Home / Games / Test – EA Sports UFC 2

Test – EA Sports UFC 2

UFC2 - TestEA Sports nous revient avec une nouvelle déclinaison de son titre dédié au Mixed Martial Arts, cette discipline où presque tous les coups sont permis, se terminant bien souvent par une soumission de l’adversaire au sol. Une arène, des adversaires, de la baston donc, pour ce sport de combat de plus en plus populaire, bien qu’encore illégal dans bien des pays…

  • Test
  • Fiche

Mise aux poings dans la tronche

Pour ceux qui se souviennent de précédent volet du titre de EA Sports, à vrai dire décevant sur bien des points, ce nouvel UFC 2 parvient à combler pas mal de soucis de jeunesse. Mais commençons par le début…

UFC2-1

Pas de chichis du côté de modes de jeu pour UFC 2, EA Sports envoie la sauce. Du local ou du online, un mode carrière, un autre UFC Ultimate Team, des exercices, des défis, la création de ses propres événements partageables online, ou encore un mode KO permettant de s’éclater uniquement via des frappes plutôt que de terminer le combat par des soumissions au sol, voilà qui promet de quoi s’occuper un bon moment. L’éditeur de personnages pour le mode carrière permet de faire quasiment tout ce que l’on veut de son combattant, pour le meilleur et pour le pire du côté du résultat, tandis que notre évoluera évoluera à force de tournois, d’entraînements et de blessures évitées. Dommage, niveau réalisme, que ces dernières n’aient pas d’impact dans les combats.

Bruce

Si la personnalisation ne devait pas suffire à combler les moins imaginatifs, il reste tout de même possible d’incarner un avatar de combattant tiré du monde réel parmi un panel de plus de 250. Hommes, femmes, catégories de plume à lourd, tout y est, y compris quelques vieilles connaissances, à l’image de Mike Tyson ou Bruce Lee qui s’invitent à la fête sans trop crier gare.

IronMike

Du côté de la jouabilité, pas de miracles : à vous de maîtriser les coups, mais aussi les contres, les blocages, les prises et pour finir, les soumissions. Un bon gros combo de possibilités à se rentrer dans le crâne, avec du tout simple, comme les coups et blocages, au plus compliqué avec les soumissions. D’ailleurs, sur ce point, on se demande même si une bonne dose d’aléatoire n’est pas inclus dans ces finish, tant malheureusement les prises au sol ne sont pas clairement lisibles dans le processus de combat. Tant que l’on est debout, les coups, les impacts, le réalisme et le dynamisme du jeu sont bonnement excellents, sauf quelques situations où cela manque un poil de pêche. Par contre, d’une fois en mode de soumission, ce n’est toujours pas ça, avec des résultats parfois loufoques, et des positions carrément surréalistes, dont on peine parfois à analyser l’urgence de la prochaine attaque ou défense à placer clairement, histoire de soumettre son adversaire ou d’éviter de finir soumis sur l’octogone. Dommage, car le titre est visuellement réussi, sauf du côté d’un aliasing un peu trop présent ou en regard de quelques bugs de collision, alors que même si le rendu des coups est bon, la violence dégagée par des combats réels est encore un cran en dessus. Et cela n’a rien à voir avec le sport en lui-même, certains sports de contact ancrés depuis plus longtemps dans les cultures populaires n’ayant rien à lui envier au niveau des coups placés…

 Type:  Sport / Combat
 Éditeur / Développeur :  EA Sports
 Age/Pegi :  18+
 Sortie :  17.03.2016
 Multi-joueurs :  oui
 Plates-formes :  PS4, Xbox One
 Testé sur :  PS4
  • Combats plutôt nerveux
  • Graphismes
  • Mode carrière
  • Modes de jeu nombreux
  • Cassures dans le rythme de certains combats
  • Les soumissions, encore largement perfectibles niveau jouabilité

 

En résumé

A mon avis...

Percutant!

Accessible, fun et complet, même si le passage par la case entrainement s'avère nécessaire pour maîtriser en tant soit peu son sujet, UFC 2 est un joli pas en avant dans le MMA pour la licence de EA Sports. Les défauts du précédent volet sont en partie gommés sur bien des points, mais le titre n'est pas pour autant parfait. Pourtant, même si, par exemple, les doublages en français sont à la ramasse ou que les temps de chargements semblent issus d'une autre époque, UFC 2 permet de vivre des instants intenses dans cette simulation de sport. Et si EA y parvient, c'est déjà un bon point. Pour ne pas dire l'essentiel…

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Les Sims font leur entrée à l’université

Electronic Arts et Maxis continuent de s’occuper des possesseurs des Sims 4 avec l’arrivée d’une …

Concours : gagnez le jeu “Dragon Quest XI : Les Combattants De La Destinée – Édition ultime” sur Switch !

La série de RPG classique passe au niveau supérieur sur Nintendo Switch. Découvrez la version …

Darksiders: Genesis, des dates de sortie et un trailer épique

Darksiders Genesis, qui avait été présenté peu avant l’E3 2019, un titre hack’n slash rappelant …

S2Pmag Forums Test – EA Sports UFC 2

Mots-clés : , , , ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Eric Rivera Eric Rivera, il y a 3 ans et 6 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #74682 Répondre
    Eric Rivera
    Eric Rivera
    Admin bbPress

    EA Sports nous revient avec une nouvelle déclinaison de son titre dédié au Mixed Martial Arts, cette discipline où presque tous les coups sont permis,
    [Lire l’article complet: Test – EA Sports UFC 2]

Répondre à : Test – EA Sports UFC 2
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :