Home / Games / Test – Street Fighter V : Rise Up !

Test – Street Fighter V : Rise Up !

Street-Fighter-V-PS4-Jaquette

L’année 2016 sera l’année du VS Fighting, entre les productions à venir et celles déjà en place, les passionnés des jeux de combat pourront s’en donner à cœur joie ! Parmi les poids lourds qui arrivent cette année, Street Fighter se place parmi les favoris de la discipline. De plus avec la pénétration de plus en plus forte de l’e-sport dans l’esprit des joueurs avec les différents tournois mis en place à travers le monde, le jeu vidéo s’ouvre et s’élève dans une nouvelle ère. Street Fighter V en est l’exemple type en étant taillé autour de cette discipline. Cette nouvelle édition, d’un titre devenu culte dans le domaine, est-elle à la hauteur ? Réponse dans notre test.

 

  • Test
  • Fiche

Street-Fighter-V-18

Un Street Fighter pour les gouverner tous !

Capcom a pris de très gros risques cette année avec sa franchise en proposant un plan d’exploitation sur plusieurs années, ce qui pourrait être à moyen terme contre-productif pour la saga. Cette décision, prise dès le départ par Yoshinori Ono, producteur exécutif et créateur de ce cinquième épisode, a été très claire : Street Figter V est et sera un titre unique et proposera pendant toute sa durée de vie, des contenus et des ajustements de gameplay au fil des années. Pour résumé, nous ne verrons pas de version Super, Ultra ou encore Turbo pour ce Street Figther V, ce qui au premier abord semble une bonne nouvelle.

Et pour garder une certaine emprise sur les joueurs, le titre verra son contenu évoluer à raison d’une mise à jour par mois. Ces différents ajouts apporteront de nouveaux modes de jeu, qui arriveront gratuitement, tandis que les nouveaux personnages, mais également les divers costumes et stages, pourront être récupérés soit par un achat traditionnel, via DLC, soit par le biais d’achats in-game, grâce au Fight Money, argent virtuel que nous pouvons gagner pendant le jeu.

On peut assimiler ce système à celui des saisons, connu par exemple sur Killer Instinct, titre exclusif à la Xbox One.

Tout ceci nous emmène sur le principal problème actuel du titre : son contenu, que je nommerai « contenu Day-One ». On se retrouve avec le strict minimum de ce qu’on peut attendre dans un mode solo pour un jeu de combat. Certes, ce type de production ne propose pas, à proprement parler, d’un mode solo de type aventure, mais certains modes de jeu font cruellement défaut. On pourrait croire à faire à un jeu non fini, malgré le cahier des charges pour l’année 2016 annoncé.

Une fois sur l’interface principale, on découvre rapidement l’orientation prise par SFV : le online, online et online ! De plus, pour accentuer le tout, le titre oblige de se connecter avant même l’arrivée aux différents modes de jeu et propose via les paramètres, de rechercher en permanence de nouveaux challengers pour des combats amicaux ou pour le classement mondial.

Street-Fighter-V-screens_09_Stomp

L’histoire, et la survie sont les seuls modes dits « solo » actuellement. L’absence du mode arcade, connu par tous, est tout simplement absent. On ne peut même pas faire un combat simple contre l’IA dans le mode Versus. Le mode Histoire, quant à lui, propose 3 à 4 combats par personnage, et une narration propre à chaque protagoniste.

Protagonistes qui sont au nombre de 16. Cela peut paraitre faible comme chiffre, mais chaque personnage propose un gameplay unique et donc des alternatives plaisantes avec des mécaniques bien pensées sur lesquelles nous reviendrons un peu plus tard dans ce test. Si on retrouve rapidement ses marques pour les habitués de la licence avec 12 combattants issus de l’univers de Street Fighter, les 4 autres personnages sont totalement inédits et rafraîchissent par la même occasion le rooster.

Un gameplay parfait ?

Au-delà des différents points cités plus haut, qui peuvent pousser la majorité des joueurs à ne pas franchir le cap de l’achat day-one et qui attendront sagement 6 à 12 mois, le temps que le titre s’étoffe un peu plus, Street Fighter V place la barre très haute au niveau de son gameplay en intégrant de nouvelles mécaniques particulièrement bien pensées. Bien entendu, rien n’est totalement parfait et on pourra toujours chipoter sur des points bien précis, mais il faut souligner le travail réalisé sur cet opus.

Dès les premières secondes ce qui frappe, c’est sa prise en main bien plus abordable et plus agressive que son prédécesseur. Les habitués retrouveront rapidement leurs marques. Sans trop tomber dans l’excès de la simplicité, on pourra rapidement se donner à cœur joie en plaçant quelques combos sans vraiment se soucier de l’input qui fut très exigeant dans SFIV. Le but est de pouvoir fédérer le maximum de joueur autour de cette discipline.

street-fighter-v-ken

Mais pas de panique, le titre reste exigeant en profondeur et offre pour les amoureux du VS Fighting un challenge élevé qui passe forcément par l’apprentissage des nouvelles mécaniques instauré dans cet opus.

Contrairement au quatrième épisode et pour accentuer la direction plus dynamique des combats, le choix cette année a été de supprimer la mécanique autour du système Focus et de le remplacer par des compétences uniques propres à chaque personnage utilisable par le système V, exploitable de trois manières différentes :

Le V-Skill offre à chaque personnage une compétence unique. Par exemple Ryu pourra contrer tous types d’attaques ce qui rendra le personnage plus défensif, Necalli frappera le sol pour atteindre son adversaire à distance, tandis que M.Bison (Vega) pourra renvoyer les projectiles à son assaillant. Tous les personnages ont donc une compétence unique offensive ou défensive qui vient compléter leurs panels que coups de base qu’il faudra connaître et maîtriser pour trouver son style.

La barre V-Gauge matérialisée à l’écran par une barre de couleur rouge, se remplit en fonction des différents coups que vous allez encaisser mais aussi par la réussite de vos V-Skill, et ce découpé en 2 ou 3 segments en fonction de votre personnage.

Cette V-Gauge pourra être utilisée pour réaliser :

Un V-Reversal : mouvement qui permet de placer une contre-attaque tout en étant en position défensive. En utilisant un des segments qui compose votre V-Gauge pour pourrez casser le combo de votre adversaire et vous sortir d’une situation dangereuse. Encore une fois chaque personnage possède son propre mouvement de contre. A utiliser avec maîtrise, mais cela peut à tout moment faire basculer le combat en votre faveur.

Un V-Trigger : Une fois votre V-Gauge au maximum, elle pourra être utilisée, également de manière unique pour chaque personnage, soit comme un buff temporaire qui augmente les dégâts des coups spéciaux ou soit par un mouvement particulier. Prenons le cas de Dalshim qui lors de l’utilisation de son V-Trigger pourra enflammer le sol devant lui et infligera sur un laps de temps des dégâts continus, ou de Nash (Charlie) qui pourra se téléporter directement derrière son adversaire pour reprendre le dessus.

street-fighter-5-dhalsim

Autre changement qui rendra vos combats plus techniques et tactiques : l’apparition de la barre de Stun en dessous de la barre de vie sur l’ATH. Avoir la vision sur cette barre de Stun pourra vous permettre à tout moment de maîtriser votre adversaire en prenant peut-être des risques.

Vous l’aurez compris au-delà de la simplicité énumérée plus haut pour sa prise en main, SFV reste un titre toujours aussi exigent et technique pour ceux qui en maîtriseront le gameplay.

Bien entendu la barre des Super renommée pour cet opus jauge EX, permet toujours de placer des coups spéciaux EX mais aussi le Critical Art de votre personnage.

La compétition au cœur du soft

Avec toute cette hype autour de l’e-sport, des compétitions qui fleurissent partout dans le monde et cette envie de toucher de plus en plus d’adeptes de la discipline, l’éditeur a développé Street Fighter V autour de cette philosophie. Tout a été pensé pour vous inciter à partir en croisade dans le online. En plus de pouvoir décider de partir vers des parties avec classements ou vers des parties casual, vous pourrez paramétrer l’interface pour qu’elle puisse rechercher en permanence un adversaire sur le système en ligne. De plus la mise en place du Cross-serveur permettant ainsi au joueurs PS4 et PC de pouvoir s’affronter sans soucis technique du à l’architecture des machines permet d’avoir en permanence un challenger qui vous attend.

En ce qui concerne les parties en ligne, un point d’honneur a été porté pour que nous puissions avoir la meilleure expérience. Les combats sont fluides et stables, à tel point qu’il n’existe quasiment aucune différence en ligne ou avec un amis à côté de vous. Le travail effectué sur le Netcode est exemplaire et prouve bien que le développement a principalement été axé sur ce domaine.

En route vers les sommets

Techniquement, le sujet est maitrisé de main de maître. Le jeu est beau, fluide et le moteur graphique repose sur des bases solides. Le soft propose une expérience particulièrement plaisante et jouissive en gardant cette exigence propre à la franchise, avec une profondeur de jeu qui demandera des heures d’entrainement pour parfaire votre technique tout en permettant aux joueurs occasionnels de trouver ici un jeu de combat beaucoup plus facile d’accès.

En ce qui concerne la patte graphique, malheureusement la direction artistique prise depuis SF4 divise encore la communauté, mais on ne pourra pas nier que les effets de particules de lumière sont particulièrement réussis.

On regrettera tout même l’orientation prise mais assumé par Capcom avec son modèle économique, qui proposera d’étoffer son titre au fur et à mesure, mais qui laissera bon nombre de joueurs en attente face au maigre contenue proposé Day-One, ainsi que du peu d’alternatives si vous n’êtes adeptes des combats en ligne.

street-fighter-v-screen-01-ps4

 

Type: Combat
Editeur: Capcom
Age/Pegi: 12
Sortie: 16/02/2016
Multijoueur: Local / Online
Plates-formes: PS4 / PC
Testé sur: PS4
  • Gameplay toujours aussi exigent à haut niveau …
  • …Mais bien plus accessible pour les joueurs occasionnels
  • Le système V-Skill et V-Trigger
  • Le online
  • Les nouveaux personnages
  • Pouvoir acheter le futur contenu via la monnaie virtuelle
  • Le contenu proposé Day-one (modes de jeu et personnages)

 

En résumé...

A mon avis...

Rise Up !

Street fighter V se place de nouveau comme le jeu de combat par excellence et prouve encore une fois la maîtrise de Capcom dans le domaine du VS Fighting.

A propos cedangelus

cedangelus
Tout petit à l'école, à la place des stylos j'avais des jeux électroniques, à la place des manuels scolaire des magazines de jeux-vidéo. Ne vous étonnez pas je suis un vrai Geek. De Pong à The Last Of Us, je suis un touche à tout et j'adore partager ma passion.

Voir aussi...

Yu-Gi-Oh! Duel Links : l’univers de ZEXAL est désormais disponible

La 30èmeBoîte Principale apporte des cartes compatibles avec l’Invocation Xyz dont Numéro 39 : Utopie …

« Jeux de dames » d’André Buffard

Après le succès de son premier roman Le Jeu de la défense, André Buffard, avocat …

EA SPORTS FIFA 21 dévoile sa bande-son !

Electronic Arts Inc, a dévoilé la bande-son officielle d’EA SPORTS™ FIFA 21 avec des musiques …

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Test – Street Fighter V : Rise Up !
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :