Home / Games / Test : Metal Gear Solid V : The Phantom Pain (PS4)

Test : Metal Gear Solid V : The Phantom Pain (PS4)

MGSVTPP jaquetteC’est le retour de Big Boss dans Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Il s’agit là du deuxième épisode du cinquième opus de la saga, après le prologue Ground Zeroes sorti l’année dernière. Dans cet épisode, notre héros, accompagné de son ami Revolver Ocelot, devra mener à bien une nouvelle mission qui le conduira en Afghanistan et en Afrique.

MGSVTPP lead 2


  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et Galerie

Si Metal Gear Solid a débuté il y a plus de 25 ans, The Phantom Pain vous permet facilement d’infiltrer le jeu sans avoir été initié précédemment à la saga. Cet épisode se veut plus abordable et plus varié que les précédents opus, quasi-indissociables les uns des autres. Dans ce TPS d’action-infiltration narratif, vous incarnez Big Boss, sous le nom de code « Venom Snake », déjà rencontré dans Metal Gear Solid 3 et Peace Walker. En dehors de ça, beaucoup de nouveautés apparaissent ici, tant dans le design que la mise en scène.

Le retour du Boss

MGSVTPP 047The Phantom Pain débute au réveil de Boss, en 1984, dans un hôpital de Chypre, plongé dans le coma depuis 9 ans, amputé d’un bras et toujours borgne depuis Metal Gear Solid 3. Le bâtiment est attaqué par un commando d’élite. A l’aide d’Ismahel et d’Ocelot, mais également de votre toutou D-Dog, Boss parvient à s’échapper mais se retrouve pourchassé par deux Némésis. C’est ainsi que commence votre aventure, alors que Boss reprend du service chez les Diamond Dogs (les anciens Militaires Sans Frontières). Outer Heaven, une nouvelle plate-forme off-shore a été érigée et vous allez devoir participer à sa réussite. Et cette fois-ci, ce sera pour vous l’occasion d’affronter Skull Face une bonne fois pour toute. Celui-ci incarnera votre principal ennemi dans cet opus, mais il ne sera pas seul, car ici vous n’avez pas un groupuscule d’ennemis, mais un paquet de gens qui ont décidé de vous mettre à mal, tous aussi différents les uns que les autres.

MGSVTPP 052Votre aventure vous conduira en Afghanistan et en Afrique, deux zones semi-ouvertes où votre liberté d’action vous permettra de réaliser des missions principales ou des Side Ops, qui sont des quêtes annexes du jeu, au nombre de plus de 150. Vous pourrez également approvisionner votre base en ressources, envoyer vos troupes en mission, recruter sur le terrain et gérer la recherche et le développement de vos équipements. Ces détails sont très importants à prendre en compte, puisqu’avant chaque mission, vous pourrez définir vos équipements, ainsi que ceux de vos équipiers. Et ça tombe bien, car dans le panel des armes et des tenues, vous comme vos amis et vos ennemis auront une garde-robe et un arsenal des plus divers et varié, et l’ensemble se customise à votre guise. Vous pourrez également  appeler du renfort directement en mission, qu’il s’agisse de compagnons, de munitions ou de l’artillerie.

Un opus différent

MGSVTPP 061Mais attention, certaines quêtes annexes seront un passage obligatoire si vous souhaitez réussir vos missions principales. Charge à vous de gérer l’alternance. En bref, MGS V propose un gameplay bien complet qui recèle de nombreux éléments narratifs et surtout de très longues heures de jeu. La narration justement. Ici, exit les longues vidéos. Une partie de l’histoire est racontée par des enregistrements audio qui s’écoutent pendant que l’on poursuit l’aventure. Moins lourde et plus fluide, cette façon de nous apporter les éléments narratifs se digère plus facilement. Seule une poignée de vidéos viendront mettre en image les autres éléments narratifs, ce qui change radicalement de la vision habituelle de la saga qui avait tendance à apporter des cinématiques époustouflantes dans chacun de ses opus. En revanche, il est bon de préciser que certaines séquences restent néanmoins très intenses.

Si de nombreux bugs sur des fins de missions ou des sauvegardes perdues ont déjà été signalés depuis la sortie du jeu, on ne peut néanmoins que s’incliner face à la qualité technique du jeu qui fait honneur aux consoles nouvelle génération, tant du point de vue des images que de la fluidité du jeu, malgré quelques environnements ternes. Si la bande originale est peut-être en-deçà de ce que la saga nous avait servi jusque-là, la musique accompagne néanmoins très bien l’aventure et on apprécie cette nouvelle façon d’apporter la narration via des bandes sonores.

Metal Gear Solid V : The Phantom Pain recèle de nombreuses heures de jeu entre missions principales, missions secondaires et gestion de sa base. Sans compter que dès le mois d’octobre, le mode multi-joueurs viendra compléter ce jeu. Cet opus est un nouveau revirement dans la saga avec une nouvelle façon de jouer, une nouvelle présentation du jeu mais également une nouvelle façon de raconter l’histoire. Les initiés de la saga se sentiront peut-être un peu perdus au départ, mais l’avantage certain, c’est que les joueurs qui n’ont jamais essayé aucun épisode de la série pourront s’y mêler facilement grâce à cet opus.

 Type :  Action / Infiltration
 Éditeur :  Konami
 Age/Pegi :  18+
 Sortie :  01.09.2015
 Multi-joueurs :  Disponible en octobre
 Plates-formes :  PC, PS3, X360, PS4, XOne
 Testé sur :  PlayStation 4

 

  • Durée de vie très conséquente,
  • De très bonnes nouveautés,
  • Une qualité technique indéniable,
  • Gestion de la base intéressante,
  • Nombreuses possibilités de customisation.

  • Déconcertant pour les fans de la saga,
  • Quelques bugs de missions ou de sauvegarde.

Envie de débuter votre propre discussion sur un autre sujet? Le forum est là pour ça!

Review Overview

Ma note

Innovant

Tout nouvel épisode de la saga Metal Gear Solid, The Phantom Pain n’a plus grand-chose de la série initiale, sinon le retour du Boss. Entre une trentaine d’heures de jeu pour les missions principales, plus de 150 quêtes secondaires, sans compter la gestion de sa propre base, ce jeu, devenu action-infiltration plutôt qu’infiltration narrative, vous promet du divertissement sur fond d’arsenal et d’armée.

A propos Marie-Carolyn DOMAIN

Journaliste culture et jeux vidéo. Maman polyvalente, rebelle, débrouillarde, un poil geeky, tatouée, percée, pas fataliste mais réaliste. http://mcdomain.wordpress.com

Voir aussi...

Avis – Ecran Samsung Odyssey G9

Dans le petit univers des écrans dédiés au gaming, Samsung livre l’Odyssey G9, un modèle …

The Pokémon Company présente la Poké ball de collection

The Pokémon Company International et The Wand Company proposent des répliques de Poké Ball de …

La PRO KOMPETITION : SAISON 2 de Mortal Kombat 11 arrive !

WARNER BROS. GAMES ET NETHERREALM STUDIOS ANNONCENT LA PRO KOMPETITION : SAISON 2 DE MORTAL …

Vous lisez 1 fil de discussion
Vous lisez 1 fil de discussion
Répondre à: Test : Metal Gear Solid V : The Phantom Pain (PS4)
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :