Home / Techno / Tablettes / Test : Samsung Galaxy TabPro S

Test : Samsung Galaxy TabPro S

Face à la Pomme, avec son iPad Pro, Samsung n’est pas resté les bras croisés. Le constructeur nous livre, depuis peu, un modèle dédié aux professionnels, propulsé par Windows 10. Une alternative, pour les inconditionnels de Windows, à la Surface 4 Pro de Microsoft ? Peut-être…

  • Test
  • Fiche

Du beau matos

Fine, légère, et surtout équipée d’un processeur Intel Core M cadencé à 0.9 GhZ, capable de monter en fréquence jusqu’à 1,51GhZ, histoire de tirer parti du Windows 10 convenablement pour une utilisation bureautique, la TabPro S de Samsung aligne, sur le papier, les bons points.

Cette grande ardoise, de 12 pouces de diagonale, dotée d’un excellent écran AMOLED, est de plus livrée avec une protection d’écran qui inclut un clavier de type chicklet ainsi qu’un trackpad. Un très bon point en comparaison de la concurrence directe, soit la gamme Surface Pro, pour laquelle Microsoft fait grimper la facture en n’incluant pas cet accessoire pourtant essentiel à ceux qui visent la productivité. Pour autant, le clavier fourni, il faut bien l’admettre, n’est pas aussi agréable que celui vendu par Microsoft. Plus bruyant, avec des touches plus flottantes, globalement, il ne dégage pas une aussi bonne impression de qualité. Comme bien souvent, un petit temps d’adaptation permet toutefois de passer outre ces détails. Malheureusement, il faudra également se contenter de 2 inclinaisons possibles de l’écran, ce qui s’avère bien moins versatile que chez certains concurrents. Et encore une fois, l’utilisation sur les genoux, contrairement à un véritable ultraportable, n’est pas agréable du tout. Inutile, cela dit au passage, de chercher frénétiquement le stylet dans le packaging, Samsung ne l’a pas inclus. Mais peut-être que la gestion native de Windows 10 au stylet n’est pas encore optimale, et que Microsoft garde cet atout tout relatif pour ses produits, via un pilote propriétaire.

La tablette ne dénote pas, dans le design, de lignes particulièrs. Fidèle à ses réalisations précédentes, Samsung rend une copie très propre. Fine, dotée d’une coque en magnésium et d’un cerclage métallique, elle ne pèse sur la balance qu’environ 700 grammes, tandis qu’en lui adjoignant le clavier, on arrive à un poids global d’à peine plus d’un kilo. On se situe bien dans la gamme des ultraportables, du moins sur la balance.

Niveau connectique, pas de miracle, ce n’est pas un portable, mais bien une tablette, avec un seul et unique port USB de type C. On trouve aussi une prise-mini jack. Le minimum syndical, si on ose dire. Enfin, au dos de la tablette, on retrouve un APN de facture convenable, pour autant que l’on ne craigne pas le ridicule en prenant de photos avec une ardoise de 12 pouces. Plus intéressant, la caméra frontale permet de passer des appels en visio très convenablement.

samsung-galaxy-tabpro-inside

Belle autonomie

Clairement dédiée à un usage bureautique, la Galaxy TabS Pro, équipée d’un tout petit chipset graphique, un Intel Graphics 515, ne fait pas d’étincelles dans le domaine des jeux. Par contre, la faible consommation du couple CPU-GPU intégré, permet à la petite dernière de Samsung d’offrir une autonomie à la hauteur, pour une utilisation web et bureautique, qui a atteint les 8h30 dans notre cas. Naturellement, si vous préférez vous en servir pour vous divertir, en visionnant des vidéos sur YouTube, l’autonomie chute drastiquement. À vous, également, les joies de tous les softs dédiés à Windows, qui s’installent comme sur un bon vieux PC. Une bonne alternative à la Surface 4 Pro, à un prix « coréen », qui débute pour les premiers modèles à 997 CHF.

Les diverses déclinaisons et spécifications, sur le site de Samsung (les fiches techniques sont en fond de page web)

  • Finition
  • Ecran
  • Clavier inclus
  • Autonomie
  • Prix
  • Peu de connectique

En résumé

A mon avis...

Pour les productifs!

Marchant clairement sur les plates-bandes de Microsoft, Samsung nous livre un beau produit. Avec sa belle autonomie, et sa protection de clavier offerte, il vaut la peine d'être considéré.

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Concours : gagnez le Blu-ray du film “VICE”

Fin connaisseur des arcanes de la politique américaine, Dick Cheney a réussi, sans faire de …

Zelda intéresse les développeurs de Cuphead

Le studio MDHR, qui a réalisé Cuphead, se verrait bien aux manettes d’un Zelda en …

Gaming, les sorties de la semaine

Il fait beau et chaud, c’est déjà les vacances pour certains et cette semaine de …

S2Pmag Forums Test : Samsung Galaxy TabPro S

Mots-clés : , , ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Eric Rivera Eric Rivera, il y a 3 ans.

  • Auteur
    Messages
  • #74483 Répondre
    Eric Rivera
    Eric Rivera
    Admin bbPress

    Face à la Pomme, avec son iPad Pro, Samsung n’est pas resté les bras croisés. Le constructeur nous livre, depuis peu, un modèle dédié aux professionne
    [Lire l’article complet: Test : Samsung Galaxy TabPro S]

Répondre à : Test : Samsung Galaxy TabPro S
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :