Home / Games / Super Mario Maker : un jeu… si on y met du sien!

Super Mario Maker : un jeu… si on y met du sien!

super mario maker testNintendo a sans doute réalisé le rêve de tous les fans de Mario en lançant le 11 septembre dernier Super Mario Maker. Un éditeur de niveaux qui se laisse jouer plus qu’un jeu à proprement parler, qui nous met aux commandes de la « fabrique à Mario ». Pour y produire et partager nos créations, et jouer à celles des autres…

maker

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo

Va falloir travailler mon petit gars !

Héritier spirituel de Mario Paint, Super Mario Maker n’est pas un titre facile à critiquer. Il ne propose pas, comme les Mario habituels, un contenu tout lisse à consommer goulûment, déjà tout prêt et millimétré comme on les aime, même si certains se plaignent évidemment du manque d’originalité dont finit par faire preuve Nintendo au fil des années. Super Mario Maker a comme argument de vente la promesse de nous mettre aux commandes de l’usine à Mario, pour créer nos niveaux, les partager en ligne, et jouer aux créations des autres. Là, on se dit déjà que level designer, c’est un job à part entière, et on imagine sans peine se mettre à jouer à des niveaux qui n’auront de Nintendo que l’univers, avec des conceptions totalement loufoques et improbables. On n’en est pas loin…

screen

Mais rendons au plombier ce qui est au plombier. Pour une fois, le gamepad de la WiiU est utile et parfaitement exploité. L’outil de création est très simple à prendre en main, et de plus, il garde un côté ludique. Point de menus cachés, de bidules compliqués à trouver. Même si Mario Maker ne s’adresse pas aux plus jeunes, la conception des niveaux est très joliment gérée. Via un glisser-déposer du bout du stylet, on construit son parcours, épaulé par l’usage de quelques raccourcis sur les boutons physiques du gamepad. Les options des blocs d’éléments se matérialisent par des options marantes, par exemple en secouant un élément du bout du stylet pour en changer la propriété. Une Koopa verte (mais oui, la tortue…) secouée virera au rouge, et ne tombera plus de sa plate-forme. Une idée de gestion bien foutue, mais qui ne saute pas à l’œil du néophyte de l’univers des Mario. Peu importe, autant tout essayer et faire des découvertes. Mais il faut de la patience, puisque les éléments ne sont pas tous débloqués et qu’il faut plus d’une semaine de jeu pour accéder à l’ensemble de la palette créative…

screen2

Outre les éléments des Mario, presque tous présents (je n’ai pas trouvé les grillages, mais…), les environnements sont également disponibles. En plus des niveaux standards, pour ceux qui veulent se créer un level aquatique ou le fameux château de Bowser, le principal y est, avec à chaque fois de petites subtilités. Là dessus, on peut encore faire varier l’environnement global pour qu’il colle soit à Super Mario Bros, Super Mario Bros 3, Super Mario World ou Super Mario Mario Bros U. Ce qui a également son influence dans le gameplay : les sauts en s’appuyant contre les murs ne sont pas disponibles dans la version Super Mario Bros, mais le sont en basculant d’une pichenette son niveau en un rendu New Super Mario Bros…

L’ergonomie de ce super créateur de niveaux est bonne, mais quelques manques sont à déplorer. Il n’est pas possible d’inclure de checkpoint, tandis que pour essayer son niveau en cours de création, ce qui se fait instantanément, la fonction de base proposée passe par le lancement de sa création au point de départ. Il faut user d’une autre option pour lancer le jeu au dernier point de création. Un détail, mais quand on voit qu’à contrario, un système de traces laissées par un saut de notre plombier permet de réaliser des sauts parfaits, c’est un peu dommage pour ceux qui sont un poil perfectionnistes.

Petit détail amusant, il est possible de générer des bruitages et des animations via des éléments spécifiques ou à certains points clés d’un niveau, dans cet éditeur résolument accessible et plutôt complet. De quoi créer une grande quantité de niveaux, c’est certain. Mais est-ce suffisant ?

Tous les employés de l’usine ne sont pas géniaux…

Avec Super Mario Maker, tout possesseur du titre devient un potentiel fournisseur de contenu, mis en compétition avec ses compères. On peut publier un niveau à une seule condition : être parvenu à terminer son level en y jouant, après sa création. Du coup, ceux qui s’avèrent impossibles passent à la trappe, mais cela ne veut pas dire que toutes les créations publiées online soient agréables à jouer. Loin de là. De plus, le système de proposition des niveaux réalisés par les joueurs se base sur un système de notation posée par chaque personne qui s’y est essayé, classé de manière automatisée. Du coup, on retrouve pléthore de niveaux qui se parcourent sans rien toucher (ce qui est réalisable en plaçant les bons éléments aux bons endroits), leur déclinaisons en versions qui font de la musique, et… une benne de choses injouables, ou presque, sans se mettre la tête dans les murs. C’est bien d’avoir de super outils, mais sans grande idée, ma foi, ça ne le fait pas, ou très moyennement.

screen3

Heureusement, pour sauver la mise, du moins pour les plus fainéants qui trouveraient que les autres joueurs ne sont pas assez bons dans leurs réalisations, il est possible de jouer à des modes défi, comme celui des 10 ou des 100 Mario, permettant de parcourir une sélection de niveaux avec 10 ou 100 vies. Le tout selon 3 niveaux de difficulté. De quoi y trouver un potentiel de jeu quasiment illimité, avec des bonus tels que des costumes s’ajoutant après coup au mode éditeur, permettant d’incarner d’autres icônes de Nintendo à l’écran, comme Donkey Kong.

Vous l’aurez compris, Super Marie Maker est, à mon avis, un titre à mettre avant tout dans les mains de ceux qui se sentent une vocation de créateur. Pour les autres, habitués à la consommation de jeux prêts à être ingurgités, l’intérêt, d’une fois la découverte passée, risquera de retomber rapidement. Parce que Super Mario Maker est un jeu, à condition de mettre la main à la caisse à outils du plombier. Sans quoi, mieux vaut passer son chemin et attendre un nouveau Super Mario…

Je ne m’aventure pas à poser une note pour ce titre, puisque ce n’est pas un jeu à proprement parler. Ce serait comme dire que l’on note le pinceau d’un peintre, alors que chacun attend de juger de sa toile. Et comme les mauvais ouvriers ont toujours l’excuse de mauvais outils… (allez, bon sang, faites-nous des niveaux de Super Mario Maker, au lieu d’attendre un verdict ! Qu’est-ce que vous faites êtes encore là ?)

 Type :  Plates-formes / éditeur de jeu
 Éditeur :  Nintendo
 Age/Pegi :  3+
 Sortie :  11.09.2015
 Multi-joueurs :  –
 Plates-formes :  WiiU
 Testé sur :  WiiU

Envie de débuter votre propre discussion sur un autre sujet? Le forum est là pour ça!

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Concours : gagnez le jeu “The Legend of Zelda: Link’s Awakening” pour Switch !

26 ans après sa sortie sur Game Boy, The Legend of Zelda: Link’s Awakening fait …

VAMPIRE: THE MASQUERADE – BLOODLINES 2 : PARADOX INTERACTIVE DÉVOILE LA FACTION DES BARONS !

Paradox Interactive a révélé une nouvelle faction de Vampire: The Masquerade – Bloodlines 2. Il s’agit des Barons.  Les …

Fourmi au cinéma !

Le jeune Théo, surnommé Fourmi, aimerait redonner de l’espoir à son père, Laurent, un grand …

S2Pmag Forums Super Mario Maker : un jeu… si on y met du sien!

Ce sujet a 0 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  val, il y a 1 an et 1 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #75298 Répondre
    Eric Rivera
    Eric Rivera
    Admin bbPress

    Nintendo a sans doute réalisé le rêve de tous les fans de Mario en lançant le 11 septembre dernier Super Mario Maker. Un éditeur de niveaux qui se lai
    [Lire l’article complet: Super Mario Maker : un jeu… si on y met du sien!]

  • #75299 Répondre

    val

    il manque encore beaucoup de choses nottament :
    -pouvoir créer des pentes.
    -les “faux murs” comme dans les manoirs.
    -les poulies(ou ascenseurs).
    -les koopalings
    Ludwig
    Lemmy
    Roy
    Iggy
    Wendy
    Morton
    Larry
    Et donc pouvoir les mettre tous les 7 en 1 seul niveau

    -poum-poum.
    -la musique de combat contre bowser jr comme sur mario bros sur wii u
    -les environnements : glace , désert , tour et volcan.
    -avoir le choix entre : niveaux en hauteur ou en longueur.
    -le bouclier , les poings et le canon sur le vehicule de bowser jr (uniquement pour bowser jr , pas mario).
    -L’obligation de battre un boss(si on en met un)pour finir un niveau(pour les tours et chateaux)
    -les musiques suivantes : combat contre bowser jr (comme sur mario bross wii u).
    : combat contre poum poum ( comme sur mario bross wii u ).
    : combat de boss final(comme mario bros wii u au mond 8).
    -pouvoir secouer kamek afin de le mettre sur son balai ( ainsi il faudra lui sauter 3 fois dessus au lieu de 1) .
    -pièces etoiles
    -fleur de glaces
    -minuscule champignon.
    -Les grandes portes qui mènent aux boss ( comme sur mario bross wii u)
    sinon bon jeu

Répondre à : Super Mario Maker : un jeu… si on y met du sien!
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :