Home / Games / Test – Fallout 4 sur PC

Test – Fallout 4 sur PC

Ce 10 novembre, la famille Fallout a vu arriver son sixième membre, Fallout 4, sujet à une attente sans précédent. La série, bénéficiant d’une fanbase conséquente, a joué de sa notoriété pour faire monter la hype petit à petit à l’aide de courtes vidéos sur chacune des catégories S.P.E.C.I.A.L que nous avons relayées en partie dans une News parue dernièrement sur le site. Toute cette com’ peut laisser présager le meilleur comme le pire. Alors, Fallout 4, nous réserve-tu une nouvelle petite merveille vidéoludique ou une apocalyptique déception?

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et galerie

Un Fallout… Édulcoré… 

Si Fallout 4 peut, à première vue, ressembler aux deux opus de la série précédemment édités par Bethesda, il intègre tout de même un bon nombre d’ajouts. Certains changements au sein du gameplay auront même le don de déstabiliser les joueurs les plus habitués aux précédents épisodes de la licence. Non, Fallout 4 n’est pas un copié-collé de Fallout 3 et pas toujours pour le meilleur…

À peine l’histoire commencée que ça saute aux yeux: c’est coloré, très coloré. En fait, le mot exact serait édulcoré. À l’époque Skyrim avait été critiqué pour son manque de couleurs là où son prédécesseur, Oblivion, ressemblait en comparaison à une véritable fête foraine. La différence entre le 3 et 4 est la même… Du moins au début du jeu. En effet, après l’introduction/didacticiel/analogie-philosophique-post-moderne, tout ce joli monde coloré va très rapidement se ternir, se décomposer, s’effondrer, ou encore muter! Bien que le soft soit résolument plus coloré que ses parents, il ne tient plus la comparaison avec ses cousins héroïquement fantaisistes.

De la nouveauté, oui! Mais pas ça…

Une fois dans le vif du sujet, on découvre assez rapidement un système de gestion de bases et de clan qu’on pourra choisir d’utiliser ou non au fur et à mesure de l’avancement du jeu. Même si quelques constructions de bâtiments et missions afin de rallier des bonnes gens à notre cause sont obligatoires, ne vous inquiétez pas, si vous n’êtes pas amateur de jeux de gestion (comme moi, par exemple) Fallout 4 ne vous donnera pas envie de jeter votre console ou votre PC par la fenêtre. Même s’il faut avouer que par moments ces phases de gestion sont trèèèèèès ennuyeuses, précisons que ces dernières disposent d’un panel conséquent de constructions plus ou moins utiles. Il est également possible d’assigner des membres de notre clan à certains postes ou à certaines tâches, histoire d’avoir de la nourriture et une relative défense contre les pillards ou autres ennemis radioactifs. Le système de craft quant à lui a été nettement mieux pensé, en effet, le moindre déchet qu’il est possible de ramasser peut être recyclé en éléments utiles qui serviront plus tard à améliorer nos armes, armures et à la réparation de ces dernières.

En parlant de recyclage, il est difficile de ne pas remarquer qu’un grand nombre de mécaniques de gameplay et des animations sont pratiquement les mêmes que dans Skyrim et The Elder Scrolls Online. Un exemple plus qu’évident : L’animation de sortie des ateliers de craft est rigoureusement la même dans les trois soft.

Dans le domaine des quelques améliorations louables et plus que bienvenues de la part de Bethesda, on trouve des combats plus fluides et une visée manuelle nettement plus agréable à utiliser que dans les précédents opus. Autre amélioration notable, le système de points de compétences et de capacités, « perks », comme on dit entre résidents d’abris, a subit une refonte majeure. Ainsi, au fur et à mesure des niveaux qui passent, il est possible d’augmenter les caractéristiques S.P.E.C.I.A.L de notre personnage ou ses « perks » qui, eux, sont uniquement disponibles si la caractéristique S.P.E.C.I.A.L associée est assez développée.

Il était une fois… Un mec qui cherche son fils.

Du côté du scénario, on se retrouve une fois de plus avec un pitch de base, mais avouons-le, on ne s’attendait pas non plus à l’histoire de l’année non plus. Comme à l’accoutumée, le background de ce Fallout est riche et bardé de références, mais on se retrouve malheureusement trop souvent à pencher du côté de l’indifférence la plus totale, le scénario du jeu n’aidant vraiment pas à l’immersion. Monde ouvert oblige, il y a bien évidemment une tripotée de missions secondaires à accomplir, certaines étant de véritables blagues pendant lesquelles on prend même plaisir à mourir ou recharger la partie afin d’épuiser toutes les possibilités de cette vaste blague.

Bien que le pitch soit des plus basiques il fait dignement tenir le soft debout. Mais là ou le bât blesse, c’est que les dialogues sont extrêmement moyens, il en est de même pour l’interprétation des doubleurs. À vrai dire, ces derniers points, qui faisaient le sel de la licence, n’ont jamais été aussi peu présents dans un Fallout. Il y a tout de même un type de personnage que j’ai trouvé particulièrement réussi, ce son les robots. C’est ironiquement les seuls pour lesquels la synchronisation entre le doublage et les mouvements des PNJ n’ont pas d’importance. Les décors, eux, sont extrêmement bien réalisés et l’ambiance post-apocalyptique y est.

Comme dit plus haut, la récupération est de mise dans cet opus de la série. Ce terme prend tout son sens lorsqu’on analyse grossièrement le jeu au niveau technique. Bien que Bethesda réalise une prouesse en continuant à utiliser son moteur de jeu Gamebryo Engine customisé, ayant servi depuis la jeu The Elder Scrolls IV : Oblivion, ce dernier est manifestement à bout de souffle. Il faut vraiment espérer que le prochain soft de Bethesda (probablement le sixième Elder Scrolls) tournera sur un nouveau moteur de jeu…

Au final, Fallout 4 n’est clairement pas aussi bon qu’on s’y attendait. Bien que quelques mécaniques de jeu aient changé entre cet épisode et les deux précédents et la bonne vieille recette du monde ouvert aux missions à la pelle, cela ne l’a pas rendu meilleur, au contraire, les grandes qualités des précédents opus ont été amenuisées pour laisser place à un peu de nouveauté. Mauvaise opération ici, mais on peut saluer l’effort de ne pas avoir cédé à la facilité en faisant un pur copié-collé du 3.

(Fallout 4 a été testé sur PC, avec une version téléchargée sur Steam.)

 Type : RPG/FPS/Aventure
 Éditeur : Bethesda Softworks
 Développeur : Bethesda Softworks
 Age/Pegi :  18+
 Sortie :  10.11.2015
 Multi-joueurs :  –
 Plates-formes :  PC, ONE, PS4
 Testé sur :  PC
  • Ambiance post-apocalyptique à nouveau réussie.
  • Nouveau système de craft et de recyclage d’items.
  • Monde ouvert aux nombreuses missions
  • Contrôles et combats plus fluides.
  • Tentative d’actualiser le gameplay de la série.
  • Système de gestion ennuyeux.
  • Graphismes à la ramasse.
  • Moteur du jeu qui pourrait être qualifié de mort-vivant.
  • Écriture et doublage trop inégaux.

Envie de débuter votre propre discussion sur un autre sujet? Le forum est là pour ça!

Review Overview

A mon avis...

Un poil décevant

Fallout 4 fait partie de ces jeux bardés de défauts mais paradoxalement amusants à jouer. C'est vrai qu'il y a des bugs, que les graphismes ont du retard, que l'écriture n'est pas aussi bonne qu'on aurait pu l'espérer et que le titre perd en rythme à cause de son nouvel aspect de gestion, mais finalement, une fois en jeu, le titre de Bethesda est vraiment grisant. Voilà encore la preuve du talent des développeurs de chez Bethesda.

A propos Chris Blanco

Chris Blanco
Chris, la vingtaine, je suis un grand fan de jeux vidéos et y consacre une grande partie de mon temps libre. J'aime partager mes opinions et mes idées avec la communauté, le tout dans le respect et l'ouverture d'esprit. Mon autre grande passion est la musique, j'ai eu pratiqué la basse dans plusieurs groupe de metal.

Voir aussi...

Samsung: The Sero – le tout nouveau téléviseur Lifestyle disponible en Suisse

Le tout nouveau téléviseur Lifestyle The Sero est disponible en Suisse à partir d’aujourd’hui. Avec sa …

Dynasty Warriors 9 – PlayStation Hits est désormais disponible

KOEI TECMO Europe  est heureux d’annoncer aujourd’hui la sortie de DYNASTY WARRIORS 9 – PlayStation Hits, …

Command&Conquer Remastered Collection : les codes sources sont téléchargeables

À quelques jours de la sortie d’une des franchises cultes des années 90 en matière …

S2Pmag Forums Test – Fallout 4 sur PC

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #75201 Répondre
      Chris BlancoChris Blanco
      Participant

      Ce 10 novembre, la famille Fallout a vu arriver son sixième membre, Fallout 4, sujet à une attente sans précédent. La série, bénéficiant d’une fanbase
      [Lire l’article complet: Test – Fallout 4 sur PC]

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Test – Fallout 4 sur PC
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :