Home / Games / Test – Bombshell sur PC

Test – Bombshell sur PC

Bombshell PCSorti le 29 janvier 2016, Bombshell, développé par Interceptor Entertainment et édité par 3DRealms, est un jeu de tir en vue isométrique mêlant avec subtilité et raffinement le thème de la guerre et celui des aliens. Bon, ok, Bombshell ne contient ni subtilité ni raffinement. Quand on sait que la licence Duke Nukem est autrefois sortie des studios de 3DRealms et surtout que Bombshell aurait dû être à la base un nouvel épisode de la série des Duke Nukem, il n’y a finalement pas de quoi être étonné. Alors, est-ce que Bombshell est à la hauteur du Duke? Réponse dans le lignes qui suivent!

  • Test
  • Fiche
  • Galerie


Des flingues, des aliens… What else?  

Bombshell nous met dans la peau de… “Bombshell” (étonnant, hein?), une guerrière pour le moins badass partie avec pour objectif d’exterminer les méchants aliens. Voilà toute l’originalité et l’imagination déployée pour constituer l’histoire du titre de 3D Realms. Sans casser des briques, ce pitch pour le moins basique suffit largement pour le soft. Pas besoin de subtilité, ni de grandes histoires. Dans Bombshell, on a simplement besoin d’un prétexte pour casser de l’alien et c’est pas plus mal comme ça!

Simplement trop simpliste.

Puisqu’on en est déjà à parler de casser de l’alien, autant savoir si c’est jouissif, non? Et bien ça l’est! Le gameplay est simple, fluide, nerveux… Tout ce qu’il faut pour un shooter digne de ce nom!BS_Jun_2015_Screenshot_2 Le système de tir est relativement instinctif, au pad, il suffit d’orienter le joystick droit pour viser tout autour de notre héroïne et de tirer avec la gâchette droite. Au clavier/souris, c’est encore plus simple, car on vise et on tire avec la souris. Tout au long du jeu, on trouve et on récupère sur les ennemis vaincus, de l’argent, de l’expérience et des munitions pour nos armes. L’expérience permet de gagner des points de compétence à répartir entre les statistiques de base et les pouvoirs de notre guerrière préférée et à débloquer certaines améliorations pour nos armes. Ces améliorations peuvent être achetées avec l’argent ramassé.

Les mécaniques du jeu sont, à l’instar du scénario, basiques mais sans être mauvaises. Pour le coup, on a vraiment l’impression de jouer à un Diablo 3 qui aurait maigri… Un peu trop, même… Ok, c’est bien de faire dans la simplicité, de ne pas tomber dans le piège du jeu qui veut tout faire à la fois sans rien faire de bien, mais là c’est simplement trop simpliste. BS_Mar_2015_Screenshot_4Les phases de combat sont, il faut l’avouer, vraiment amusantes. Mais le problème, c’est qu’elles ne le restent pas bien longtemps. La simplicité du titre a, à la longue, l’inconvénient de devenir lassante. Les niveaux se ressemblent, les ennemis ne sont pas très variés et les objectifs se résument bien souvent à aller enclencher trois interrupteurs pour ouvrir un accès qui lui-même débouche sur 3 embranchements qui eux-même donnent sur des interrupteurs à activer. C’est répétitif. Vraiment répétitif…

Le jeu est relativement facile, mis à part quelques pics de difficulté quand on en vient à se frotter aux boss, mais bon, sinon on appellerait pas ça un boss, hein? Bombshell dispose également d’un mode New Game +, pour ceux qui voudraient du rab’ de tripes d’alien.

Un morceau de charbon dans un joli papier cadeau.

Au niveau des graphismes, Bombshell tire son épingle du jeu sans pour autant casser des briques. La vue isométrique rendant les graphismes relativement peu importants pour l’expérience de jeu globale, il est à noter, entre autres, que les différents environnements rendent tout de même notre quête d’interrupteurs un poil plus agréable, les effets de lumière bien travaillés n’y étant pas étrangers. Même si le soft présente une expérience visuelle globale assez agréable, il y a un point sur lequel on peut se poser quelques questions: les interfaces du menu du personnage utilisant un appareil faisant penser au célèbre Pip-Boy de Fallout et servant d’inventaire, ainsi que celle du magasin, ont visiblement fait l’objet d’un choix esthétique pour le moins discutable. En effet, ces dernières présentent une apparence “rétro” avec au programme de gros pixels et des informations relativement sommaires et parfois même inutiles. Comme si cela ne suffisait pas, ces interfaces ne sont pas du tout pratiques et on évite au maximum de s’y attarder.

La bande son de Bombshell est probablement un des côtés les plus marquants du soft: une bande son pour la plupart du temps rock et metal en parfaite harmonie avec le côté “badass” du titre. Le reste du temps, cette dernière se veut plutôt ambiante. Une tentative moyennement réussie de nous plonger dans la gravité du conflit militaire de cet univers SF. Non pas que la bande son soit mauvaise, mais elle est constamment présente lors des phases de dialogue, qui elles, sont passablement ratées. Les doublages anglais sont vraiment mauvais et font autant preuve de monotonie que d’exagération, ce qui rend l’immersion difficile pour qui accorde un tant soit peu d’importance aux dialogues. Pour ce qui est des bruitages, ils sont tout à fait réussis, en particulier ceux des armes qui rendent l’élimination d’alien d’autant plus jouissive.

Globalement, Bombshell n’est pas un mauvais jeu, on s’y amuse sans problème grâce à son côté “badass”. Malheureusement, ce n’est pas suffisant pour se hisser à la hauteur du grand Duke. Le jeu n’est pas suffisamment abouti et présente de nombreuses lacunes. Malgré tous ses défauts, le soft donne un aperçu du potentiel d’Interceptor Entertainment. Espérons qu’ils apprennent de leurs erreurs pour leur prochain titre.

(Bombshell a été testé sur PC, avec une version téléchargée sur Steam.)

 Type : Action RPG/Aventure
 Éditeur : 3D Realms
 Développeur : Interceptor Entertainment
 Age/Pegi :  17+
 Sortie :  29.01.2016
 Multi-joueurs :  –
 Plates-formes :  PC, ONE, PS4
 Testé sur :  PC

  • Musique “badass” en accord avec le thème du jeu.
  • Graphismes globalement agréables.
  • Bruitages des armes réussis.

  • Bugs encore trop présents.
  • Histoire plus que bancale.
  • Mauvais doublages.
  • Trop de lacunes de gameplay.

Envie de débuter votre propre discussion sur un autre sujet? Le forum est là pour ça!

Review Overview

Á mon avis...

Peut mieux faire

Bombshell n'est pas un bon jeu, il aurait pu l'être mais ce n'est malheureusement pas le cas. Bien qu'il soit amusant pendant un moment, il devient vite lassant. Trop de lacunes, trop de bugs et trop de défauts. On sent le potentiel d'Interceptor Entertainment, ce ne sont clairement pas des manches, mais ce coup-ci c'est un raté. Try again.

A propos Chris Blanco

Chris Blanco
Chris, la vingtaine, je suis un grand fan de jeux vidéos et y consacre une grande partie de mon temps libre. J'aime partager mes opinions et mes idées avec la communauté, le tout dans le respect et l'ouverture d'esprit. Mon autre grande passion est la musique, j'ai eu pratiqué la basse dans plusieurs groupe de metal.

Voir aussi...

Cinq nouveaux personnages jouables rejoignent le casting de Fairy Tail

KOEI TECMO Europe et GUST Studios ont révélé aujourd’hui cinq nouveaux personnages jouables ainsi que de nouveaux détails …

Amazon viendra concurrencer Stadia en 2020 !

Après un lancement, mardi dernier, annoncé comme un gros flop pour Stadia, la plateforme de …

Bleep Bloop se lance sur PS4 le 26 décembre

Bleep Bloop, est l’un des premiers jeux de Zerouno Games, dont le lancement initial s’est …

S2Pmag Forums Test – Bombshell sur PC

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #74730 Reply
      Chris BlancoChris Blanco
      Participant

      Sorti le 29 janvier 2016, Bombshell, développé par Interceptor Entertainment et édité par 3DRealms, est un jeu de tir en vue isométrique mêlant avec s
      [Lire l’article complet: Test – Bombshell sur PC]

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Test – Bombshell sur PC
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :