Home / Games / Don’t Kill Her : une belle bizarrerie indé helvétique faite main

Don’t Kill Her : une belle bizarrerie indé helvétique faite main

Le Fribourgeois Jérémy Cuany, plus connu dans le “milieu” helvétique du développement de jeux vidéo indépendant sous le pseudonyme de Wuthrer, achève le teasing de son mystérieux et prochain titre totalement dessiné à la main, Don’t Kill Her, par une campagne de financement Indiegogo ainsi qu’une mise en avant via Greenlight sur Steam.

Histoire de meurtre et coup de crayon lysergique

Vu de la petite Suisse, on sent bien depuis quelque temps que la scène romande du jeu vidéo indépendant, avec un léger temps de latence par rapport aux créatifs du domaine outre Sarine, commence à se décomplexer, pour ne pas dire se débrider. On dirait bien que l’avenir se prépare à dérouler d’autres success stories, comme ce fut le cas pour le studio SunnySide avec The Firm, ou OZWE avec Anshar Wars sur le Samsung Gear, pour n’en citer que les plus proches de nous.

1Wuthrer, qui est quasiment un studio à lui tout seul, fait à nouveau parler du très mystérieux Don’t Kill Her. Un jeu dessiné totalement à la main, qui met en scène une aventure sur fond de drame, où le joueur tient le rôle d’un meurtrier, persécuté par sa victime, Elle (Her), sorte de mère créatrice de cet univers barré que nous sert Wuthrer. Même si du côté visuel, on navigue apparemment dans univers enfantin plutôt mignon, on sent bien qu’une certaine pesanteur est de mise, sans parler des créatures qu’on pourrait tant qualifier de psychédéliques que d’originales.

Le créateur de Don’t Kill Her nous assure que cette étrange expérience sera pleine de surprises, mais ne peut nous en dire plus, l’intérêt du jeu résidant surtout dans sa part de mystère. Nous devrions être fixés cette année, puisque Wuthrer prévoit de sortir son jeu “lorsqu’il sera prêt”, en 2016, sur PC et Mac. Pour ceux qui voudraient soutenir l’artiste, une campagne Indiegogo est en cours depuis quelques jours, tandis qu’il est possible également de faire montre de votre soutien sur Greenlight de Steam, avec un petit pouce vert…

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Capcom: Une bêta pour Monster Hunter World : Iceborn sur PS4

Capcom prévoit une bêta de Monster Hunter World : Iceborn du vendredi 21 juin à …

Premier appel à projets dans le domaine des jeux vidéo

Pour la première fois, l’Etat de Vaud lance un appel à projets dans le domaine …

Concours : gagnez “Super Mario Maker 2” sur Nintendo Switch

Créez les niveaux Super Mario dont vous avez toujours rêvé dans Super Mario Maker 2 …

S2Pmag Forums Don’t Kill Her : une belle bizarrerie indé helvétique faite main

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Eric Rivera Eric Rivera, il y a 3 ans et 1 mois.

Répondre à : Don’t Kill Her : une belle bizarrerie indé helvétique faite main
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :