Home / Games / Test : Dark Souls III (PS4)

Test : Dark Souls III (PS4)

Dark Souls III jaquetteDark Souls nous livre son troisième opus qui vient clore la saga débutée en 2009. Il s’agit là d’un épisode bigrement abouti dans lequel des combats épiques seront au rendez-vous. Que les joueurs se préparent à faire couler autant de sang que de larmes car Hidetaka Miyazaki est revenu pour ce chapitre avec la ferme intention de proposer un jeu qui restera dans les mémoires.

Dark Souls III lead

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo et Galerie

Classiquement, Dark Souls III débute par votre création de personnage. Après l’avoir physiquement façonné à votre goût, vous allez pouvoir faire le choix de votre classe de départ parmi un large choix, qui reste néanmoins classique, à laquelle s’adjoindra un objet bonus parmi une large gamme. Chevalier, sorcier, clerc, mercenaire… Le pyromancien signe même ici son grand retour dans la saga. Lorsque vous aurez avancé dans le jeu, vous pourrez modifier votre personnage. Vous aurez accès à l’ensemble des sorts et des armes, et vous pourrez augmenter vos statistiques, ce qui vous permettra de débloquer les prérequis des différentes armes et armures. Les possibilités d’évolution sont donc très vastes et vous occuperons pendant un certain temps. Et autant peaufiner votre combattant car la tâche s’annonce ardue.

Dark Souls III-0007La fin d’une histoire

Ce chapitre vient clore avec brio la saga Dark Souls en présentant une histoire très clairement expliquée grâce à des discussions avec les PNJ en particulier. Rien de superflu dans cette histoire, la narration est plutôt simple et apporte des réponses restées en suspens dans les derniers opus de la saga. Si toutefois vous n’auriez pas joué aux chapitres précédents, cela ne vous empêchera absolument pas de vous lancer à corps perdus dans celui-ci puisqu’il se suffit à lui-même, en revanche, vous manquerez irrémédiablement les quelques références clairsemées dans l’histoire. Votre aventure vous offrira un véritable voyage dans un univers de dark fantasy plaisant, et c’est au bout d’une quarantaine d’heures de jeu au bas mot que vous verrez enfin le bout du chemin et dans le même temps, la fin d’une saga devenue culte.

Si toutefois vous aviez tendance à succomber à l’ennui en suivant l’histoire principale, vous aurez également tout le loisir de partir à la rencontre de PNJ grâce à l’invocation. Ceux-là pourront venir vous aider ou vous offriront des quêtes secondaires à résoudre, vous permettant de remporter quelques objets bonus tous en découvrant leur histoire. Enfin, un système d’invasion est toujours présent, grâce à l’utilisation de gemmes rouges ou bleues, selon votre serment. Celui-ci vous permet d’aller taquiner le joueur ou au contraire de lui prêter main forte. Heureusement, si vous ne souhaitez pas être importuné par ce genre de pratique, vous pourrez vous mettre hors ligne, ce qui vous protégera allègrement.

Dark Souls III-0003Vaste choix d’équipement

Ici, niveau équipement, vous allez être servi, et n’allez plus trop où savoir donner de la tête tellement le choix est vaste. Si dans les précédents opus on avait tendance à reprocher que les objets manquaient d’explications, obligeant les joueurs à consulter régulièrement un wiki sur le jeu afin d’éclairer leur lanterne, le problème est clairement résolu ici puisque chaque objet est très précisément décrit. L’imprégnation se fait d’ailleurs également une place de choix, permettant au joueur d’ajouter une pierre magique à son arme qui lui confère dès lors un bonus. Là encore, tout est clairement expliqué.

Alors évidemment, il est toujours possible d’améliorer les armes, en leur conférant des bonus jusqu’à +10 grâce aux minéraux de titanite. En revanche, les armures ne sont quant à elles plus améliorables. C’est donc uniquement sur les armes que le joueur devra se pencher. En outre, de nouveau grâce à l’imprégnation, vous aurez la possibilité d’améliorer votre lettre d’attribut (de E à S) qui correspond à l’utilité de la statistique dans le calcul des dommages finaux. Pour rappel, vous avez toujours la possibilité d’avoir trois armes dans chaque main, mais il est également possible de porter jusqu’à quatre anneaux différents. Attention en revanche, grosse nouveauté pour les armes, chaque arme possède à présent un mouvement spécial qui s’active grâce à la gâchette gauche et qui permet de nouveaux mouvements.

Dark Souls III-0008Un gameplay plus nerveux

Une fois votre équipement bien réglé et bien en place, vous n’aurez donc plus qu’à partir au combat. Là encore, les coups ont été enrichis, et ont véritablement gagné en dynamisme. Si on avait reproché à Dark Souls II d’être trop lent, c’était l’un des chevaux de bataille des développeurs, et c’est donc un gameplay plus nerveux que l’on retrouve ici. Au-delà de ça, peu de dépaysement dans les mouvements. En revanche, vous allez pouvoir composer avec une autre nouveauté, la jauge de magie. A vous de faire votre beurre parmi les trois grandes écoles de magie. La sorcellerie est axée sur les dommages directs et les améliorations de stats, les miracles se concentrent plutôt sur les soins et la foudre, tandis que la pyromancie règne sur le feu. Si vous possédez dès le départ deux emplacements de sorts, vous aurez rapidement la possibilité d’acquérir des sorts supplémentaires en allant les moyenner auprès du PNJ responsable au sanctuaire.

Dark Souls n’a jamais été une partie de plaisir, certes. Mais dans cet opus, la difficulté a été réglée sur le high-level, et certains auront vite fait de fuir cet environnement hostile aux combats épiques. Chaque adversaire représentera un nouvel obstacle à franchir et c’est dans un gameplay nerveux que vous allez devoir combattre chacun des monstres, le tout sans jamais défaillir. A vous également de faire le bon choix entre votre fiole d’Estus, qui vous permettra de restaurer vos points de vie, et votre fiole d’Estus de cendre, qui vous permettra de restaurer vos points de capacité. Votre choix devra être le bon, car les monstres géants vous attendent au bout du chemin et vous aurez probablement du mal à aller au bout de certains combats de boss. Heureusement, il est possible d’appeler un ami à la rescousse grâce à la coopération qui se lance par l’invocation, vous permettant ainsi de simplifier votre périple dans Lothric.

Dark Souls III-0012Un jeu sublime

Graphiquement, Dark Souls III a su se mettre à la page et propose un jeu particulièrement beau. Et si le tout tourne uniquement en 30 fps, celui-ci a l’avantage d’être particulièrement constant. Néanmoins, on reprochera quelques chutes de framerate et des textures parfois trop lisses qui viendront parfois ternir les magnifiques paysages. En revanche, rien à redire du côté des effets de lumière qui sont quant à eux parfaitement travaillés. Du côté du level design, on appréciera de pouvoir explorer des zones loin d’être linéaires, qui recèlent de nombreux obstacles et ennemis, aussi bien chez les monstres que les insectes, comme les zombies ou tout simplement la gravité.

Votre aventure sera accompagnée par une bande-son parfaitement maîtrisée qui vous offre des thèmes musicaux aussi épiques que les combats et aussi somptueux que les décors. Si les doublages ne sont disponibles qu’en anglais, ils bénéficient cependant d’une traduction quasi-parfaite, qui ne viendra absolument pas ternir votre expérience de jeu.

La saga se termine dignement avec ce Dark Souls III qui offre un jeu complet au gameplay nerveux et à la direction artistique particulièrement soignée. Avec plus d’une quarantaine d’heures de jeu au programme, vous affronterez les obstacles un à un. Si la difficulté est trop importante pour vous, vous aurez toujours la possibilité de poursuivre votre aventure en jouant en coopération. Beau, fun et transcendant, cette fin offerte par From Software saura particulièrement ravir les fans. Mention spéciale à la musique du jeu, vraiment magnifique.

 Type :  Action RPG / Aventure
 Éditeur :  Bandai Namco
 Développeur :  From Software
 Age/Pegi :  16+
 Sortie :  12.04.2016
 Multi-joueurs :  Invocation de coopération

Invasion en matchmaking

 Plates-formes :  PS4, One, PC
 Testé sur :  PlayStation 4

  • Un épisode final haletant,
  • Un vaste choix d’équipement,
  • Des combats épiques,
  • Des décors magnifiques,
  • Une bande musicale à la limite de la perfection.

  • Une difficulté élevée qui en rebutera quelques-uns,
  • Certaines textures franchement ratées,
  • Le framerate pas complètement maîtrisé.

Ma note

Epique

Fin de saga en apothéose avec ce Dark Souls III vraiment bien abouti. Un gameplay nerveux, une réalisation époustouflante et une histoire bien loin d'être décevante. C'est une longue aventure des plus épiques qui vous attend.

A propos Marie-Carolyn DOMAIN

Journaliste culture et jeux vidéo. Maman polyvalente, rebelle, débrouillarde, un poil geeky, tatouée, percée, pas fataliste mais réaliste. http://mcdomain.wordpress.com

Voir aussi...

Yu-Gi-Oh! Duel Links : l’univers de ZEXAL est désormais disponible

La 30èmeBoîte Principale apporte des cartes compatibles avec l’Invocation Xyz dont Numéro 39 : Utopie …

« Jeux de dames » d’André Buffard

Après le succès de son premier roman Le Jeu de la défense, André Buffard, avocat …

EA SPORTS FIFA 21 dévoile sa bande-son !

Electronic Arts Inc, a dévoilé la bande-son officielle d’EA SPORTS™ FIFA 21 avec des musiques …

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Test : Dark Souls III (PS4)
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :