Home / Games / Overwatch : deuxième bêta, les nouveautés

Overwatch : deuxième bêta, les nouveautés

Les jeux se sont ouverts mardi soir pour la deuxième phase beta d’Overwatch. Pour rappel: les développeurs ont interrompu la première phase de test en décembre dernier pour ajuster la balance globale du FPS et pour implémenter de nouveaux éléments au jeu. Nous étions restés sur notre faim suite à l’annonce d’un nouveau mode de jeu et d’un système de progression. Le coup d’envoi de la deuxième mi-temps apporte réponse à nos questions.

Un troisième mode de jeu

Le nouveau mode de jeu s’appelle «Contrôle». Le principe est simple: deux équipes de six joueurs s’affrontent pour la domination d’une zone qu’il faut d’abord capturer, puis défendre suffisamment longtemps. La victoire est conférée à la première équipe à remporter deux manches, sur un total de trois. La zone de capture est située à un emplacement différent pour chaque round, il n’a cependant pas été précisé par les développeurs de quelle manière la succession des zones est décidée.
Le mode de jeu vient avec son assortiment de maps dédiées. Les deux champs de bataille «Tour de Lijiang» et «Népal» sont déjà jouables. La première carte est centrée autour d’un gratte-ciel au cœur d’une métropole chinoise, la seconde se déroule dans un monastère perché dans les hauteurs de l’Himalaya. Elles s’ajoutent au total de neuf maps jouables en PvP, et aussi en PvE depuis mardi. Les «Parties contre l’IA» se dérouleront de la même manière que celles contre des joueurs humains, elles rapporteront aussi de l’expérience mais pas autant. Ce qui nous amène au nouveau système de progression.

EXPrimer sa personnalité

La progression du joueur est basée sur des niveaux que l’on atteints avec l’obtention de points d’EXP. Les héros n’ont pas de niveau individuel, mais on accumule l’expérience sur le compte en entier. Le choix du personnage n’a donc aucune importance. Au passage d’un niveau on reçoit des récompenses cosmétiques aléatoires contenues dans un «coffre de butin». Modèles, animations, emotes, tags et autres items de différentes raretés (rare, épique ou légendaire) permettront de personnaliser ses personnages et d’exprimer sa créativité. La totalité des unlocks pourront être achetés par le biais des «crédits», la monnaie in-game que l’on gagne également dans les coffres, ou avec des microtransactions. Le système aléatoire est censé motiver les joueurs à long terme sans pour autant attiser trop de fanatisme. Comme on ne sait jamais ce que l’on va recevoir dans la prochaine caisse on ne peut pas se fixer d’objectif à atteindre; les développeurs espèrent que les joueurs se focaliseront sur le jeu en lui-même.

McCree_01

Bienvenue à la cour des grands!

Overwatch est clairement orienté sur la compétitivité. Les modes de jeu, les capacités des héros, le calibrage des maps… Chaque élément tend vers un équilibrage – symétrique ou asymétrique – parfait. La stratégie et l’exploitation optimale de chaque personnage dans une situation donnée, en coordination avec d’autres héros, sont la clé du succès. Blizzard vise le public eSport et l’affirme en autorisant les tournois organisés pour la période beta. Les développeurs refusent néanmoins que les récompenses dépassent les 10 000 € ou de fournir une licence pour des événements de plus grande ampleur pour le moment. Une telle audience requiert évidemment une attention toute particulière, notamment en termes de liberté de configuration des serveurs.
La mise à jour apporte des parties privées ainsi que des compléments bienvenus par les plus sportifs. Le «champ de tir», ou mode entraînement, a été ajouté. Combiné avec un large panel d’options configurables comme le temps de recharge des ultimates, l’intelligence artificielle (pouvant faire office de cibles), et plus encore, le mode entraînement semble directement conçu pour affiner ses performances. Vitesse d’exécution, précision, et la connaissance de chaque détail comme les timings d’une map sont des facteurs cruciaux pour les joueurs professionnels.

Une question de balance

Le gameplay a également subi d’importantes modifications, notamment au niveau des ultimates. Leur recharge a été simplifiée pour ne dépendre plus que du temps qui s’écoule. Une variété de facteurs était calculée auparavant et résultait en des situations problématiques où un joueur pouvait recharger son ulti trop rapidement et trop facilement.
Parmi les héros les plus retouchés figurent Bastion, Soldat 76, Torbjörn, ou encore Ange. Pour se faire une idée plus précise des modifications vous pouvez consulter les patch notes complètes.
Plusieurs mois avant sa sortie officielle prévue au 21 juin 2016, Overwatch semble déjà parachevé. Ses concurrents peuvent quant à eux réviser leurs prières. Une nouvelle ère du FPS est peut-être en route.

A propos David Meszes

David Meszes

Voir aussi...

Concours : gagnez le jeu “The Legend of Zelda: Link’s Awakening” pour Switch !

26 ans après sa sortie sur Game Boy, The Legend of Zelda: Link’s Awakening fait …

VAMPIRE: THE MASQUERADE – BLOODLINES 2 : PARADOX INTERACTIVE DÉVOILE LA FACTION DES BARONS !

Paradox Interactive a révélé une nouvelle faction de Vampire: The Masquerade – Bloodlines 2. Il s’agit des Barons.  Les …

Fourmi au cinéma !

Le jeune Théo, surnommé Fourmi, aimerait redonner de l’espoir à son père, Laurent, un grand …

S2Pmag Forums Overwatch : deuxième bêta, les nouveautés

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par David Meszes David Meszes, il y a 3 ans et 7 mois.

Répondre à : Overwatch : deuxième bêta, les nouveautés
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :