là pour ça!

Review Overview

Ma note

Immersif

Dans Until Dawn, le joueur est vraiment au centre de l'action. Dans ce film d'horreur en version vidéoludique, vous incarnez à la fois le scénariste, le metteur en scène et l'un des acteurs. A vous de prendre les bonnes décisions pour tenter de faire survivre votre bande d'ados perdus dans la montagne, jusqu'à l'aube. Mais attention, car le dangereux psychopathe rôde. Il vous faudra prendre les bonnes décisions car aussi infime soit le choix à prendre, il implique toujours de grandes conséquences.

A propos Marie-Carolyn DOMAIN

Journaliste culture et jeux vidéo. Maman polyvalente, rebelle, débrouillarde, un poil geeky, tatouée, percée, pas fataliste mais réaliste. http://mcdomain.wordpress.com

Voir aussi...

Capcom: Une bêta pour Monster Hunter World : Iceborn sur PS4

Capcom prévoit une bêta de Monster Hunter World : Iceborn du vendredi 21 juin à …

Premier appel à projets dans le domaine des jeux vidéo

Pour la première fois, l’Etat de Vaud lance un appel à projets dans le domaine …

Concours : gagnez “Super Mario Maker 2” sur Nintendo Switch

Créez les niveaux Super Mario dont vous avez toujours rêvé dans Super Mario Maker 2 …

S2Pmag Forums Test : Until Dawn (PS4)

Ce sujet a 0 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Zib, il y a 10 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #75575 Répondre

    Après de longs mois de suspense et de trailers alléchants pour les joueurs amateurs de survival-horror, Until Dawn, le jeu de Supermassive Games, arri
    [Lire l’article complet: Test : Until Dawn (PS4)]

  • #75576 Répondre

    Zib

    Pas trop pour moi le genre…
    Sinon, chez vous, la pub c’est binaire aussi, soit rien soit alors…
    Mais bon, c’est pas trop souvent, et j’ai essayé avec adblock, c’est moins joli… C’est pas partout le cas 🙂

Répondre à : Test : Until Dawn (PS4)
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :